Timmy Hansen - "Plein de virages différents" à Riga

partages
Timmy Hansen - "Plein de virages différents" à Riga
Par :
30 sept. 2016 à 07:57

Les concurrents du Championnat du monde de Rallycross vont courir pour la première fois ce week-end sur la seule nouvelle piste du calendrier 2016, construite à proximité de Riga.

Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Kevin Eriksson, Olsbergs MSE
Kevin Eriksson, Olsbergs MSE
Kevin Eriksson, Olsbergs MSE
Action au départ entre Niclas Grönholm, Robin Larsson, Kevin Eriksson, Timo Scheider et Timur Timerzyanov

Le circuit de Bikernieki, à une quinzaine de kilomètres du centre de la capitale, va être le théâtre de la visite inaugurale du World RX en Lettonie - avant la première en Afrique du Sud l'année prochaine.

Le site, construit il y a tout juste 50 ans, a accueilli diverses catégories de sports mécaniques telles que le dragster, le drift, le karting ou, sur deux roues, le speedway. La nouvelle piste de rallycross mesure 1,295 km (dont 780 mètres d'asphalte et 515 de terre).

Si cette destination inédite représente un saut dans l'inconnu pour la plupart des concurrents, y compris les principaux candidats au titre Mattias Ekström et Petter Solberg, certains ont déjà eu la possibilité de découvrir le tracé. Outre les pilotes locaux Reinis Nitiss et Janis Baumanis, c'est le cas notamment de Timmy Hansen qui y a mené une séance de tests en juillet sur sa 208 WRX.

La piste est fluide et il faut du courage pour y être rapide”, explique le jeune Suédois de Peugeot. “J'aime la première portion du tracé avec un enchaînement gauche-droite puis le gauche rapide avant l'épingle et l'entrée dans la partie terre. Il y a beaucoup de virages différents et de sections différentes, c'est donc une piste compliquée où il n'est pas facile d'aller vite.”

Il y a toujours des murs autour et les virages sont souvent assez rapides, donc il faut savoir ce que l'on fait et placer la voiture au bon endroit. Et il faut être proche du mur pour être rapide.”

Eriksson : "Il se passe toujours quelque chose"

Également présent lors de ces tests, l'encore plus jeune compatriote du coéquipier de Sébastien Loeb, Kevin Eriksson, a lui aussi apprécié.

J'aime vraiment bien. Il se passe toujours quelque chose. Il n'y a pas vraiment de moment calme. D'habitude, j'apprécie d'avoir plus de lignes droites sur les circuits mais là, on a trois sauts, de la bonne terre dans la forêt, des épingles, un mix de tout”, a réagi le pilote de la Ford Fiesta du team Olsbergs MSE dont le compagnon de team français dans la “petite” catégorie RX Lites, Cyril Raymond, aborde en tête du championnat l'ultime manche de sa saison en Lettonie.

Le dernier virage est aussi très piégeur”, ajoute Eriksson, “on pense en avoir fini avec lui mais il est très long et on ne voit pas la sortie.”

Précision : c'est à l'extérieur de ce dernier virage avant l'arrivée qu'est situé le Joker que chaque pilote doit utiliser une fois en course. De quoi offrir de belles joutes quand certains qui en sortent et d'autres empruntant le tracé normal se lanceront dans un sprint effréné vers le premier virage - voire la ligne d'arrivée...  

Article suivant
La finale de la saison 2017 aura lieu en Afrique du Sud

Article précédent

La finale de la saison 2017 aura lieu en Afrique du Sud

Article suivant

Hansen remporte la première manche, Loeb troisième

Hansen remporte la première manche, Loeb troisième

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lettonie
Lieu Bikernieki Circuit
Pilotes Timmy Hansen , Kevin Eriksson
Auteur Jean-Philippe Vennin