Loeb : "Nous nous sommes un peu rapprochés des Volkswagen"

L'Alsacien se dit assez satisfait après le rendez-vous suédois de la saison du Championnat du monde de Rallycross, qui l'a vu remporter une manche et monter sur son troisième podium cette année, le deuxième consécutif.

Loeb : "Nous nous sommes un peu rapprochés des Volkswagen"
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden, le deuxième Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford, le troisième Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden, le deuxième Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford, le troisième Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Johan Kristoffersson, Andreas Bakkerud, Kevin Eriksson, Sébastien Loeb, Timmy Hansen, Janis Baumanis
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden, le deuxième Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford, le troisième Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen

Sébastien Loeb a bien débuté, samedi, le fameux "Magic Weekend" de Höljes en remportant, au nez et à la barbe des pilotes locaux présents comme d'habitude en grand nombre, la première manche qualificative dans laquelle il participait à la quatrième et avant-dernière course. Johan Kristoffersson, deuxième de la manche, avait certes perdu du temps en passant dans un bac à gravier durant sa série, alors qu'Andreas Bakkerud et Petter Solberg avaient peut-être été ralentis par l'intense bataille qu'ils s'étaient livrée dans la leur, mais la performance n'en était pas moins là.

"Tout s'est passé parfaitement", disait d'ailleurs le pilote Peugeot-Hansen. "J'ai pris un bon départ et la voiture avait un bon équilibre. J'ai eu une course claire pour gagner, c'est d'un début prometteur."

Et en effet, Loeb s'est ensuite maintenu les deux jours dans le groupe de tête. Troisième de sa course en Q2 derrière Kristoffersson et Bakkerud mais devant Solberg, et cinquième de la manche, il terminait la première journée à la deuxième place derrière le leader du championnat.

Dimanche matin, Loeb a connu sa manche la plus difficile, terminant quatrième de la dernière course derrière les trois pilotes cités plus haut. Seulement sixième au chronomètre, il prenait donc part à l'avant-dernière série de Q4, qu'il remportait avec deux secondes d'avance pour finir troisième de la manche derrière les deux épouvantails que sont les Volkswagen de Solberg et Kristoffersson.

Deuxième en "demie"

Troisième du Classement Intermédiaire à l'issue des quatre manches, Loeb se retrouvait donc sur la première ligne de sa demi-finale aux côtés de Kristoffersson. S'il ne pouvait suivre tout à fait le rythme de ce dernier, il creusait un écart suffisant pour prendre le tour joker au dernier moment et en ressortir en ayant conservé sa deuxième place. En finale, la situation était inversée puisque c'est juste après le départ que lui et son équipier Timmy Hansen prenaient leur joker, sans pouvoir ensuite se retrouver devant Kristoffersson et Bakkerud quand ceux-ci le faisaient au dernier tour.

"On a eu un bon week-end et j'apprécie toujours ce rendez-vous. J'étais satisfait de nos résultats en qualifications, j'adore cette piste et j'avais un très bon feeling avec la voiture. On a eu quelques bagarres serrées et attaqué fort pour ce podium", explique Loeb.

"Nous nous sommes un peu rapprochés des Volkswagen, [mais] nous devons encore trouver un peu de rythme", ajoute l'Alsacien. "Johan [Kristoffersson] volait littéralement devant et on ne pouvait tout simplement pas suivre son rythme mais je pense qu'on peut tirer beaucoup de positif de ce week-end."

La prochaine manche de la saison n'aura lieu que le premier week-end d'août, au Québec, mais Loeb, qui se retrouve désormais seul quatrième au championnat avec 18 points de retard sur Mattias Ekström, ne va pas vraiment avoir le temps de prendre des vacances. Après des sprints effrénés et de quelques minutes sur les pistes sinueuses de rallycross, ce sont en effet les grands espaces et les longues journées de course qui l'attendent.

"Il n'y aura pas beaucoup de temps pour tester avant le Canada, comme je m'envole mercredi pour la Russie et le Silk Way Rally", dit-il. "C'est quelque chose de complètement différent et ce sera une grande aventure avant de retourner à Trois-Rivières."

partages
commentaires
Championnats - PSRX et Kristoffersson s'envolent

Article précédent

Championnats - PSRX et Kristoffersson s'envolent

Article suivant

Solberg : "Je ne vais pas gâcher la fête"

Solberg : "Je ne vais pas gâcher la fête"
Charger les commentaires