En Belgique, Heikkinen contient Solberg

Sur un magnifique circuit belge rendu au beau temps le dimanche, les nombreux spectateurs en ont pris plein les yeux. Après des manches qualificatives fort denses, les deux demi-finales du championnat du monde et du championnat d'Europe ont été à la hauteur de l'événement : grandiose et sous haute tension.

"C'est un peu la loi du genre en rallycross," confiait Jérôme Grosset-Janin, victorieux de la finale européenne malgré une 208 assez chiffonnée. "L'important, c'est le chrono, alors on s'applique mais lors des finales et des demi-finales, c'est la place alors, forcément... Moi, dans ces courses, je prends, mais je donne aussi''. Formidable lauréat d'un championnat d'Europe de haut niveau, Jérôme a frappé un grand coup d'autant que l'adversité fut rude.

Heikkinen malgré Solberg

En Championnat du Monde, ce fut en demi-finale que beaucoup mangèrent leurs chapeaux. Comme Kristoffersson pourtant parti en tête mais qui commit sans doute l'erreur de donner la priorité à son départ. Pour ce faire, une des stratégies est de mettre peu de pression dans les pneumatiques afin de favoriser la motricité dès le départ.

Les gommes montent très vite en température et sur la ligne droite de Mettet qui précède un terrible premier droit, le plus petit avantage est un pécule considérable mais ô combien risqué. Le grand Suédois partit effectivement en tête et mena... trois tours. Sur la réception d'un saut, il creva et dut laisser partir ses adversaires. Et comme Hanssen commit la même erreur, deux des favoris sortaient avant l'ultime rendez-vous. 

Dans la seconde demi-finale, Solberg y alla lui aussi de sa bourde : ''En général, j'arrive à faire presque tout en même temps. Là, c'est raté.... faux départ." La règle disait qu'il lui faudrait passer deux fois par le tour joker. C'était bien mal barré pour le Norvégien. Pourtant, remonté comme un coucou scandinave, Petter réussit l'exploit de se qualifier en terminant sur les talons d'Heikkinen. Ekström, lui, avait laissé dans la bagarre son radiateur avant, surchauffe pour l'Audi avec un favori lui aussi à la trappe.

En finale, Solberg sauta dans la roue d'Hekkinen mais il était dit qu'à Mettet, le Finlandais était imbattable. Malgré un rush impressionnant de motivation du Champion du Monde, Toomas rééditait son exploit de 2014, il l'emportait de nouveau en Belgique.

Les Français à la fête en championnat d'Europe

Les finales des Championnats du Monde et d'Europe n'étaient pas courues ensemble, ce qui pourtant ne gâcha en rien l'intensité du spectacle, bien au contraire. François Duval et Jérôme Grosset-Janin ne passeront pas leur vacances ensemble.

L'affrontement fut rude, sévère et on s'est demandé un instant si l'un ou l'autre, le Français où le Belge, allait réussir à rallier le drapeau à damier de cette finale du Championnat d'Europe. Il est très difficile de doubler sur le circuit de Mettet et par deux fois, les deux gaillards ont tenté des choses dignes des meilleurs combattants vikings de la discipline.

Ce fut bien dans la tradition du Rallycross et à la fin, ce fut le montagnard qui l'emporta sur l'homme du plat pays. On a même craint que les commissaires sanctionnent cette rude passe d'arme mais à vrai dire, la décision fut juste de renvoyer les deux pilotes dos à dos. C'est donc avec une 208 très chiffonnée avec une portière un peu baladeuse que Jérôme Grosset-Janin réussit le bel exploit de franchir en tête la ligne d'arrivée sous les acclamations des nombreux français ayant fait le court déplacement.

En super 1600, Andrea Dubourg confirme qu'il est dans doute l'homme le plus régulier du championnat d'Europe de la catégorie. Troisième à Mettet après sa belle deuxième place du Portugal, il engrange les gros points et se trouve désormais deuxième au classement général du Championnat d'Europe.

Le prochain rendez vous donnera l'occasion aux Britanniques, inventeurs de la discipline, de se frotter au gratin mondial, dès samedi prochain à Lydden Hill, à deux pas de Douvres.

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Belgique
Circuit Circuit de Mettet
Type d'article Résumé de course
Tags citroen ds3, hekkinen vw polo wrc, jérôme grosset-janin, petter solberg, rx rallycross