Ekström attend un soutien d'Audi pour continuer

partages
Ekström attend un soutien d'Audi pour continuer
Par : Jean-Philippe Vennin
4 déc. 2016 à 13:10

Le Suédois et son équipe ont remporté les deux titres cette année dans le championnat du monde FIA de Rallycross, mais le pilote et patron ne pense pas pouvoir rester à ce niveau dans les conditions actuelles.

Toomas Heikkinen, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Toomas Heikkinen, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX

La structure EKS mise sur pied fin 2013 par Mattias Ekström, qui aligne des Audi S1 en World RX, a remporté quatre victoires en finale cette saison avec au volant le double champion DTM également titré dès l'avant-dernier rendez-vous de la saison à Estering, en Allemagne. L'équipe elle-même a ensuite coiffé la couronne mondiale le week-end dernier en Argentine.

Cependant, si EKS a des allures d'équipe officielle sur la piste et en dehors, avec d'impressionnantes installations sur le paddock – qui la situent davantage dans la catégorie de Peugeot-Hansen que de Petter Solberg RX par exemple –, elle n'en reste pas moins, à entendre son créateur, privée. Bien financée, grâce notamment au soutien de Red Bull, sponsor de longue date du pilote Audi en DTM, mais privée. Et à en croire l'intéressé, cela ne pourra durer éternellement.

Quand j'ai débuté le projet, je savais que nous allions le maintenir au même niveau pour trois années et qu'ensuite nous verrions comment la discipline se développait. Je pense qu'il sera irréaliste pour moi de continuer sans aucun soutien”, déclarait Ekström avant le rendez-vous de Rosario.

C'est quasiment obligatoire car Peugeot et Ford [adossés respectivement aux équipes de Kenneth Hansen et Ken Block en leur apportant un réel soutien] relèvent vraiment la barre et font du meilleur travail que jamais. Nous essayons aussi, mais je sens que nous sommes à la limite de ce que nous pouvons réussir en tant qu'équipe privée, et si nous voulons progresser désormais, il nous faudra plus de soutien de l'usine.”

Cela ne signifie pas nécessairement que ça doive devenir une équipe pleinement officielle, mais nous aurons besoin de plus de soutien de l'usine au quotidien.”

Avec Andrew van Leeuwen

Prochain article World Rallycross
Un premier test satisfaisant pour Wurz en Supercar

Previous article

Un premier test satisfaisant pour Wurz en Supercar

Next article

Loeb - "Nous avons encore du travail"

Loeb - "Nous avons encore du travail"

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Pilotes Mattias Ekström , Toomas Heikkinen
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités