Une première pour Audi et EKS ce week-end à Lohéac

partages
commentaires
Une première pour Audi et EKS ce week-end à Lohéac
Par :
, Motorsport.com Switzerland
1 sept. 2017 à 10:57

Pour la première fois, l'équipe de Mattias Ekström alignera quatre Audi S1 RX quattro à l'occasion de l'étape française du Championnat du monde, ce week-end à Lohéac.

Toomas Heikkinen, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Toomas Heikkinen, EKS RX Audi S1
Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Reinis Nitiss, EKS Audi RX S1
Toomas Heikkinen, EKS RX Audi S1
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro

Si la majorité des 80'000 fans attendus ce week-end en Bretagne n'auront d'yeux que pour les Peugeot, et plus particulièrement celle de Sébastien Loeb, Mattias Ekström se réjouit de retrouver ce véritable temple du rallycross, et son atmosphère incomparable.

Un moment d'autant plus particulier pour le pilote suédois que, pour la première fois depuis les débuts de son équipe en rallycross, celle-ci alignera quatre Audi S1 RX, le pilote DTM Nico Müller effectuant à cette occasion ses débuts dans la discipline aux côtés de Ekström, Toomas Heikkinen et Reinis Nitišs.

"Je suis heureux que Nico roule avec nous ce week-end", s'enthousiasme Mattias Ekström. "J'avais l'objectif d'aligner quatre voitures sur la grille en World RX depuis longtemps. Le fait que cela arrive en France est fantastique. Il s'agit de loin de mon épreuve favorite. Quatre-vingt mille spectacteurs et une piste exceptionnelle. Pour les pilotes et les fans, Lohéac est le paradis du rallycross."

Après avoir remporté les trois premières manches de la saison, le Champion en titre Ekström est quelque peu rentré dans le rang par la suite, éclipsé par les Volkswagen Polo de Johan Kristoffersson et Petter Solberg, le premier cité survolant la concurrence avec quatre victoires, et deux deuxièmes places, lors des six derniers rendez-vous.

Pour les pilotes et les fans, Lohéac est le paradis du rallycross.

Mattias Ekström

Mattias Ekström a d'autant plus mis ses ambitions en berne qu'il a été contraint de faire l'impasse sur sa manche à domicile, en Suède, en raison d'un clash avec le DTM sur le Norisring. Leader de la série allemande, "Eki" occupe ainsi la troisième place du Championnat du monde de rallycross, désormais sous la menace de Sébastien Loeb (Peugeot).

Avant Lohéac, Toomas Heikkinen occupe lui le neuvième rang du championnat, avec pour meilleur résultat une cinquième place lors de la dernière manche en date, au Canada. Reinis Nitišs est classé au 14e rang avant les quatre dernières manches de la saison.

Quant à Nico Müller, équipier d'Ekström en DTM, le pilote suisse se réjouit de sauter dans le grand bain du rallycross ce week-end. "Mattias et moi sommes équipiers en DTM depuis 2016", explique-t-il. "Par conséquent, nous parlons aussi souvent de rallycross. Je suis le World RX depuis un certain temps, j'apprécie la discipline et son ambiance. Courir lors de l'épreuve en France est un rêve qui devient réalité pour moi. Les Supercars de 560 chevaux sont fantastiques et permettent des duels durs et excitants."

Article suivant
Les Peugeot veulent briller à domicile ce week-end à Lohéac

Article précédent

Les Peugeot veulent briller à domicile ce week-end à Lohéac

Article suivant

Le guide illustré du World RX à Lohéac

Le guide illustré du World RX à Lohéac
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lohéac
Lieu Loheac
Pilotes Nico Müller , Mattias Ekström , Toomas Heikkinen , Reinis Nitiss
Équipes EKS RX
Auteur Emmanuel Rolland