Ekström aurait voulu faire un peu mieux encore

partages
commentaires
Ekström aurait voulu faire un peu mieux encore
Par :
5 sept. 2017 à 16:00

Sur le podium le week-end dernier en Bretagne pour la première fois depuis ses trois victoires en finale du début de saison, le Champion du monde en titre aurait aimé faire encore mieux mais il se projette dans l'avenir avec plus d'optimisme.

Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Kevin Eriksson, MJP Racing Team Austria, Ford Fiesta ST, Reinis Nitiss, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro, Timur Timerzyanov, STARD, Ford Fiesta
Podium : le vainqueur Johan Kristoffersson, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo GTi, le deuxième Sebastien Loeb, Team Peugeot-Hansen, Peugeot 208 WRX, le troisième Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Nico Müller, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Nico Müller, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Nico Müller, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Les voitures de Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro, Reinis Nitiss, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro, Nico Müller, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro, Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS

Après un début de saison idéal qui l'a vu prendre le dessus – davantage, de son propre aveu, grâce aux circonstances de course qu'à la performance pure – sur les Volkswagen Polo GTi de Johan Kristoffersson et Petter Solberg qui ont remporté depuis six finales consécutives, Mattias Ekström a fait son retour dans le top 3 à Lohéac en terminant troisième derrière Kristoffersson et Sébastien Loeb. Et s'il a bénéficié d'un petit coup de pouce sous la forme d'une boîte de vitesses cassée sur l'autre Peugeot 208 de Timmy Hansen, le Suédois ne boudait pas son plaisir.

"Soleil samedi et plutôt de la nage et de la glisse dimanche, un week-end varié", s'est-il amusé. "Je suis en fait assez satisfait de ma troisième place, mais aussi un peu ennuyé car nous n'étions pas si loin de la tête. Sur le sec et sous la pluie, il nous manquait très peu de choses, mais nous pouvons clairement bâtir sur cette performance."

Lors des rendez-vous précédents du World RX, les Audi S1 de son équipe EKS avaient décroché non seulement face aux Volkswagen, mais aussi aux Peugeot puisque Loeb est pour sa part sur une série de quatre podiums consécutifs et menace sa troisième place au championnat. Une baisse de régime peut-être due à un développement pas aussi important qu'il ne l'attendait de la part d'Audi Sport, qui lui apporte son soutien officiel cette année, en tout cas par rapport à l'autre marque du groupe VAG.

Ce manque de résultats a d'ailleurs poussé Ekström à mettre en vente ses voitures actuelles, qu'il a montrées à d'autres équipes en Bretagne. Mais le résultat obtenu trois jours plus tard a semble-t-il été comme un rayon de soleil dans une journée manifestement pas grise pour tout le monde.

"C'est génial d'être de retour sur le podium – en tant qu'équipe, nous pouvons être contents et bâtir sur ce bon résultat", a-t-il insisté. "Je suis impatient d'être à Riga puis à Buxtehude [Estering] – nous avons testé sur ces deux pistes récemment et j'espère que nous serons un peu plus proches encore des meilleurs. De petites marges comptent beaucoup en rallycross et j'espère qu'on pourra être devant lors des manches qualificatives pour retrouver la pole en demi-finale la prochaine fois."

Débuts convaincants pour Müller

Tout comme Ekström qui occupait déjà la troisième place à l'issue des manches qualificatives puis en demi-finale (derrière les deux Polo), ses deux équipiers habituels, Toomas Heikkinen et Reinis Nitiss, ont tous deux atteint les demies en France mais y ont perdu toute chance après un contact avec les Ford Focus RS de Ken Block et d'Andreas Bakkerud respectivement. Quant au quatrième pilote de l'équipe pour ce week-end, Nico Müller, le Suisse a connu un rude apprentissage avec deux collisions qui n'étaient pas de son fait et qui l'ont relégué à une lointaine 17e place.

"Même si le résultat n'est pas celui que j'avais espéré, le week-end a été très sympa et j'adorerais revenir [en World RX]", a déclaré cet autre pilote Audi en DTM, qui a eu néanmoins le temps de démontrer une bonne vitesse dans une discipline qu'il découvrait.  

Article suivant
Kristoffersson juge l'aide de Solberg "inestimable"

Article précédent

Kristoffersson juge l'aide de Solberg "inestimable"

Article suivant

Les 25 meilleures photos de Lohéac

Les 25 meilleures photos de Lohéac
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lohéac
Lieu Loheac
Pilotes Mattias Ekström
Auteur Jean-Philippe Vennin