Portrait - Johann Kristoffersson, bon sang ne saurait mentir

Allez, il faut savoir reconnaître ses petit travers. Bien peu d'observateurs des choses du Championnat du Monde de Rallycross n'auraient pronostiqué samedi une victoire du jeune Johan Kristoffersson. Sans doute parce que le jeune Suédois arrive dans le gotha de la discipline et que naturellement, à l'heure des pronostics, les regards se tournent vers les stars Solberg, Bakkerud ou autres Timmy Hansen ou Anderson

Dans les pas de son père

Mais la source suédoise ne semble surtout pas être tarie avec l'arrivée d'un jeune homme bien sous tous rapports, qui perpétue le nom du père Tommy qui fut l'un des animateurs du championnat d'Europe dans les année 90. L'Audi verte aux roues jaunes donna en effet bien du fil à retordre aux Jean-Luc Pailler, Kenneth Hansen ou Will Gollop.

Tommy ne s'est surtout pas rangé des voitures et, après une reconversion sur la piste en Touring Car, il a réorienté son investissement professionnel vers la discipline chère à son cœur : le Rallycross. Il a monté une structure très proche de VW Motorsport et si son équipe n'est pas officiellement la seule émanation du service compétition de Volkswagen, il n'en est pas moins vrai que les patrons de VAG gardent l’œil sur la structure du grand Suédois. Jost Capito, le paron de VW Motorsport l'a affirmé, ''les deux structures, celles de Marklund et celle de Kristoffersson sont sur le même niveau quand à l'aide apporté par l'usine''. L'information, c'est que les deux teams sont très suivis.

Johan, le fils de Tommy en a le gabarit, impressionnant et sans doute aussi le talent derrière le volant puisqu'il sort d'un rude championnat de Suède en 2014 qui l'a vu empocher le titre national en devançant le gratin de son pays. Excusez du peu.

Volkswagen très attentif

En l'emportant à Montalegre, Johan a permis à la structure de son père de marquer des gros points vis-à-vis de l'usine, mais l'autre team a également été vu à son avantage tout au long du week-end. Il ne pouvait donc manquer de remercier son team, qui selon la formule consacré ''a fait un travail fantastique''. Mais il n'oubliait surtout pas de citer VW. Nul doute que bon nombre d'éléments techniques du WRC venant des Polo du Championnat du Monde des Rallyes ont été intégrés dans les VW de Rallycross. Un plus dimanche, dans les rudes conditions d'adhérence qui tout au long du week-end ont rythmé cette reprise 2015.

Pourtant, le samedi, Johan s'était un peu emmêlé dans ses réglages. Il ne pointait pas vraiment aux avant-postes avec à son actif deux premières manches très moyennes. Mais la formule du championnat permet de revenir en haut de grille le dimanche matin et une impeccable quatrième manche l'avait remis en selle. On connait la suite. 

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Portugal
Circuit Montalegre
Pilotes Johan Kristoffersson
Type d'article Commentaire
Tags johann krostoffersson, polo, vw