Lohéac - Loeb en "vrai pilote de Rallycross"

partages
Lohéac - Loeb en "vrai pilote de Rallycross"
Par :
6 sept. 2016 à 16:05

S'il n'a pas égalé son meilleur résultat en ne montant “que” sur la troisième marche du podium, le Français est apparu très combatif en phase finale de sa manche nationale, ce que son patron Kenneth Hansen ne manque pas de relever.

Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et Tom Pajes
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Mattias Ekström, EKS RX, Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen

Monté déjà deux fois sur le podium avec une deuxième place en Belgique puis en Suède lors de la finale, Sébastien Loeb était très attendu pour sa seconde participation à Lohéac (après son one shot de 2013) et sa seconde apparition en course cette année sur une piste qu'il connaissait déjà après celle de Höljes, en Suède, justement.

Après une bonne première journée samedi, l'ancien maître des Rallyes, pourtant habituellement à l'aise quand les conditions se compliquent, à souffert lors des deux manques qualificatives du dimanche matin à Lohéac. Sa qualification pour les demi-finales n'a pas été compromise, même si la position de départ n'a pas été celle qu'il attendait. La suite, on la connaît.

Je me suis qualifié en finale et je monte sur le podium : c’est un bon résultat pour l’équipe, surtout ici à Lohéac”, déclare Loeb. “D’autant que j’étais le seul Français en finale. Ça ne vaut pas une victoire mais c’est une jolie performance par rapport aux conditions de ce matin. Nous étions un peu en difficulté dans ce contexte.”

Retrouver le rythme et monter sur le podium est très bien, surtout que c’était une belle finale avec beaucoup de bagarre. Ça s’est doublé un peu dans tous les sens. Le spectacle était là et j’ai pris beaucoup de plaisir dans la voiture. Beau bilan.”

Dépassements musclés

Loeb ne croit pas si bien dire, lui qui est apparu particulièrement combatif lors de ses deux dernières courses, n'hésitant pas à aller au contact et réalisant deux magnifiques dépassements sur Ken Block en demi-finale pour Petter Solberg en finale - suscitant à chaque fois une ovation dans les tribunes.

Patron de l'équipe Peugeot-Hansen, Kenneth Hansen a relevé cette combativité et a même parlé d'agressivité, un terme pas forcément associé habituellement à l'Alsacien.

Sébastien a fait de brillantes demi-finale et finale. Il a fait preuve de l’agressivité nécessaire pour arracher ce podium en vrai pilote de Rallycross et pour le plus grand plaisir des fans”, souligne l'ancien pilote Suédois.

Timmy Hansen pas verni

Le week-end s'est moins bien passé pour l'équipier de Loeb, Timmy Hansen, juste derrière le Français à l'issue des manches mais éliminé en demi-finale sans avoir pu vraiment combattre.

Ce fut une très mauvaise journée aujourd’hui pour moi [dimanche]. Nous avons eu une panne de direction assistée en qualif' 3, ce qui m’a amené à partir derrière un pilote moins rapide en qualif' 4, ce qui s’est avéré pénalisant”, explique le vice-Champion du monde 2015. “En demi-finale, [Robin] Larsson m’est rentré dedans dès le premier virage et c’en était fini de mes espoirs de rééditer la victoire de l’année dernière.”

Alors que les quatre voitures de la structure franco-suédoise étaient qualifiées en demi-finale, Loeb a été le seul à atteindre la finale. Du côté des deux pilotes de l'équipe “B” Peugeot-Hansen Academy, Kevin Hansen a été très rapide à Lohéac après un problème de boîte en Q1 et Davy Jeanney a obtenu son deuxième meilleur total de points cette saison.  

 

Article suivant
Lohéac - La fin d'une longue attente pour Kristoffersson

Article précédent

Lohéac - La fin d'une longue attente pour Kristoffersson

Article suivant

Vidéos - Au cœur des essais de Sébastien Loeb à Lessay

Vidéos - Au cœur des essais de Sébastien Loeb à Lessay

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement France
Lieu Loheac
Pilotes Sébastien Loeb , Timmy Hansen , Davy Jeanney , Kevin Hansen
Auteur Jean-Philippe Vennin