Dubourg et le DA Racing veulent une autre demi-finale

partages
commentaires
Dubourg et le DA Racing veulent une autre demi-finale
Par : Jean-Philippe Vennin
21 avr. 2017 à 15:30

Auteur d'un bonne prestation à Barcelone où il a atteint les demi-finales, Jean-Baptiste Dubourg se fixe le même objectif avant la seconde manche de la saison du Championnat du monde de Rallycross, ce week-end au Portugal.

Jean-Baptiste Dubourg, Peugeot 208, DA Racing
Jean-Baptiste Dubourg, Peugeot 208, DA Racing
Kevin Hansen, Team Peugeot-Hansen Academy, Peugeot 208 WRX
Grégoire Demoustier, Peugeot 208, DA Racing
Grégoire Demoustier, Peugeot 208, DA Racing
Andréa Dubourg, Citroën DS3, DA Racing
Kevin Hansen, Team Peugeot-Hansen Academy, Peugeot 208 WRX

Étonnant sixième au terme d'une première journée il est vrai perturbée par la pluie en Espagne, "JB" Dubourg s'était maintenu de justesse dans le top 12 qui offre un accès aux demi-finales après les deux autres manches qualificatives du dimanche. Quatrième au début de sa "demi" avant de perdre un rang pour la terminer en cinquième position, il a démontré que la 208 WRX du DA Racing, dans sa version 2015 et utilisée deux années durant par Peugeot-Hansen, pouvait encore prétendre rivaliser avec des rivales plus jeunes pour la plupart.

"L'épreuve de Barcelone nous a permis de nous lancer dans une bonne dynamique", déclare le double vainqueur du Trophée Andros. "Le feeling au volant de la 208 WRX du Team DA Racing-Eurodatacar est top, il faut continuer dans ce sens pour aller chercher quelques dixièmes en moins sur les chronos. La qualification en demi-finale est le principal objectif pour confirmer nos bonnes performances."

Un tel objectif peut paraître raisonnable avec une grosse vingtaine d'engagés, mais penser que Sébastien Loeb, Kevin Eriksson, Janis Baumanis ou Timur Timerzyanov ne l'avaient eux-mêmes pas atteint – pour des raisons diverses – en Espagne suffit à démontrer que la tâche ne s'annonce pas si aisée, même sur un des quelques circuits du calendrier qui ne lui sont pas inconnus.

"Ma première course à Montalegre remonte à avril 2015 avec la C4 WRX, c'est d'ailleurs ici que j'ai marqué mes premiers points en World RX", rappelle en effet le Bordelais, qui avait alors été éliminé de justesse à l'issue des manches qualificatives mais allait signer un podium quelques mois plus tard à Lohéac. "Nous arrivons sur un circuit niché au milieu de la montagne, cela me rappelle un peu l'esprit des courses du Trophée Andros."

"Techniquement, Montalegre est un circuit complet avec une longue ligne droite qui demande toute la puissance du moteur, une portion asphalte rapide, puis une zone en terre composée d'une série d'enfilades qui nécessitent une voiture agile avec une parfaite motricité."

Apprendre à son rythme

Sur la seconde 208 de l'équipe girondine, Grégoire Demoustier va disputer ce week-end la seconde des cinq manches inscrites pour l'instant à son programme. Le "pistard" belge a connu un apprentissage difficile à Barcelone, luttant en bas de tableau mais évitant la lanterne rouge grâce à un bon 12e chrono en Q2 (favorisé lui aussi par la pluie) et au score vierge de Timerzyanov et de Guerlain Chicherit dans une des quatre manches.

"Ma priorité est d'aborder cette deuxième course de rallycross avec le même état d'esprit qu'à Barcelone", dit l'ancien pilote du Sébastien Loeb Racing en WTCC. "C'est un environnement totalement différent de ce que j'ai pu connaître jusqu'à présent et le niveau en 'mondial' est très relevé. Je n'ai aucune pression, mon objectif est de continuer le travail commencé à Barcelone en haussant le rythme, sans brûler les étapes."

"Le circuit de Montalegre est différent de ce que j'ai connu à Barcelone avec une portion terre plus souple. Je suis vraiment impatient de découvrir un nouveau type de circuit."

Ce sera chose faite samedi matin avec une courte séance d'essais avant les deux premières manches qualificatives, courues dans l'après-midi.

Prochain article World Rallycross
Montalegre : cinq ans de plus et l'avis de Davy Jeanney

Previous article

Montalegre : cinq ans de plus et l'avis de Davy Jeanney

Next article

Peugeot-Hansen et Loeb face à un défi de taille

Peugeot-Hansen et Loeb face à un défi de taille

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Montalegre
Lieu Montalegre
Pilotes Jean-Baptiste Dubourg , Grégoire Demoustier
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Preview