Solberg : "Je rêve des deux titres"

partages
commentaires
Solberg :
Par : Jean-Philippe Vennin
30 mars 2017 à 16:00

Avant d'attaquer pour de bon, en compétition, sa nouvelle collaboration avec Volkswagen, le double Champion du monde de Rallycross affiche clairement ses ambitions pour la saison qui débute ce week-end.

Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo RX
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
Petter Solberg et Johan Kristoffersson, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo RX
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017
PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo RX Supercar 2017

Petter Solberg commencera samedi et dimanche d'écrire un nouveau chapitre dans l'Histoire de sa propre équipe qu'il a créée fin 2009 à la suite du retrait de Subaru, son employeur (via Prodrive) depuis près d'une décennie, du Championnat du monde des Rallyes. Il a toujours piloté pour elle depuis, en WRC puis World RX, à l'exception de la saison 2012 où il avait retrouvé l'équipe M-Sport de Malcolm Wilson – avec laquelle il avait fait ses débuts au niveau mondial, en 1999 – qui représentait alors Ford (mais pour une dernière année) de façon officielle.

Avec son équipe, Solberg a également toujours couru sur une Citroën, même si la DS3 qu'il pilotait jusqu'à la saison dernière indiquait de moins en moins ses origines... Façon de protester contre ce qu'il jugeait être un manque d'implication de la marque aux chevrons ? La question ne se pose plus désormais, et le Norvégien ne tarit pas d'éloges sur son nouveau partenaire, Volkswagen, dont PSRX représentera les couleurs en Championnat du monde de Rallycross.

PSRX Volkswagen Team Sweden, puisque tel est le nom officiel de l'équipe, a procédé à de nombreuses séances de tests depuis la signature de l'accord, fin 2016, et celui qui est parvenu à ses fins en demeurant le patron de son équipe avec le soutien officiel d'un constructeur, plutôt que d'en rejoindre une autre, ne tarit pas d'éloges sur sa nouvelle arme.

"Un vrai monstre, mais un joli monstre"

"Nous avons passé un peu de temps à tester la Volkswagen Polo GTI Supercar et chaque fois que j'en descends, j'ai un grand sourire sur le visage", disait Solberg lors de la présentation officielle de la voiture, le 20 mars dernier. "Puis je ne veux qu'une chose, remonter dedans et la piloter un peu plus. C'est un vrai monstre, mais un joli monstre, conçu par ces gens brillants de Volkswagen Motorsport, à Hanovre."

"Ces gars sont les meilleurs. Mais, pour moi, la plus belle chose est cette philosophie que nous partageons, c'est la même en termes de poursuite de résultats, d'implication et d'attitude concernant les set-up", ajoutait-il en arrivant à Barcelone.

Et celui que l'on surnommait dans le passé Hollywood, avec son enthousiasme légendaire, d'afficher clairement à la fois la couleur et ses objectifs avant le coup d'envoi de la saison, samedi.

"Je rêve des deux titres", lance-t-il. "Je veux que PSRX Volkswagen Sweden célèbre les couronnes des pilotes et des équipes à la fin de cette saison, c'est mon but. J'ai longtemps attendu d'être dans cette position et grâce à une fantastique coopération avec Volkswagen Sweden et Volkswagen Motorsport, nous espérons être dans cette position désormais."

Égalité des chances et de traitement

Pour la première fois, Solberg aura cette année un vrai coéquipier qui sera aussi un véritable adversaire puisque Johan Kristoffersson, déjà lié à Volkswagen les saisons précédentes par le biais du Team Sweden, l'a battu pour la deuxième place du championnat derrière Mattias Ekström en 2016 et s'était classé troisième la saison précédente derrière le Norvégien et Timmy Hansen.

"Nous avons vu la vitesse dont il est capable, on ne finit pas second du World RX sans être un des meilleurs pilotes du monde, et avoir un gars comme ça à mes côtés dans mon équipe est très spécial", dit Solberg. "Johan et moi nous connaissons l'un l'autre et avons une bonne méthode de travail. Je suis très excité par l'année qui nous attend. Mais s'il veut la médaille d'or, il va devoir se battre !"

"Sérieusement, nous travaillerons en équipe. Je connais Johan depuis si longtemps maintenant, je le connais bien et il me connaît, nous nous faisons totalement confiance l'un à l'autre. Nous serons complètement à égalité, deux numéros un et, je suppose, deux numéros deux aussi ! Tout est partagé, toutes les données, les choix de pneus. Nous ne voulons pas de secrets, juste des succès."

Prochain article World Rallycross
Plateau 2017 (2e partie) - Ford et Peugeot veulent faire mieux

Previous article

Plateau 2017 (2e partie) - Ford et Peugeot veulent faire mieux

Next article

Motorsport.tv va diffuser le World RX en direct et en exclusivité au Royaume-Uni et en Irlande

Motorsport.tv va diffuser le World RX en direct et en exclusivité au Royaume-Uni et en Irlande