Ekström - "Probablement le plus beau jour de ma carrière"

partages
commentaires
Ekström -
Par : Jean-Philippe Vennin
18 oct. 2016 à 07:31

Alors que sa présence à Estering est longtemps restée incertaine, c'est sur ce circuit que le Suédois a remporté dimanche le Championnat du monde de Rallycross malgré une finale difficile.

Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Le Champion du monde 2016 de World RX, Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Podium: le vainqueur Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, le 2e Mattias Ekström, EKS RX, le 3e Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Le vainqueur Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Le vainqueur Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX

En tête du Classement Intermédiaire à l'issue des deux premières manches qualificatives, samedi soir, puis deuxième derrière l'un de ses rivaux pour le titre, Petter Solberg, après les deux suivantes, et enfin vainqueur de sa demi-finale, Mattias Ekström a été la victime d'un départ spectaculaire en finale et s'est retrouvé en sixième et dernière position.

La crevaison de Johan Kristoffersson, l'un de ses deux derniers rivaux aux points, a eu le double effet d'éliminer celui-ci de la course au titre et de permettre à Ekström de coiffer la couronne dès cette avant-dernière manche de la saison puisque dans le même temps, Solberg devait se contenter de la deuxième place.

C'est probablement le plus beau jour de ma vie, c'est comme si j'avais de l'électricité courant dans tout mon corps”, a déclaré, au bord des larmes, le deuxième pilote après le même Solberg, titré les deux premières années du World RX, à devenir Champion du monde de Rallycross.

Ekström avait semblé irrésistible en début de saison, remportant les trois finales de Hockenheim, Mettet en Belgique et Lydden Hill en Grande-Bretagne - après le succès de Solberg à Montalegre, au Portugal, pour l'ouverture de la saison. Longtemps au coude-à-coude avec le Norvégien, il a pris une option sur le titre lors des deux derniers rendez-vous avant Estering : à Barcelone, où il a signé son quatrième succès de l'année, et à Riga dont son rival est reparti avec un zéro pointé.

De nombreux succès

Le Suédois avait déjà eu des moments de gloire et remporté des titres dans sa carrière, mais celui-ci est le premier au niveau mondial - et cela lui tenait particulièrement à cœur.

J'ai beaucoup de souvenirs fabuleux : la victoire dans le Championnat de Suède des Voitures de Tourisme en 1999, mon premier titre DTM en 2004, ma victoire à la Race of Champions face à Sébastien Loeb à Paris, et aussi contre Michael Schumacher en 2007, puis mon second titre DTM”, rappelle-t-il. “Aujourd'hui, je suis le nouveau Champion du World RX et ce sentiment bat tout cela car quand j'ai lancé EKS [son équipe] en partant de rien il y a trois ans, c'était mon rêve.”

J'ai toujours voulu aller à une cérémonie de remise des prix de la FIA et enfin je vais pouvoir. Ce fut un immense effort de ma famille, de l'équipe et de tous les gars qui ont travaillé pour que cela arrive. Devenir un Champion du monde FIA est ce que j'ai toujours voulu et c'est le meilleur feeling au monde.”

Le soutien d'Audi

Ekström, comme Solberg, s'est attaqué au World RX avec sa propre équipe, le soutien d'Audi en prime. Après une saison incomplète en 2014 (et une victoire pour lui lors de ses débuts en Suède, renouvelée l'année suivante), celle-ci a disputé tout le championnat 2015 mais il avait lui-même fait l'impasse sur les deux manches entrant en concurrence avec le DTM. Cette année, en revanche, il a couru dans les deux catégories regroupées à Hockenheim, en mai, puis obtenu d'Audi l'autorisation de se rendre à Estering plutôt qu'au dernier week-end du DTM.

Évidemment, je veux remercier mon employeur, Audi Sport”, dit-il. “Mes patrons m'ont donné la permission de courir à Estering afin de maximiser mes chances de gagner le titre. Cela n'était pas garanti, et je leur en suis très reconnaissant. J'espère qu'en décrochant ce gros trophée, je leur ai donné le sourire.”

Un titre historique

Celui qui pilota la R10 TDi en tests et fut réserviste d'Audi au Mans en 2007, Tom Kristensen étant incertain après un accident en DTM, a la particularité d'avoir pour préférées les voitures de course équipées d'un toit et qui se sont pas un proto : celles de tourisme, bien sûr, mais aussi de rallye (il a participé six fois au Rallye de Suède, non sans un certain succès, et deux à celui d'Allemagne) ou de rallycross.

Cette dernière discipline, que pratiqua son père avant lui et dans laquelle il compte désormais six victoires et un titre au niveau mondial, semble lui tenir le plus à cœur. Il faut dire que le titre qu'il y a obtenu est le premier d'un pilote Audi, toutes catégories confondues, depuis celui de Stig Blomqvist en WRC il y a... 33 ans.

Prochain article World Rallycross
Solberg est "triste que ce soit terminé"

Previous article

Solberg est "triste que ce soit terminé"

Next article

Barcelone accueillera l'ouverture de la saison 2017

Barcelone accueillera l'ouverture de la saison 2017

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Allemagne
Lieu Estering
Pilotes Mattias Ekström
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions