Loeb : "Volkswagen a mis la barre très haut"

partages
commentaires
Loeb : "Volkswagen a mis la barre très haut"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
30 juin 2017 à 14:50

Cinquième du championnat après son podium en Norvège, Sébastien Loeb (Peugeot) se prépare à la grande messe du rallycross à Höljes, en Suède, où il s'attend à subir une nouvelle fois la loi des Volkswagen Polo.

Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden
Sebastien Loeb, Team Peugeot-Hansen, Peugeot 208 WRX
Podium : le vainqueur Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, le deuxième Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden, Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden VW Polo GTi
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden, le troisième Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden

Alors que le cap de la mi-saison a été passé, Sébastien Loeb occupe le cinquième rang du championnat, à égalité de points avec Timmy Hansen, son équipier de l'équipe Peugeot-Hansen. Si le début de saison avait été dominé par Mattias Ekström et son Audi S1 – le Champion en titre suédois ayant remporté les trois premières courses de la saison –, la référence est désormais à chercher du côté des Volkswagen, comme l'explique Loeb.

"Je pense que l'on a bien progressé avec la voiture, mais la concurrence aussi", a-t-il confié à Motorsport.com. "On s'est rapprochés de nos concurrents directs, Audi et Ford, on est plutôt en bagarre avec eux. Mais Volkswagen a mis la barre très haut, ils sont venus avec une voiture développée en WRC et qui n'a rien à voir avec ce que l'on a. Aujourd'hui, c'est très compliqué de les suivre, voire impossible."

"On fait ce qu'on peut, on se bat au mieux, il y a eu des bons résultats, mais aujourd'hui quand on fait troisième, c'est bien car on ne peut pas aller chercher plus haut".

Troisième, c'est justement le dernier résultat en date de Sébastien Loeb, à l'occasion de la cinquième manche de la saison du côté de Hell, en Norvège. Un deuxième podium cette saison pour le pilote tricolore, et de gros points à la clé dans l'optique du championnat… faute de disposer des moyens d'aller se battre pour la victoire.

Après les trois premiers succès d'Ekström et Audi, l'équipe Volkswagen Sweden a pris la main en Championnat du monde de rallycross, avec deux Polo issues du WRC, et développées avec le soutien de Volkswagen Motorsport, après l'arrêt du programme WRC du constructeur allemand fin 2016.

Ekström et Solberg au-dessus du lot

Johan Kristoffersson a ainsi pris les rênes du classement depuis Lydden Hill, et a conforté son avance avec une deuxième victoire en Norvège il y a trois semaines. Son équipier Petter Solberg, qui s'est imposé en Grande-Bretagne (après une troisième place en Belgique) s'est positionné au troisième rang du championnat derrière Ekström.

En l'absence de ce dernier, retenu par ses obligations en DTM sur décision de son employeur Audi, les Polo devraient une nouvelle fois survoler les débats en Suède, et les deux hommes devraient en profiter pour prendre le large au championnat – notamment Kristoffersson qui, devant son public, aura à cœur d'honorer son statut de leader.

Quant aux Peugeot, leur objectif sera de viser les gros points, et de profiter de l'absence de Mattias Ekström pour se positionner en vue du podium final à l'issue de la saison.

C'est un peu frustrant de savoir que l'on prend le départ sans forcément pouvoir gagner, ou alors avec un concours de circonstances.

Sébastien Loeb

"C'est un peu frustrant de savoir que l'on prend le départ sans forcément pouvoir gagner, ou alors avec un concours de circonstances", continue Loeb. "On essaie de bosser, d'optimiser, mais ce n'est pas simple".

" Les deux Volkswagen sont loin devant. Ce sont des voitures issues du WRC, plus agiles, plus réactives. Ils ressortent bien droit en sortie alors que nous nous avons une certaine inertie qui nous empêche d'être bien, et en moteur ils sont bien aussi".

"Derrière, la bataille est intéressante avec les Audi et les Ford, c'est serré, mais eux sont encore au-dessus".

"Il faut essayer week-end après week-end de faire des bons trucs pour essayer de recoller. Mais je sais qu'en Suède, en performance, face aux Volkswagen, cela va être encore compliqué. Mais je prends les week-ends les uns derrière les autres, essayer de se concentrer sur chaque course, et à la fin on voit où on en est".

"On a vu en essais que les Polo étaient plus rapides que nous en Suède", conclut Loeb. "On verra sur place, ça dépend de la météo, de plein de choses. C'est un beau circuit, une belle course, une belle ambiance, beaucoup de public. C'est la fête là-bas et niveau sensations, le circuit est vraiment bien".  

Chicherit passe en RX2 pour la Suède

Article précédent

Chicherit passe en RX2 pour la Suède

Article suivant

Loeb remporte la première manche en Suède

Loeb remporte la première manche en Suède
Charger les commentaires