Lydden Hill - Deuxième succès pour Petter Solberg cette année

Petter Solberg s’affirme plus que jamais comme le principal favori à sa propre succession en World Rallycross : le champion du monde en titre a remporté dimanche en Angleterre sa deuxième victoire en quatre rendez-vous cette année au volant de sa Citroën DS3, et porté son avance à 29 points sur Johan Kristoffersson – l’un des deux avec Toomas Heikkinen à l’avoir battu cette année, lors de la manche d’ouverture au Portugal. Le pilote de la VW Polo du Team Sweden s’est classé 3e à Lydden Hill derrière son compatriote suédois Mattias Ekström sur l’Audi Quattro S1 de l’équipe dont il est propriétaire. Avec Solberg le Norvégien en tête, ce fut donc un podium 100% scandinave.

Après avoir remporté les deux première manches disputées samedi, Solberg a connu des soucis de coupures moteur lors de celles du dimanche matin remportée respectivement par deux pilotes vus plus régulièrement en circuit : Ekström justement (bien connu de ceux qui suivent le DTM) dans la seconde et Andrew Jordan (champion BTCC invité à piloter une troisième 208 par le Team Peugeot-Hansen) dans la première.

Mais une fois ses problèmes résolus, Solberg s’est monté intraitable tant dans sa demi-finale qu’en finale... même s’il ne s’est finalement imposé qu’avec 0”4 d’avance sur Ekström.

Un week-end fantastique !” s’est enflammé comme à son habitude le champion du monde des rallyes 2003, revenu l’année dernière à ses premières amours en rallycross. “Bonne météo, plein de monde, ambiance fantastique et quelques belles empoignades... On a eu de petits problèmes ce matin, oui, mais tout est rentré dans l’ordre pour la demi-finale et j’ai pu attaquer très fort en finale. Tellement fort que j’ai même crevé dans le dernier virage, je pilotais vraiment à la limite !”

Et Solberg d’ajouter, cerise sur le gâteau : “Comme une bonne partie de mes mécaniciens sont anglais, cette victoire ici est encore plus spéciale. Pas seulement pour moi, mais pour toute l’équipe!”

Mattias Ekström s’est lui félicité de son rythme sur l’ensemble du week-end tout en soulignant avec un peu de regret dans la voix qu’il ne s’était incliné “que d’une longueur de voiture” face à Solberg en finale. Quant à Johan Kristoffersson, devenu papa dans la matinée de dimanche, il savourait une journée “pleine d’émotion” non sans rappeler qu’il n’était que 13e à l’issue des essais et avait dû ajuster son pilotage par la suite.

Pas de Peugeot en finale

Vainqueur l’an dernier à Lydden Hill, Andreas Bakkerud – encore un Norvégien – se classe 4e sur sa Ford Fiesta Olsbergs, lui aussi bien revenu après une première journée difficile. Il précède à l’arrivée son jeune équipier letton Reiniss Nitiss, premier non-Scandinave donc !

Si l’équipe Olsbergs MSE, championne du monde en titre, avait placé ses deux voitures en finale, le Team Peugeot-Hansen n’y a vu aucune des siennes pour la seconde fois consécutive. Timmy Hansen et Davy Jeanney, bien remonté après une première journée catastrophique terminée à la 19e place en raison d’ennuis mécaniques, ont été éliminés au stade des demi-finales tout comme leur coéquipier d’un jour Andrew Jordan.

Ce fut pire encore pour les VW Polo du Team Marklund, dont aucun des trois pilotes (Toomas Heikkinen, vainqueur de la manche précédente en Belgique, PG Andersson et Tanner Foust) n’a pu atteindre les demi-finales. Le double champion d’Europe Timur Timerzyanov a quant à lui poursuivi son début de saison catastrophique sur une Ford après son départ de chez Peugeot-Hansen. Marc Laboulle, présent sur sa Citroën C4, n’a pas non plus intégré le top 12. Quant au héros local Liam Doran, il a atteint les demi-finales au prix d’une belle attaque mais est resté une fois de plus dans l’ombre de son équipier Petter Solberg.

La bonne surprise est en revanche venue d’un autre Anglais, le rallyman Guy Wilks, qui a emmené sa Mini (pas si mini que ça, d’ailleurs) de l’équipe JRM jusqu’en finale. Un résultat prometteur.

Prochaine manche à Estering en Allemagne les 19-21 juin (avec également la deuxième manche du championnat d’Europe Euro RX au programme). Les adversaires de Petter Solberg sont d’ores et déjà sous pression...

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Grande-Bretagne
Circuit Lydden Hill Circuit
Pilotes Mattias Ekström , Petter Solberg , Guy Wilks , Johan Kristoffersson , Andreas Bakkerud , Davy Jeanney
Type d'article Résumé de course