Les Volkswagen dominent, Loeb une nouvelle fois bien placé

partages
commentaires
Les Volkswagen dominent, Loeb une nouvelle fois bien placé
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
13 mai 2017 à 16:12

Le duo du PSRX Volkswagen Team Sweden, constitué de Petter Solberg et Johan Kristoffersson, a dominé la première journée de la manche belge du Championnat du monde de Rallycross, ce samedi après-midi.

Solberg, qui s'était montré le plus rapide dans la première séance d'essais libres d'une heure le vendredi après-midi, a vu Kristoffersson battre son chrono de 206 millièmes durant celle de samedi matin. Ce dernier a ensuite remporté la troisième course de Q1 depuis la pole position, pour réaliser le meilleur temps qui n'allait être battu que par son équipier dans la dernière, celui-ci s'imposant en prenant son tour Joker au dernier moment pour le devancer de 131 millièmes.

En Q2, les deux pilotes, s'élançant côte à côté, sont sortis sans encombre de l'étroit premier virage à droite, malgré un petit contact entre l'avant droit de l'Audi S1 de Mattias Ekström et la portière gauche de la Polo de Kristoffersson. Solberg a mené jusqu'à son passage par le tour Joker, une nouvelle fois au dernier moment, mais l'équipe avait diversifié ses stratégies et Kristoffersson, qui l'avait emprunté dès la deuxième boucle, a eu l'avantage au sprint. Il occupe la tête du classement intermédiaire au terme de cette première journée, ayant remporté la manche la plus récente.

"C'est vraiment un bon départ. On a eu une approche légèrement différente pour cette course, on a essayé beaucoup de choses aux essais", a expliqué Kristoffersson. "Petter et moi avons testé des set-ups différents sur la voiture. En Q1, on a trouvé beaucoup de vitesse. J'ai été, en fait, un peu surpris qu'elle soit si bonne. En Q2, la piste était très difficile, peut-être pas pour les gars [venus du] rallye mais pour moi en tant que pilote de circuit. Je pense qu'on a effectué un assez bon pas en avant depuis Hockenheim."

Parmi les autres favoris, Ekström est parti au large lors du saut suivant le premier virage en Q2, évitant de peu un accrochage avec Timmy Hansen et se retrouvant 11e de la manche. Un cinquième chrono en Q1 permet au Champion en titre, encore invaincu cette année en finale, d'occuper la septième place du classement provisoire.

Comme la semaine dernière, Sébastien Loeb a connu une bonne première journée. Deuxième derrière son équipier Timmy Hansen dans leur course commune en Q1, pour se classer sixième, il a dominé sa série en Q2 pour terminer troisième et remonter à la même place au général.

Hansen, quant à lui, est retombé à la sixième place après avoir été troisième de Q1. Il n'a fini que 13e en Q2, sa Peugeot 208 ayant été heurtée à l'arrière au premier virage de la dernière course par la Ford Focus d'Andreas Bakkerud. Celui-ci a fini quatrième et septième des deux manches pour occuper la quatrième place en fin de journée, mais a reçu une pénalité de cinq secondes suite au contact avec Hansen, et a chuté à la 11e place.

Ken Block a directement bénéficié de la sanction infligée à son coéquipier chez Hoonigan Racing Division, grimpant pour sa part de la sixième à la cinquième place.

Kevin Eriksson a connu une solide première journée. Deuxième des EL2 le matin, il a terminé septième puis sixième des deux manches pour se retrouver quatrième après la pénalité de Bakkerud. Timur Timerzyanov, également sur une Ford Fiesta, Kevin Hansen sur la troisième voiture de Peugeot-Hansen, et les deux autres Audi S1 des équipiers d'Ekström, Toomas Heikkinen et Reinis Nitiss, complètent la liste des 12 pilotes occupant pour l'instant les places qui seront synonymes de ticket pour les demi-finales après les troisième et quatrième manches, dimanche matin.  

Classement intermédiaire provisoire

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4QPIP
1  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 45 50     95  
2  Petter Solberg VW Polo PSRX 50 45     95  
3  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 38 42     80  
4  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 37 38     75  
5  Ken Block Ford Focus HRD 33 40     73  
6  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 42 31     73  
7  Mattias Ekström Audi S1 EKS 39 33     72  
8  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 34 37     71  
9  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 36 35     71  
10  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 35 34     69  
11  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 40 29     69  
12  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 28 39     67  
13  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 29 36     65  
14  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 31 32     63  
15  Francois Duval Peugeot 208 Albatec 27 30     57  
16  Guy Wilks VW Polo Loco 32 23     55  
17  "M.D.K." Peugeot 208 M.D.K. 26 28     54  
18  Martin Kaczmarski Ford Fiesta Kaczmarski 25 27     52  
19  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 30 22     52  
20  Guerlain Chicherit Renault Clio GCK 23 26     49  
21  Jean-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 24 25     49  
22  "Csucsu" Kia Rio Speedy 22 24     46  
23  Tamás Kárai Audi A1 Kárai 20 21     41  
24  Grégoire Demoustier Peugeot 208 DA Racing 21 20     41

 Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire au championnat à l'issue des quatre manches (PI), les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les six premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Prochain article World Rallycross
Kristoffersson domine toujours avant les demi-finales

Previous article

Kristoffersson domine toujours avant les demi-finales

Next article

Le duo de Volkswagen veut concrétiser enfin ce week-end

Le duo de Volkswagen veut concrétiser enfin ce week-end

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Mettet
Lieu Circuit Jules Tacheny Mettet
Pilotes Petter Solberg , Johan Kristoffersson
Auteur Hal Ridge
Type d'article Résumé de course