Dubourg vise les demi-finales à domicile

L'autre pilote français, avec Sébastien Loeb, disputant l'intégralité de la saison en Championnat du monde de Rallycross évolue devant son public ce week-end à Lohéac où il a déjà fait parler de lui...

Dubourg vise les demi-finales à domicile
Jean-Baptiste Dubourg
Jean-Baptiste Dubourg
Podium : Le vainqueur Timmy Hansen, Team Peugeot-Hansen, le deuxième Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX, et le troisième Jean-Baptiste Dubourg
Andréa Dubourg, Citroën DS3, DA Racing
Jean-Baptiste Dubourg, Peugeot 208, DA Racing
Jean-Baptiste Dubourg, DA Racing, Peugeot 208
Jean-Baptiste Dubourg, DA Racing, Peugeot 208

Il y a deux ans, au volant d'une Citroën C4 déjà engagée par le DA Racing, Jean-Baptiste Dubourg avait en effet réalisé un bel exploit en montant sur le podium grâce à sa troisième place en finale derrière Timmy Hansen et Petter Solberg – excusez du peu. Le Girondin, devenu entre temps double vainqueur du Trophée Andros, court désormais à temps plein en World RX et s'il a conscience du fait que renouveler son résultat de 2015 relève quasiment de l'impossible, prendre part à l'une des demi-finales, qui serait la seconde de sa saison après celle de Barcelone pour la manche d'ouverture, suffirait à son bonheur.

"Nous sommes confiants en arrivant à Lohéac ce week-end. C'est un moment important pour nous de faire partie des pilotes qui disputent le Championnat du monde, et de courir devant le public de Lohéac qui est prêt à soutenir les pilotes français", a déclaré Dubourg, 18e de la première séance d'essais libres vendredi en fin de journée.

Outre son manque d'expérience au sein d'un plateau de plus en plus relevé, Dubourg doit se battre avec une Peugeot 208 de deux ans d'âge, justement dans la configuration de celle que pilotait Timmy Hansen quand le Suédois s'est imposé à Lohéac en 2015. Mais une 208 avec laquelle il se sent de plus à l'aise avant de franchir, espère-t-il, un palier supplémentaire en 2018.

"Nous nous rapprochons de la fin de saison et nous connaissons de mieux en mieux la 208 WRX", a confirmé Dubourg. "Lohéac est un circuit avec des caractéristiques différentes de celles des autres en World RX, c'est une piste qui peut convenir à la 208 en dépit de son déficit de puissance. Se qualifier pour les demi-finales est le principal objectif, et à Lohéac, cela aurait une saveur particulière."

Dubourg est rejoint ce week-end par ses compatriotes Gaëtan Sérazin, Emmanuel Anne et Laurent Bouliou, tous également sur 208, sans oublier Guerlain Chicherit (Clio) et "Knapick" (DS3) déjà présents à plusieurs reprises cette saison. Le tirage au sort l'a désigné pour s'élancer, aux alentours de 13h, en pole position de la course d'ouverture de la première manche qualificative avec à ses côtés le leader du championnat, Johan Kristoffersson.

partages
commentaires
EL1 - Kristoffersson prend (déjà ?) les devants
Article précédent

EL1 - Kristoffersson prend (déjà ?) les devants

Article suivant

EL2 - Les Focus en verve, Müller impressionne

EL2 - Les Focus en verve, Müller impressionne
Charger les commentaires