Mattias Ekström, de plus en plus incontournable

Après les trois premières épreuves de la saison, et sa victoire dimanche devant Sébastien Loeb et Petter Solberg, le Suédois apparaît de plus en plus comme l'homme à battre cette année en Championnat du monde de rallycross.

Mattias Ekström, de plus en plus incontournable
Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Le vainqueur Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Toomas Heikkinen, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX et Toomas Heikkinen, EKS RX
Toomas Heikkinen, EKS RX
Toomas Heikkinen, EKS RX

Mattias Ekström, dont le World RX avec sa propre structure, EKS, n'est pas le programme principal du fait de son implication en DTM avec Audi, s'est lancé il y a deux ans dans le dernier né des Championnats du monde de la FIA. Pour ses débuts à Höljes, en Suède, il avait terminé à la 2e place avant d'obtenir une victoire sur le même circuit un an plus tard, mais sur tapis vert, pour ce qui était sa première saison complète dans la discipline - à l'exception des manches dont les dates étaient communes avec certaines courses du DTM.

Cette année, Ekström semble avoir passé un cap supplémentaire. Tant à Montalegre qu'à Hockenheim et samedi dernier à Mettet, il n'a laissé à personne le soin de mener le classement intermédiaire à l'issue des quatre manches qualificatives - et d'empocher les 16 points qui vont avec.

Privé de finale au Portugal après un accrochage avec Timmy Hansen dans lequel il n'était pour rien au départ de sa demi-finale, il a terminé 2e de sa “demie” en Allemagne avant de remporter la finale et a fait mieux encore en Belgique en s'imposant en “demie” puis en finale pour inscrire le maximum de points possible sur une épreuve du championnat.

“Mon week-end a été tout simplement fantastique”, a réagi le Suédois. “Je n'ai fait qu'une petite erreur en entrant dans le premier virage en Q4. La voiture était tellement géniale et facile à piloter...”

"Je n'oublierai jamais cette journée"

Ekström se retrouve désormais leader du championnat, mais le système d'attribution des points est tel en rallycross qu'il ne compte que cinq points de plus que Petter Solberg. De quoi maintenir le suspense un bon moment, mais le Suédois pense surtout à savourer l'instant présent.

“C'est un rêve de pouvoir courir dans le Championnat du Monde FIA de rallycross. Mais être en mesure de gagner et de battre des gars comme Sébastien [Loeb] et Petter [Solberg] est juste incroyable. Je n'oublierai jamais cette journée. Le gros travail de toute l'équipe durant l'hiver paye et nous allons continuer de bosser dur dès demain matin [lundi] car le prochain test nous attend déjà.”

Le week-end s'est beaucoup plus mal passé pour l'équipier d'Ekström cette année qui fut aussi son dauphin à Hockenheim. Toomas Heikkinen a en effet vécu un cauchemar sur le circuit Jules-Tacheny où il s'était imposé ces deux dernières années sur une Volkswagen Polo.

“Je suis désolé pour Topi qui a eu un week-end compliqué avec quelques petites choses qui n'allaient pas sur sa voiture”, a souligné Ekström. “Au moins a-t-il pu inscrire un point, ce qui peut s'avérer important en fin de saison.”

Car si EKS caracole en tête du championnat par équipes avec une belle avance, la saison est encore longues et ses rivales, à commencer sans doute par Peugeot-Hansen et VW RX Sweden, ne resteront certainement pas les bras croisés.

partages
commentaires
Championnats - Ekström seul leader, Loeb remonte à la 4e place
Article précédent

Championnats - Ekström seul leader, Loeb remonte à la 4e place

Article suivant

Loeb - "Il reste encore un peu de travail"

Loeb - "Il reste encore un peu de travail"
Charger les commentaires