Lohéac, capitale mondiale du Rallycross ce week-end

Un an avant le 40e anniversaire de l’apparition du Rallycross en France, la 9e des treize manches du Championnat FIA World RX se déroule en Bretagne avec un plateau de choix et des invités de marque.

J.P.V., Lohéac - C’est en 1976 qu’a été organisée la toute première épreuve de Rallycross dans notre pays. En attendant de fêter comme il se doit ce quarantième anniversaire le moment venu, Lohéac accueille comme de coutume ce week-end la manche française de l’ancien Championnat dd’Europe, devenu Mondial en 2014.

Peugeot-Hansen sur sa lancée?

L’équipe en forme du moment, le Team Peugeot-Hansen, fait forcément figure de favori pour son deuxième rendez-vous à domicile de l’année après celui de Höljes, en Suède. Car sans la rétrogradation au 2e rang de Timmy Hansen en Suède justement, pour une attaque jugée trop musclée sur Mattias Ekström dans le dernier virage, les 208 WRX resteraient sur pas moins de quatre succès consécutifs avec ceux de Davy Jeanney en Allemagne et au Canada, et celui de ce même Hansen il y a deux semaines en Norvège.

Comme toujours, il va nous falloir travailler dur et rester pleinement concentrés tout le week-end, mais nous sommes confiants dans le fait de pouvoir jouer la gagne une fois encore,” dit Kenneth Hansen, multiple Champion d’Europe en tant que pilote et patron de l’écurie qui s’est emparée, lors de la dernière manche, de la tête du classement général par équipes.

Je sais maintenant que je vais devoir me battre pour gagner [le championnat]. Il est temps de montrer les crocs.

Petter Solberg

Petter Solberg, lui, mène toujours le classement pilotes. S’il reste sur trois épreuves décevantes en matière de demi-finales et de finales, il engrange en général de bons points intermédiaires lors des manches qualificatives – ce qui lui permet de maintenir son avance juste au-dessus des 40 points (41, pour être précis) sur Timmy Hansen. Mais le vainqueur de l’an dernier à Lohéac sait désormais à quoi s’attendre et ne veut pas rester sans réagir.

Je sais maintenant que je vais devoir me battre pour gagner [le championnat]", dit Solberg. “Il est temps de montrer les crocs.”

Les Français, et plus particulièrement les Champions de France, sont présents en forme parmi les pilotes des 37 Supercars présentes (pour un total de 67 voitures). Jeanney (titré en 2010), aura ainsi l’opportunité de retrouver face à lui Marc Laboulle (2009), Gaëtan Sérazin (2012) et Jérôme Grosset-Janin (2013). 

Actuel 2e du Championnat d’Europe, celui-ci fera équipe avec Yvan Muller. Eux aussi piloteront deux Peugeot 208 Supercar pour le compte de l’équipe britannique Albatech qui faisait courir Jacques Villeneuve l’année dernière.

Le départ et le premier virage seront compliqués, il me faudra essayer de bien faire et éviter les contacts.

Yvan Muller

La voiture est géniale et très rapide, et a été conçue pour être bonne à la fois sur l’asphalte et la terre, ce qui nécessite quelques compromis,” explique le multiple Champion du monde WTCC. “Le départ et le premier virage seront compliqués, il me faudra essayer de bien faire et éviter les contacts, mais ce ne sera pas facile.”

“Je n’ai pas de plan spécifique. Je veux juste explorer et apprendre, donc je ne me suis fixé aucun objectif. Le Rallycross grandit énormément, et il a un grand avenir devant lui. La bataille au niveau mondial est très intense.”

Parmi les autres invités de marque, Guerlain Chicherit pilotera l’une des deux Mini de l’équipe JRM aux côtés de Guy Wilks qui avait offert sa seule finale de l’année à cette voiture à Lydden Hill. Enfin, l’ex-pilote officiel Citroën en WRC, François Duval, va faire lui aussi une nouvelle apparition en Rallycross ce week-end. Le Belge pilotera une 208 WRX de Pailler Compétition aux côtés des deux fils de Jean-Luc Pailler, Fabien et Jonathan.

74 000 spectateurs en 2014

À noter aussi la présence de l’expérimenté et populaire “Knapick” – que l’on ne présente plus aux fans de Rallycross – et celle de David Olivier, l’ancien Champion de France Super 1600, sur sa Logan qui sera la première voiture non équipée d’un turbo à prendre part à une manche du World RX.

L’an dernier, ce sont pas moins de 74'000 spectateurs qui avaient assisté aux courses sur l’ensemble des trois jours. Record à battre, et début des hostilités samedi en début d’après-midi avec les deux premières manches qualificatives.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : France
Circuit Loheac
Type d'article Preview
Tags loheac, rx