Loeb et Peugeot-Hansen dominent la première journée

partages
commentaires
Loeb et Peugeot-Hansen dominent la première journée
Par : Jean-Philippe Vennin
5 mai 2017 à 16:35

Déjà vainqueur de la première manche qualificative à peine une heure auparavant, le nonuple Champion du monde des Rallyes a récidivé dans la seconde et termine en tête une journée qui a particulièrement bien réussi aux Peugeot.

Abaissant encore de près de deux dixièmes son meilleur chrono de la première manche, Sébastien Loeb a remporté la dernière course de Q2, qui réunissait les cinq pilotes les plus rapides de Q1, et terminé une nouvelle fois en tête de la feuille des temps, cette fois devant son équipier Timmy Hansen. Il a ainsi apporté à Peugeot-Hansen ses deux premières victoires de manche en 2017.

Les trois pilotes de l'équipe franco-suédoise ont globalement marqué cette première journée de leur emprunte, puisqu'ils ont tous trois terminé dans le top 5 de la manche d'ouverture et ont remis ça dans la suivante. Les pilotes des trois 208 occupent vendredi soir les première, troisième et quatrième places. Johan Kristoffersson, qui a heurté un mur de l'arrière – mais sans conséquence – dans sa course de Q1 qu'il a remportée puis s'est classé troisième derrière Loeb et l'aîné des Hansen dans la dernière de Q2, est le seul à s'être intercalé au sein du trio.

Premier pilote privé au classement, le régulier Timur Timerzyanov complète le top 5 devant Timo Scheider et Ken Block dont les équipiers au sein des deux structures alignant des Ford Fiesta que sont le Team Austria et STARD, Kevin Eriksson et Janis Baumanis respectivement, sont également dans le top 12 qui sera synonyme de qualification pour les demi-finales après Q4, samedi soir.

Solberg en pleine galère

Après avoir déjà connu une première manche difficile en raison d'un envol très moyen et s'être retrouvé bloqué un moment derrière Guerlain Chicherit, signant le huitième temps seulement, Petter Solberg a perdu plus gros encore en Q2, s'accrochant avec Andreas Bakkerud peu après le départ de la quatrième et avant-dernière course.

Le double Champion du monde a semblé ralentir momentanément dans le premier virage et a été heurté au milieu de celui-ci par son rival. Avec des dégâts à l'avant ainsi qu'à la suspension arrière gauche pour la Polo et à la suspension avant droite pour la Focus (photo ci-dessous), les deux pilotes ont été les deux plus lents de la manche et ne figurent, pas à ce stade, parmi les 12 premiers. Idem pour Toomas Heikkinen sur la troisième Audi de l'équipe EKS, qui n'a pas connu une bonne première journée puisque les deux autres S1 de Reiniss Nitiss et Mattias Ekström, qui a lui aussi perdu du temps dans le trafic en Q1 après un mauvais départ, ne sont que que huitième et neuvième.

Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division, Ford Focus RSRX
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing, Ford Focus RSRX, et Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo GTi

Photo de: FIA World Rallycross

Jean-Baptiste Dubourg y figure, en revanche, après s'être fait dépasser par Ken Block dans leur course commune en Q2, l'Américain détenant ensuite longtemps le meilleur temps provisoire. Guerlain Chicherit occupe quant à lui la 22e et dernière place sur sa Clio.

En raison du partage de l'affiche avec le DTM ce week-end à Hockenheim, pour les premiers essais libres duquel Mattias Ekström a rapidement changé de combinaison après Q2, le programme du World RX est sensiblement modifié par rapport à l'habitude.. En effet, après les deux premières manches qui se sont déroulées exceptionnellement ce vendredi, les deux suivantes auront lieu samedi en fin d'après-midi, puis la demi-finales et la finale dimanche matin.

Avec Hal Ridge

Classement Intermédiaire après Q2

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4QTPI
1  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 1er 1er     100  
2  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 2e 3e     87  
3  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 5e 2e     84  
4  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 3e 5e     81  
5  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 7e 7e     74  
6  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 6e 9e     73  
7  Ken Block Ford Focus HRD 12e 4e     72  
8  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 4e 12e     72  
9  Mattias Ekström Audi S1 EKS 9e 8e     71  
10  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 18e 6e     64  
11  J.-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 11e 13e     64  
12  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 17e 10e     61  
13  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 15e 14e     59  
14  Petter Solberg VW Polo PSRX 8e 22e     58  
15  Guy Wilks VW Polo Loco 20e 11e     57  
16  Martin Kaczmarski Ford Fiesta Kaczmarski 16e 15e     57  
17  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 10e 21e     57  
18  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 14e 18e     56  
19  Robin Larsson Audi A1 Larsson J. 13e 19e     56  
20  René Münnich Seat Ibiza Münnich 19e 16e     53  
21  "Csucsu"  Kia Rio Speedy 22e 16e     49  
22  Guerlain Chicherit Renault Clio GCK 21e 20e     47  

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire au championnat à l'issue des quatre manches (PI), les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les six premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Prochain article World Rallycross
Une bonne voiture et des circonstances favorables pour Loeb

Previous article

Une bonne voiture et des circonstances favorables pour Loeb

Next article

Loeb remporte la première manche qualificative

Loeb remporte la première manche qualificative

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de course