Ekström : Une de mes victoires les plus difficiles à obtenir

partages
commentaires
Ekström : Une de mes victoires les plus difficiles à obtenir
Par : Jean-Philippe Vennin
24 avr. 2017 à 18:00

Le Suédois d'Audi a remporté au Portugal sa seconde victoire en autant de finales cette année, mais presque à la surprise générale tant les Volkswagen ont dominé le week-end.

Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Le vainqueur Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Podium : le vainqueur Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro, le deuxième Sebastien Loeb, Team Peugeot-Hansen, Peugeot 208 WRX, le troisième Johan Kristoffersson, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo GTi
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Reinis Nitiss, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Reinis Nitiss, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro

Seulement cinquième samedi soir après les deux premières manches qualificatives, Mattias Ekström est bien remonté le lendemain mais il n'a dû qu'à une erreur de Johan Kristoffersson (qui a oublié de passer par le tour Joker en Q3), puis à une manche prudente de ce dernier en Q4, de s'intercaler en deuxième position du classement intermédiaire avant les demi-finales. Il s'est ainsi intercalé entre les Polo de Petter Solberg et de ce même Kristoffersson qui avaient survolé les débats.

Ce résultat a permis au Suédois "d'éviter" les VW en demi-finale et de s'imposer avec la manière, puis le vent a tourné pour celles-ci en finale et il a pu signer une nouvelle victoire après celle de Barcelone – en ayant résisté dans le dernier tour aux assauts de Sébastien Loeb.

"Nous n'avons pas été les plus rapides durant une bonne partie du week-end ici", a déclaré Ekström. "Mais nous n'avons jamais baissé les bras. Au final, ce fut l'une des victoires les plus difficiles à obtenir de ma carrière en rallycross."

"Nous n'étions pas dans le rythme durant tout le processus de qualification – tant Johan [Kristoffersson] que les Peugeot étaient très rapides", a-t-il poursuivi, en "oubliant" curieusement Petter Solberg qui a terminé en tête devant lui à l'issue des manches qualificatives. "Mais nous nous sommes concentrés sur notre propre travail. En rallycross, il faut se battre jusqu'à la toute fin, et c'est ce que nous avons prouvé aujourd'hui. J'avais un Français affamé dans mon pare-choc au dernier tour mais c'est un pilote régulier. J'ai réussi à me défendre et c'était une lutte très sympa."

Nitiss devant Heikkinen

Si Ekström compte désormais 14 et 16 points d'avance sur Kristoffersson et Solberg au championnat, un écart qu'il n'a jamais pu creuser en 2016 avant de gagner son premier titre mondial, la structure qu'il a mise sur pied avec le soutien d'Audi en compte neuf de retard sur PSRX Volkswagen Sweden au classement des équipes. La raison en est que son coéquipier Toomas Heikkinen est une nouvelle fois resté en retrait, également devancé tout le week-end par Reinis Nitiss. Celui-ci pilote cette année une troisième S1, laquelle ne dispose pas des dernières évolutions, et n'inscrit des points que pour son compte personnel.

"Un gros compliment à Reinis. Il a encore fait du super travail, mais 'Topi' a aussi montré de quoi lui et sa voiture sont capables", a conclu Ekström. "Je suis super content pour moi-même mais aussi en tant que patron d'équipe, c'est fantastique d'avoir les trois voitures en demi-finale et c'est un énorme pas en avant."

À Hockenheim dans deux semaines, Ekström prendra part comme l'année dernière à la troisième manche de la saison mais aussi, sur son Audi officielle, à la première du DTM qui partagera l'affiche avec le World RX.

Prochain article World Rallycross
Une crevaison "au pire moment" pour Solberg

Previous article

Une crevaison "au pire moment" pour Solberg

Next article

Loeb : "Nous aimons être des compétiteurs corrects"

Loeb : "Nous aimons être des compétiteurs corrects"

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Montalegre
Lieu Montalegre
Pilotes Mattias Ekström , Toomas Heikkinen , Reinis Nitiss
Équipes EKS RX
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions