Une troisième Audi EKS pour Reinis Nitiss

partages
commentaires
Une troisième Audi EKS pour Reinis Nitiss
Par : Jean-Philippe Vennin
20 févr. 2017 à 15:44

Le jeune pilote letton Reinis Nitiss pilotera cette saison une troisième Audi S1 engagée par l'équipe EKS de Mattias Ekström, Championne en titre et qui reçoit désormais le soutien officiel de la marque aux anneaux.

Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Mattias Ekström, EKS RX
Reinis Nitiss, Münnich Motorsport, en conférence de presse
Reinis Nitiss, Münnich Motorsport
Reinis Nitiss, Münnich Motorsport
Reinis Nitiss, Münnich Motorsport

Les grosses cylindrées du Championnat du monde de Rallycross affichent clairement leurs ambitions en ce début de semaine. Après Peugeot-Hansen qui a confirmé ce lundi matin l'engagement de trois 208 WRX pour Sébastien Loeb, Timmy Hansen et Kevin Hansen cette année, c'est au tour de l'équipe EKS d'annoncer la présence d'une troisième Audi S1 Supercar sur les lignes de départ, Reiniss Nitiss rejoignant Mattias Ekström et Toomas Heikkinen.

"Nous avons travaillé dur avec Audi Sport pour aligner trois voitures dans le championnat et je suis très content que cela ait fonctionné", déclare Mattias Ekström, directeur de l'équipe qu'il a créée et lui-même Champion du monde 2016. "En Reiniss, nous avons un autre bon pilote. Bien qu'il n'ait que 21 ans, il a accumulé beaucoup d'expérience en rallycross."

Plus jeune vainqueur d'une manche du World RX, en Norvège durant la saison 2014 qui l'avait vu signer six autres podiums, Nitiss pilotait alors aux côtés d'Andreas Bakkerud pour le compte d'OlsbergsMSE qui avait remporté le titre par équipes cette année-là. Après une saison plus difficile, il avait rejoint l'an dernier le Münnich Motorsport au sein duquel il avait fait débuter la Seat Ibiza Supercar. Mais avait quitté la structure allemande juste après la manche française de la saison à Lohéac, où il lui avait rapporté son meilleur résultat avec une cinquième place, et avait effectué son retour chez Olsbergs pour deux "piges" – chez lui à Riga puis en Argentine.

Dix voitures "officielles"

"Rejoindre l'équipe Championne du monde est le rêve de tout pilote", déclare Nitiss, qui fut titré Champion d'Europe Super 1600 en 2013. "C'est une opportunité unique et je suis exceptionnellement content qu'Audi et EKS placent leur confiance en moi."

Même si Nitiss n'inscrira des points qu'au championnat pilotes, à l'instar de Kevin Hansen chez Peugeot-Hansen, cela porte à dix le nombre de voitures alignées cette année en World RX par des équipes recevant le soutien officiel d'un constructeur – avec les deux Ford Hoonigan de Ken Block et Andreas Bakkerud ainsi que les deux Volkswagen Polo de Petter Solberg et Johan Kristoffersson.

Prochain article World Rallycross
Peugeot-Hansen souhaite jouer les deux titres cette année

Previous article

Peugeot-Hansen souhaite jouer les deux titres cette année

Next article

Loeb a "un peu plus d'ambition" que l'année dernière

Loeb a "un peu plus d'ambition" que l'année dernière

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités