Deux faux-départs pour les débuts d'Alex Wurz en Rallycross

partages
commentaires
Deux faux-départs pour les débuts d'Alex Wurz en Rallycross
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
23 juin 2018 à 11:30

Alex Wurz réalise ses débuts en World Rallycross cette saison, après avoir fait une première apparition dans la discipline en Norvège, plus tôt dans le courant du mois de juin.

Max Pucher, propriétaire de l'équipe, et Alexander Wurz avant le test de la Ford Fiesta du World RX Team Austria
Alexander Wurz teste la Ford Fiesta du World RX Team Austria
Alexander Wurz teste la Ford Fiesta du World RX Team Austria
Alexander Wurz teste la Ford Fiesta du World RX Team Austria
Le casque d'Alexander Wurz durant son test en World RX sur la Ford Fiesta du Team Austria
Alexander Wurz teste la Ford Fiesta du World RX Team Austria
Alexander Wurz parle aux médias lors de son premier test avec World RX Team Austria

Wurz viendra de nouveau se produire en course et fera équipe avec Toomas Heikkinen sur la manche de World Rallycross lettone de Hell, en septembre, au volant d’une Ford Fiesta Supercar du MJP Racing Team.

L’ex-pilote F1 et double vainqueur des 24 Heures du Mans a terminé 18e en Norvège après avoir eu du mal à s’accommoder des procédures de départ, créant deux faux-départs lors de ses deux premières courses qualificatives. Après n'avoir que peu testé, Wurz a aussi dû s'habituer aux changements de surfaces, mais estime avoir progressé et appris.

"J'ai commis des erreurs que je ne souhaite pas faire, mais ça fait partie de l'apprentissage", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Max [Pucher, propriétaire de l'équipe] m'avait dit que ça se produirait. Je ne pensais pas que ce serait le cas, mais ça l'a été : les départs volés, etc ! Je pense que j'ai eu le record de tours joker sur le week-end ! Mais ensuite, je me suis senti plus à l'aise avec la manière de lancer en rotation l'auto sur le gravier et j'ai pu sentir ma progression."

"J'ai vraiment pris du plaisir à courir contre les gars et bien sûr, j'étais dans un groupe dans lequel ce n'étaient pas les plus rapides, mais c'était vraiment cool. J'aimerais clairement le refaire maintenant que je commence à me sentir à l'aise sur le gravier et les surfaces glissantes : je suis accroc, sincèrement !"

Pucher n'en veut nullement à son pilote d'avoir commis plusieurs erreurs de débutant, dans la mesure où il fut celui qui poussait l'Autrichien à venir s'essayer au Rallycross.

"Cela m'a pris deux ans et demi de harcèlement pour qu'Alex décide de venir courir, mais j'y suis finalement parvenu", s'esclaffe-t-il. "Il n'était pas prévu que sa toute première course en Rallycross se déroule sur le Championnat du monde mais c'est la seule chose que nous pouvions faire et c'est donc ce que nous avons fait. Je pense qu'il a fait un superbe travail. Nous n'avions pas beaucoup testé auparavant, malheureusement, car nous avions rencontré des problèmes techniques. Mais compte tenu de ce que nous avons fait, et avec les ennuis rencontrés, ce fut un bon week-end, fun."

Article suivant
Peugeot avec une nouvelle 208 WRX pour Loeb à mi-championnat

Article précédent

Peugeot avec une nouvelle 208 WRX pour Loeb à mi-championnat

Article suivant

Jacques Villeneuve de retour en Rallycross

Jacques Villeneuve de retour en Rallycross
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Lieu Bikernieki Circuit
Pilotes Alexander Wurz
Équipes World RX Team Austria
Auteur Hal Ridge