Ekström et Solberg veulent endiguer la tornade Bakkerud

partages
commentaires
Ekström et Solberg veulent endiguer la tornade Bakkerud
Par :
5 août 2016 à 15:40

Les deux hommes forts du début de saison en Championnat du monde de Rallycross ont subi la loi du jeune Norvégien et de sa nouvelle Ford Focus lors des deux dernières manches.

Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX; Petter Solberg, Petter Solberg World RX Team
Mattias Ekström, EKS RX
Petter Solberg, Petter Solberg World RX Team
Mattias Ekström, EKS RX
Petter Solberg, Petter Solberg World RX Team
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Petter Solberg, PSRX Citroën DS3 RX
Mattias Ekström, EKS RX
Petter Solberg, Petter Solberg World RX Team
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1, et Petter Solberg, PSRX Citroën DS3 RX
Le vainqueur Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division

Installés aux deux premières places du championnat avec un écart infime et stable de cinq points les séparant, Mattias Ekström et Petter Solberg ont même connu leur plus mauvais week-end jusque-là en Suède, avant l'interruption de cinq semaines qui amène les concurrents du World RX à Trois-Rivières, au Québec, samedi et dimanche.

Alors qu'il était le seul pilote à avoir atteint les cinq finales jusque-là, n'en terminant qui plus est aucune en dehors du top 4, le double Champion du monde en titre s'est fait éliminer pour à peine sept dixièmes de seconde en “demie” à Höljes par... Ekström, après avoir été piégé par ce dernier et Timmy Hansen qui avaient emprunté le tour Joker aussitôt après le départ tandis que lui se trouvait bloqué derrière Johan Kristoffersson.

Il est honnête de dire que ça n'a pas été le meilleur week-end pour nous”, déclarait Solberg après son élimination, alors qu'il avait apporté plusieurs évolutions à sa DS3 privée. “Mais la bonne chose est que nous avons montré que nous avions la vitesse pour nous battre devant. Je suis très déçu mais aussi, en quelque sorte, soulagé. Avant le Canada, nous allons encore travailler sur la stratégie.”

Pépin technique

Si la défaite de Solberg n'était pas forcément le fait d'une baisse de régime ou de pépins techniques, il n'en fut pas de même pour Ekström qui, bien que qualifié pour la finale, n'avait pu y rivaliser avec Andreas Bakkerud et Hansen avant de rencontrer un problème d'accélérateur électronique qui l'avait déjà handicapé en Q1. Et le vainqueur des deux années précédentes de finir sixième et dernier...

C'est assez étrange, car nous n'avions jamais eu de problème sur cette partie de la voiture avant”, s'était étonné Ekström, trois fois vainqueur cette année et en tête du classement intermédiaire (après les manches qualificatives) lors des trois-premiers rendez-vous de la saison.

Un circuit en ville

Lors des deux manches scandinaves du calendrier, Ekström et Solberg ont donc vu revenir à grandes enjambées au championnat un Andreas Bakkerud apparemment imbattable qui représente sans doute la seule menace réelle pour eux au championnat. La manche nord-américaine donnera une indication supplémentaire de ce que pourrait être la seconde partie de la saison entre les trois Nordiques.

Le Canada est un endroit fabuleux pour courir. L'ambiance est absolument fantastique depuis que nous sommes arrivés en début de semaine, exactement comme ces deux dernières années”, dit Solberg, dont l'équipe amène encore quelques nouvelles pièces au Canada.

La voiture évolue constamment mais il faut nous rappeler que nous luttons contre des teams d'usine et que ce n'est pas facile”, dit-il.

La piste est vraiment cool. C'est un circuit en ville, il faut donc être absolument net et précis. La clé pour faire fonctionner la voiture ici est de ne pas trop glisser, ne pas trop faire monter les pneus en température et essayer de rester cool. Si on est derrière quelqu'un, ça peut être frustrant mais il y a des endroits pour dépasser. C'est une de mes pistes préférées de l'année. J'y ai gagné la finale l'an dernier et une manche il y a deux ans, et je veux faire pareil cette semaine !”

La passe de quatre ?

Ekström, pour sa part, dont la structure qu'il dirige lui aussi - mais avec des moyens tout autres et un réel soutien d'Audi - compte 32 points d'avance sur Peugeot-Hansen au championnat par équipes, se dit déterminé à reprendre le fil de sa domination d'avant-Bakkerud. Mais cela ne dépend pas que de lui...

C'est le premier rendez-vous outre-mer de l'année et je suis impatient d'y être”, se contente-t-il de dire. “Trois victoires pour l'instant, ce n'est pas trop mal, mais après avoir terminé notre manche à la maison sans trophée ni champagne, nous sommes encore plus motivés pour faire la passe de quatre.”

Loeb de retour en Rallycross au Québec

Article précédent

Loeb de retour en Rallycross au Québec

Article suivant

Diapo - Le bilan chiffré du WRX à mi-parcours

Diapo - Le bilan chiffré du WRX à mi-parcours
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Canada
Lieu Trois-Rivières
Pilotes Petter Solberg , Mattias Ekström
Auteur Jean-Philippe Vennin