Jeanney : "Des vitesses inhabituellement élevées"

partages
Jeanney :
Par : Jean-Philippe Vennin
27 mai 2017 à 10:50

Le circuit de Lydden Hill, qui accueille ce week-end la cinquième manche du Championnat du monde de Rallycross, est un tracé assez atypique, explique l'ancien pilote Peugeot-Hansen.

Absent cette année des lignes de départ du World RX, Davy Jeanney n'aura pas l'occasion de revenir à Lydden Hill la saison prochaine s'il parvient à réintégrer le plateau, puisque l'historique piste britannique passera le flambeau à Silverstone. Cela pourrait d'ailleurs ne pas lui manquer, car à l'exception d'une troisième place en 2011en Championnat d'Europe –, les résultats du Tourangeau dans le Kent n'ont jamais été à la hauteur de ses attentes. Mais cela ne veut en rien dire qu'il ne trouvait pas de nombreux intérêts au circuit.

"Le tracé n'a pas changé au fil des années", explique Jeanney à Motorsport.com. "C'est un circuit où il y a très peu de virages, contrairement aux autres. Du coup, on atteint des vitesses très élevées, ce qui n'est pas habituel en rallycross où on a tendance à tirer des petits freins à main dans les épingles... Là, ce sont de grandes courbes, et il faut beaucoup de motricité dans la partie terre. Le tour Joker est long et n'est pas évident à prendre. Il y a beaucoup de petites spécificités avec des dénivelés, de grands appuis, c'est assez sympa en termes de pilotage."

Les pilotes de circuit très à l'aise

Si Andreas Bakkerud, qui a débuté la compétition en karting mais s'est tourné dès l'âge de 15 ans vers le rallycross, et Petter Solberg, dont on connaît bien le parcours, ont remporté les deux premiers rendez-vous de Lydden Hill à l'échelon mondial, en 2014 et 2015 (avant Mattias Ekström en 2016), Jeanney a remarqué que les pilotes venus du circuit, arrivés en nombre ces dernières années, y trouvaient particulièrement bien leurs marques.

"On voit bien que sur ce circuit, maintenant qu'il y a de plus en plus de 'pistards' qui se mettent au rallycross, ils sont tout de suite à l'aise et font souvent de bons résultats", dit le vice-Champion d'Europe 2013. "[Johan] Kristoffersson, [Mattias] Ekström, Timmy et Kevin [Hansen, ses anciens coéquipiers, ndlr] sont souvent super à l'aise et très rapides sur cette piste-là."

Loeb : "Sympa en termes de pilotage"

Andrew Jordan, pilote de pointe en Championnat britannique des Voitures de Tourisme (BTCC), s'est d'ailleurs illustré par un podium à Lydden Hill en 2014 et espère sans doute remettre ça cette année – lui qui remplace un autre "pistard", Timo Scheider, retenu par les 24 Heures du Nürburgring. Mais comme l'a démontré Solberg, les hommes venus du rallye ont aussi des raisons d'apprécier les lieux.

"J'apprécie bien le circuit de Lydden Hill. C’est un circuit assez rapide avec de grandes dérives dans le premier virage sur la terre", dit ainsi Sébastien Loeb. "Ça ressort vite avec un gros freinage derrière. C’est vraiment sympa en termes de pilotage."

Jeanney est pour sa part associé à Lydden Hill pour un magnifique dépassement réalisé sur Max Pucher en 2015, l'année où il a remporté ses deux victoires mondiales au Canada et en Allemagne.

"Celle-ci [la vidéo ci-dessous, ndlr] a été vue pas mal de fois !", commente-t-il. "Je m'apprêtais à l'attaquer, mais plutôt en freinant tard et à l'intérieur. Mais il a freiné vraiment plus tôt que ce à quoi je m'attendais, et du coup, je l'ai avant tout évité. À la base, ce n'est pas du tout comme ça que je voulais le doubler, mais ça s'est fini comme ça quand même ! Sinon je lui rentrais dedans, c'est sûr."

Entre deux courses de démonstration des voitures de rallycross des années 70 et des fabuleuses Groupe B des années 80, notamment, pour célébrer le cinquantenaire de Lydden Hill, les deux premières manches qualificatives du World RX auront lieu ce samedi après-midi. Les deux suivantes, ainsi que les demi-finales et la finale, se dérouleront dimanche.

Prochain article World Rallycross
Solberg remporte les deux premières manches

Previous article

Solberg remporte les deux premières manches

Next article

Pourquoi Lydden Hill est le véritable berceau du rallycross

Pourquoi Lydden Hill est le véritable berceau du rallycross

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lydden Hill
Lieu Lydden Hill Circuit
Pilotes Davy Jeanney
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Preview