EKS face à Peugeot-Hansen, l'enjeu de la finale

L'équipe EKS de Mattias Ekström, déjà titré chez pilotes, part favorite ce week-end à Rosario pour la conquête du titre par équipes dans le Championnat du monde FIA de Rallycross 2016.

La structure suédoise créée par le double champion DTM, qui aligne des Audi S1 avec le soutien d'Audi Sport, aborde ce dernier rendez-vous de la saison avec 17 points de plus que la championne du monde en titre, Peugeot-Hansen. EKS comptant, également, quatre victoires en finale contre deux seulement pour sa rivale, elle peut dans l'absolu se permettre d'en perdre autant sur celle-ci en Argentine.

Là n'est cependant pas, bien sûr, l'ambition d'Ekström qui souhaite que son équipe soit la troisième différente titrée en trois éditions du World RX, après Ford Olsbergs MSE et Peugeot-Hansen donc, et si possible avec la manière.

Ça demeure un sentiment incroyable d'être champion du monde FIA 2016 de rallycross”, dit le champion 2016. “Nous avons connu quelques semaines exceptionnelles après le triomphe d'Estering. On a été super occupés, mais j'en ai apprécié chaque seconde. Il est temps maintenant de finir notre mission. Il reste un trophée à décrocher et nous voulons vraiment le ramener à la maison.”

Une part de l'issue du championnat repose sur son coéquipier Toomas Heikkinen. Pourtant une référence de la discipline, celui-ci compte près de deux fois moins de points que son chef de file et en a inscrit plus que lui sur seulement deux week-ends cette saison.

L'année dernière, l'Argentine avait été une affaire de poussière et la Q4 avait dû être annulée”, rappelle le Finlandais. “J'espère vraiment qu'ils auront ça sous contrôle, parce que la piste est très agréable, spécialement la première partie sur asphalte et la chicane serrée. J'espère avoir une bonne météo, aussi, mais croyez-moi, nous n'avons pas fait tout le voyage vers l'Amérique du Sud pour prendre des vacances.”

Une 208 en progrès

Si l'écart entre les deux équipes sur l'ensemble d'un week-end de course n'a dépassé les 17 points qu'une seule fois dans toute la saison (à Hockenheim), un score maximal de 56 n'en reste pas moins à attribuer en Argentine, et Peugeot continue d'y croire.

Il est vrai que nous avons laissé un certain nombre de points en cours de route cette saison, mais nous savons aussi que la Peugeot 208 WRX a bien progressé depuis Barcelone”, dit Kenneth Hansen, le patron de l'alliance franco-suédoise. “Et tout est possible en rallycross, nous l’avons déjà démontré en certaines occasions.”

Toute l’équipe est concentrée pour réussir un week-end parfait à Rosario. Ce sera nécessaire pour conserver notre titre, à défaut d’être suffisant.”

Avec l'absence de l'équipe Peugeot-Hansen Academy qui faisait rouler cette année Davy Jeanney sur les manches européennes, ainsi que Kevin Hansen sur celles qui n'accueillaient pas également l'Euro RX qu'il a remporté, moins de voitures seront en mesure de prendre des points à EKS. Mais pas de quoi inquiéter le grand frère, Timmy, qui rêve de bien terminer une saison moyenne.

“L’Argentine est une étape vraiment spéciale. La piste était très intéressante l’année dernière, même si elle s’était montrée très poussiéreuse, ce qui avait créé de nombreux problèmes. J’espère que les organisateurs ont fait le nécessaire pour remédier à cette situation”, souligne lui aussi le vice-champion du monde 2015, seulement sixième avant la dernière course de cette année à 20 points de son équipier Sébastien Loeb.

À part ce détail, cette piste me convient bien. Je crois que c’est celle où je me suis montré le plus rapide la saison dernière. Notre 208 RX 2016 étant plus rapide que sa devancière, j’espère bien briller lors de cette ultime manche pour permettre à l’équipe de remporter un deuxième titre successif.”

Loeb : "Cela ne s'annonce pas simple" 

Loeb, pour sa part, veut finir sur une bonne note sa première saison de World RX à l'endroit même où Peugeot avait remporté le Dakar en début d'année - et où le World RX ne se rendra d'ailleurs plus l'année prochaine.

Je connais bien l’Argentine pour y avoir couru de nombreuses fois en WRC et pour y avoir disputer mon premier Dakar, en janvier dernier”, dit-il. “Cela ne s’annonce pas simple mais j’ai déjà eu plusieurs occasions de constater que tout est possible en rallycross ! Nous allons nous battre jusqu’au bout.”

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Argentine
Circuit Circuito de Rosario
Pilotes Mattias Ekström , Sébastien Loeb , Timmy Hansen , Toomas Heikkinen
Type d'article Preview
Tags audi, peugeot, presentation, rosario