Loeb a la troisième place du championnat en ligne de mire

De retour sur les lieux de sa première – et unique à ce jour – victoire en World RX, le pilote Peugeot-Hansen va tenter de réduire encore l'écart avec Mattias Ekström pour la place de "meilleur des autres" derrière les pilotes Volkswagen.

Restant sur une série de quatre podiums consécutifs, Sébastien Loeb a dans le même temps réduit considérablement son retard sur Ekström au championnat pour le ramener à 11 points avant les trois derniers rendez-vous de la saison, en Lettonie ce week-end puis en Allemagne et en Afrique du Sud. Pour cela, force est de constater qu'il a d'abord grandement bénéficié de l'absence du Champion en titre – retenu en DTM par Audi – en Suède, lui reprenant alors 23 points d'un coup, suivis de quatre et trois autres au Canada puis à Lohéac.

Il y a un an, sur un circuit de Bikernieki récemment sorti de terre et que tout le monde découvrait – au moins en conditions de course, certains y ayant roulé en essais auparavant –, et après deux jours de compétition grandement perturbés par la pluie, Loeb avait signé sa première victoire en World RX et la huitième du Team Peugeot-Hansen. Son week-end n'avait pas été de tout repos, notamment quand son équipier Timmy Hansen, piégé par la piste mouillée, était venu le harponner lors d'une manche qualificative – mais il avait imposé sa loi en demi-finale puis en finale (vidéo ci-dessous).

"C’est un bon souvenir et j’aborde cette course avec confiance", déclare l'Alsacien. "Je pense que notre voiture peut vraiment être performante là-bas. C’est un terrain qui me paraît plutôt favorable. Ça a bien marché l’an passé et j’espère que ça sera à nouveau le cas cette saison. Je suis motivé, comme toujours !"

En Bretagne, Loeb s'était dit plutôt satisfait du comportement de sa 208 WRX dans ces conditions humides par rapport à ses expériences précédentes. De quoi se rassurer, même s'il n'aura peut-être pas l'occasion de le vérifier ce week-end (la pluie n'étant annoncée que lundi du côté de Riga), sur une piste dont les caractéristiques pourraient être encore favorables à la petite lionne.

"Le profil du circuit est assez similaire à celui de Lohéac en ce sens que la terre y présente un très bon grip", dit en effet Timmy Hansen. "Les réglages devraient donc être assez proches de ce que nous avions à Lohéac où nous étions très rapides. C’est plutôt bon signe. J’espère que nous pourrons à nouveau nous battre avec les Volkswagen. Je pense que ce sera un bon circuit pour nous."

Ekström vise la pole en "demie"

Deuxième en finale l'année dernière, derrière Loeb donc, sur ce circuit tracé dans un parc à proximité du centre-ville de la capitale lettone, Mattias Ekström a repris du poil de la bête à Lohéac par rapport aux manches précédentes – et nul doute qu'il vendra chèrement sa peau.

"La piste est fantastique et était bonne pour piloter même sur le mouillé", estime le Suédois dont on ne sait, pas plus que pour son rival français, de quoi l'avenir sera fait en rallycross. "Cette année, nous avons déjà testé à Riga et donnerons tout pour réduire un peu plus l'écart avec la concurrence. La France a été un pas dans la bonne direction. En qualifications, je vise la première place, et je veux ainsi m'élancer de la pole position en demi-finale."

Les deux premières des quatre manches qualificatives auront lieu samedi, en milieu de journée et dans l'après-midi respectivement.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Riga
Circuit Bikernieki Circuit
Pilotes Mattias Ekström , Sébastien Loeb , Timmy Hansen
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Preview
Tags eks audi, peugeot-hansen, world rx