Manche 1 - Loeb sur les talons de Kristoffersson

partages
commentaires
Manche 1 - Loeb sur les talons de Kristoffersson
Par :
2 sept. 2017 à 13:19

Le pilote Peugeot-Hansen s'est classé deuxième de la première manche qualificative en Bretagne, à seulement 93 millièmes de seconde du vainqueur 2016 à Lohéac et leader du championnat.

Devancé au départ par Timmy Hansen, Johan Kristoffersson a repris le dessus sur le pilote Peugeot-Hansen dans le premier tour. Il a emprunté le tour Joker au dernier moment et a conservé l'avantage sur son compatriote, qui l'avait fait lors de la boucle précédente. Lors de la série suivante, Petter Solberg, seulement troisième derrière Ken Block et Timo Scheider, a pris d'entrée le tour Joker puis un peu bousculé l'Américain au dernier virage pour s'imposer lui aussi devant ces deux-là, qui l'avaient imité aux troisième et quatrième tours, mais avec un chrono plus lent que celui de son coéquipier.

Sébastien Loeb, pour sa part, a été le deuxième plus prompt à s'élancer lors de la troisième course, et, à deux dixièmes de Mattias Ekström à la fin du premier tour, il a posé son Joker dans le second. Le Suédois a attendu le dernier moment pour le faire et s'est retrouvé avec le même écart, mais en sa défaveur, à l'arrivée sur le Français. Au classement de la manche, tous deux se sont intercalés entre les épouvantails que sont cette saison les Polo de Kristoffersson et Solberg.

Lui aussi devancé au départ de la quatrième course, par Reinis Nitiss, Andreas Bakkerud, qui s'était montré le plus rapide de la séance d'essais libres du matin avec un nouveau record du tour au passage, a suivi le Letton jusqu'à ce que celui-ci ne passe par le parcours alternatif au troisième tour. Attendant le dernier moment pour le faire, il a pris le dessus sur le pilote de l'Audi S1 mais avait probablement perdu beaucoup de temps derrière lui, d'où son chrono ne lui valant que la septième place de la manche, derrière Timmy Hansen et Block.

Müller retardé

La série la plus lente a cependant été la dernière, dominée et remportée par Kevin Eriksson et dans laquelle Nico Müller, rapide aux essais libres, a été très retardé par l'arbre de transmission avant-gauche de son Audi endommagé suite à un contact avec Kevin Hansen à l'épingle dans le dernier tour puis un tête-à-queue et un choc contre le mur.

Les cinq derniers du classement cumulé disputeront la première course de la seconde manche en partant dans l'ordre inverse sur la grille de départ, et ainsi de suite jusqu'à la dernière qui regroupera les cinq plus rapides de cette Q1.

Classement après Q1

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4TPPI
1  Johan Kristoffersson

 VW Polo

PSRX

1er       50  
2  Sébastien Loeb

 Peugeot 208

Hansen

2e       45  
3  Mattias Ekström

 Audi S1

EKS

3e       42  
4  Petter Solberg

 VW Polo

PSRX

4e       40  
5  Timmy Hansen

 Peugeot 208

Hansen

5e       39  
6  Ken Block

 Ford Focus

HRD

6e       38  
7  Andreas Bakkerud

 Ford Focus

HRD

7e       37  
8  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 8e       36  
9  Timo Scheider

 Ford Fiesta

Austria

9e       35  
10  Kevin Eriksson

 Ford Fiesta

Austria

10e       34  
11  Niclas Grönholm

 Ford Fiesta

GRX

11e       33  
12  Toomas Heikkinen

 Audi S1

EKS

12e       32  
13  Kevin Hansen

 Peugeot 208

Hansen

13e       31  
14  Jean-Baptiste Dubourg

 Peugeot 208

DA Racing

14e       30  
15  Timur Timerzyanov

 Ford Fiesta

STARD

15e       29  
16  Gaëtan Sérazin

 Peugeot 208

Sérazin

16e       28  
17  Janis Baumanis

 Ford Fiesta

STARD

17e       27  
18  Alister McRae VW Polo Loco 18e       26  
19  Guerlain Chicherit Renault Clio GCK 19e       25  
20  Laurent Bouliou  Peugeot 208 Bouliou 20e       24  
21  Hervé "Knapick" 

 Citroën DS3

Knapick

21e       23  
22  "CSUCSU"

 Kia Rio

Speedy

22e       22  
23  Grégoire Demoustier

 Peugeot 208

DA Racing

23e       21  
24  Nico Müller

 Audi S1

EKS

24e       20  
25.  Emmanuel Anne

 Peugeot 208

Anne

-       0  

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire (PI) au championnat à l'issue des quatre manches, les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les trois premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Article suivant
EL2 - Les Focus en verve, Müller impressionne

Article précédent

EL2 - Les Focus en verve, Müller impressionne

Article suivant

Manche 2 - Loeb s'impose et prend la tête !

Manche 2 - Loeb s'impose et prend la tête !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lohéac
Lieu Loheac
Auteur Jean-Philippe Vennin