Audi fait trébucher les Polo sur piste humide

Rapides aux essais libres mais largement devancées par les Volkswagen sur la première manche en Lettonie, les Audi du team EKS ont inversé la tendance sur la piste mouillée de la deuxième et Toomas Heikkinen a terminé la première journée en tête.

Après que Toomas Heikkinen puis Mattias Ekström, déjà le plus rapide des essais libres, ont tour à tour réalisé le meilleur temps provisoire en remportant les deux premières courses de Q1, les pilotes des deux Volkswagen Polo ont en effet repris le cours normal de leur domination. C'est d'abord Johan Kristoffersson, le leader du championnat, qui s'est installé en tête de la manche en dominant sa série, la troisième, avant que Petter Solberg ne vienne s'intercaler entre son équipier et les deux Audi en l'imitant dans la dernière.

Au final, les deux leaders du championnat étaient les seuls à passer sous la barre des 3'25 – et même des 3'24 pour Kristoffersson qui devançait Solberg de près de huit dixièmes – alors qu'aucun de leurs rivaux n'atteignait celle des 3'26. On était loin du résultat des essais libres lors desquels 13 voitures se tenaient en une seconde.

Deuxième de la dernière course derrière Kristoffersson et devant son équipier chez Peugeot-Hansen, Sébastien Loeb, Timmy Hansen terminait sixième de cette Q1 derrière Heikkinen et devant son petit frère Kevin. De son côté, le Français, pas bien parti et qui s'est dit un peu bloqué derrière Timur Timerzyanov, devait se contenter du dixième rang. Il était devancé par Andreas Bakkerud, Reinis Nitiss et Nico Müller, ces deux-là ayant parachevé avec Heikkinen un triplé Audi dans la première course.

Derrière Ken Block, 11e sur la seconde Focus, Timerzyanov clôturait le top 12 qui sera synonyme de qualification pour les demi-finales à l'issue des quatre manches qualificatives. Suivi de son équipier chez STARD, Janis Baumanis, et de Niclas Grönholm (GRX), il emmenait un peloton compact des cinq Ford Fiesta engagées. Celles du MJP Racing Team Austria ont connu un début de week-end difficile puisque Kevin Eriksson avait rencontré un problème technique lors des essais libres et Timo Scheider a terminé sa course de Q1 avec un incendie se déclarant sur sa Fiesta.

 

Les nouveaux venus sur ce rendez-vous letton, François Duval – qui remplace Jean-Baptiste Dubourg sur la 208 du DA Racing – et Joni-Pekka Rajala suivaient au classement, précédant un autre duo composé de "Csucsu" et "Knapick".

Duval a ensuite gagné la première course de Q2 face aux autres plus mal classés de Q1, à l'exception de Scheider dont la voiture n'a pu être réparée à temps. Un orage s'étant abattu sur Riga, la piste était cette fois mouillée et dans la série suivante n'opposant que des Ford, Erikssonest resté scotché sur la ligne (le cauchemar du Team Austria se poursuivant) et Block a pris du retard lors d'un contact avec Baumanis dans l'enchaînement très serré après le départ. L'Américain, quatrième derrière le même Baumanis, Grönholm et Timerzyanov, a cependant battu, comme ces trois-là, le chrono de Duval.

Parti à l'extérieur de la ligne de départ, Sébastien Loeb a occupé la tête les trois quarts de la troisième course mais a cédé, en passant au dernier moment par le tour joker, face à Bakkerud qui l'a devancé de 27 centièmes et avait déjà passé Nitiss de cette façon. Précédant Kevin Hansen et Müller, tous trois battaient le chrono de Baumanis qui ne sera pas resté longtemps en tête devant son public.

Lui aussi à l'extérieur de la ligne de départ, Heikkinen a, comme  surpris les quatre pilotes parmi les cinq premiers du championnat qui composaient avec lui l'affiche de la dernière course. Ekström, deuxième, et Solberg, cinquième derrière Kristoffersson et Timmy Hansen, ont pris d'entrée le tour joker. Heikkinen et Kristoffersson les ont imités au troisième tour, restant respectivement devant et derrière Ekström. Posant son joker au dernier moment, Hansen est revenu sur le tracé normal derrière les deux Audi mais devant les Polo de Kristoffersson et d'un Solberg terminant très lentement.

Un point d'écart

Vainqueur de cette deuxième manche en ayant devancé Bakkerud et Loeb d'un grosse demi-seconde, et son équipier Ekström d'une seconde, Heikkinen pointe donc en tête après les deux premières manches, un point devant Kristoffersson. Bakkerud occupe la troisième place devant Ekström, Timmy Hansen et Loeb. Seulement 17e de Q2, Petter Solberg n'est que huitième derrière Nitiss et devant Kevin Hansen, Baumanis, Müller et Timerzyanov qui complètent le top 12. Grönholm et Block sont provisoirement les premiers éliminés, devant François Duval.

Les deux dernières manches qualificatives auront lieu dimanche, ainsi, bien sûr, que les demi-finales et la finale.

Classement après deux manches

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4TPPI
1  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 5e 1er     89  
2  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 1er 6e     88  
3  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 7e 2e     82  
4  Mattias Ekström Audi S1 EKS 3e 4e     82  
5  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 4e 5e     79  
6  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 10e 3e     76  
7  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 8e 7e     73  
8  Petter Solberg VW Polo PSRX 2e 17e     72  
9  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 6e 11e     71  
10  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 13e 8e     67  
11  Nico Müller Audi S1 EKS 9e 12e     67  
12  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 12e 10e     66  
13  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 14e 9e     65  
14  Ken Block Ford Focus HRD 11e 13e     64  
15  François Duval Peugeot 208 DA Racing 17e 14e     57  
16  "CsuCsu" Kia Rio Speedy 19e 15e     54  
17  Hervé "Knapick"  Citroën DS3 Knapick 20e 16e     52  
18  Joni-Pekka Rajala Mitsu Mirage Rajala 18e 18e     52  
19  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 15e Ab.     29  
20  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 16e -     28  

 Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers à l'issue des quatre manches marquent de 16 à 1 point intermédiaire (PI) au championnat, les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les trois premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Riga
Circuit Bikernieki Circuit
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Résumé de course
Tags deuxième manche, première manche, psrx volkswagen sweden, world rx