De bons débuts pour la Focus RS, mais pas pour Ken Block

La nouvelle Ford de l'équipe Américaine Hoonigan Racing, apparue elle aussi en World RX ce week-end, a montré un potentiel plus que prometteur pour ses grands débuts, mais pas avec l'autre illustre rookie du week-end à son volant.

De bons débuts pour la Focus RS, mais pas pour Ken Block
Andreas Bakkerud, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Ken Block, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Ken Block, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud et Ken Block, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division

C'est en effet aux mains d'Andreas Bakkerud que l'un des deux modèles 100% nouveaux de ce début de saison, avec la Seat Ibiza WRX de Münnich Motorsport, s'est fait remarquer au Portugal.

Remarquer, le mot est faible : avec deux 4e places le samedi et deux 3e places le dimanche au classement général des manches qualificatives, et deux victoires en course au passage, le Norvégien pointait à la 4e place du classement intermédiaire et se qualifiait aisément pour les demi-finales puis la finale.

La Ford Focus RS RX n°13 a ensuite échoué au pied du podium pour une première participation, mais la démonstration avait déjà été faite de son potentiel plus que prometteur.

"Je suis extrêmement fier d'Andreas et de son pilotage ce week-end", a déclaré Ken Block, le boss de HRD en plus d'en être un des deux pilotes. "Ford Performance et M-Sport nous ont fourni une auto de course incroyable avec la Focus RS RX et alors que nous ne sommes que très tôt dans le programme, Andreas est arrivé et a prouvé qu'il s'agit d'une voiture hautement compétitive, même si son processus de développement ne fait que commencer."

"Nous avons encore besoin de temps pour effectuer plus d'essais, travailler sur différents setups et passer plus de temps dans la voiture, mais pour l'instant, tout va bien."

Problème moteur

L'Américain a pour sa part été invisible d'un bout à l'autre du week-end en raison d'un problème récurrent de moteur, accélérateur restant à 100% ouvert à chaque fois qu'il relâchait les gaz ! Il a terminé 18e du classement intermédiaire à l'issue des manches qualificatives et il faudra encore attendre pour voir son réel potentiel dans un championnat plus relevé que jamais.

"Même je n'ai pas connu des débuts aussi solides que j'aurais aimé en raison de pépins du côté du moteur le samedi, c'est génial que notre équipe ait connu globalement un bon week-end et de voir les capacités de cette nouvelle voiture", a conclu Block.  

partages
commentaires
Loeb - "Cette discipline n'est vraiment pas facile"

Article précédent

Loeb - "Cette discipline n'est vraiment pas facile"

Article suivant

Nouvelle section Monster Energy Party Deck au Grand Prix de Trois-Rivières

Nouvelle section Monster Energy Party Deck au Grand Prix de Trois-Rivières
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Portugal
Lieu Montalegre
Pilotes Ken Block , Andreas Bakkerud
Auteur Jean-Philippe Vennin