Projet Peugeot 306 Maxi Loeb Racing – Ultimes réglages (4/5)

Après un gros travail de démontage/remontage dans les ateliers du Sébastien Loeb Racing, la Peugeot 306 Maxi que pilotera Sébastien Loeb au Rallye du Var a procédé à une journée de test intensive sur une route des Vosges.

Un lundi matin, au bord d'une petite route nichée au cœur d'une forêt vosgienne. La température avoisine les 0°C mais les hommes du Sébastien Loeb Racing sont déjà à pied d'œuvre depuis quelques heures pour mettre la dernière main à la préparation de la Peugeot 306 Maxi pour une ultime séance de test en vue du Rallye du Var du 24 au 26 novembre, où "le patron" Sébastien Loeb s'élancera aux côtés de son éternel complice Daniel Elena.

Malgré le froid ambiant, le ballet semble parfaitement rodé sous le chapiteau abritant la 306 Maxi. La voiture est désormais prête à avaler le bitume, après avoir fait l'objet d'une véritable refonte dans les ateliers du Sébastien Loeb Racing à Soultz-Sous-Forêts. 

Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi
Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi

Photo de: Sébastien Loeb Racing

Un réglage de base

"Après le remontage, nous avons démarré et déverminé la voiture", explique Richard Monin, ingénieur du SLR responsable de la partie démontage/remontage sur ce projet, à Motorsport.com. "Le lendemain, nous avons 'fait une dalle', c’est-à-dire que nous avons défini un set-up de base sur lequel nous sommes partis pour cette séance d'essai. On l'a également posé sur des balances, on a réglé la répartition de poids."

Le soir même, la voiture était chargée avant de prendre la direction du département des Vosges, à 2h30 de route des ateliers du SLR, sur la route montant au Col de La Fourche. Un tronçon régulièrement utilisé par des équipes de rallyes – Citroën, Volkswagen, Hyundai, Peugeot notamment -, présentant une diversité de virages, rapides, serrés, avec d'importants dénivelés et des passages rapides agrémentés de belles compressions, dont une extrêmement spectaculaire au niveau même de l'assistance.

"On a déjà un petit recul sur la voiture après une première sortie au Rallye Haute Provence, et les démonstrations lors de la course de côte de Turckheim", continuait Richard Monin avant le premier run de Sébastien Loeb. "On est parti d'un réglage de base sur la voiture en effectuant quelques ajustements au montage de la nouvelle voiture, car tout ne tombe pas pile-poil par rapport à ce dont nous disposions avant le démontage."

Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi
Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi

Photo de: Sébastien Loeb Racing

Ne pas tout faire en même temps

"Et, en vue de la première séance de test, on définit le plan de travail. Ici, on va notamment travailler sur les amortisseurs, la hauteur de caisse avant et arrière, sur le parallélisme de roues avant et arrière, sur les barres antiroulis avant et arrière, sur le différentiel… pas mal de paramètres en fait. On se base sur le ressenti du pilote, et sur ce que nous pouvoir voir sur les acquisitions de données – qui nous donnent moins d'informations que des voitures plus récentes mais des informations quand même."

"Le plus important dans une séance comme celle-ci est de ne pas faire tout en même temps. L'objectif est de changer un voire deux paramètres à la fois maximum afin de voir son influence, son impact sur le ressenti, car si on commence à tout changer, c'est compliqué."

Après avoir supervisé les derniers préparatifs, et échangé quelques mots avec son équipe, Sébastien Loeb s'installe au volant. Il est imité par Daniel Elena, qui ajuste sa position. Le moteur rugit, la 306 Maxi procède à une marche arrière avant de rejoindre le ruban de bitume pour un premier aller-retour dans un rugissement rageur. 

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi

Photo de: Sébastien Loeb Racing 

Une journée pleine d'enseignements

"Le tout premier run sert à vérifier que la voiture se comporte bien", poursuit alors le jeune ingénieur de la structure française. "On valide les positions de Seb et de Daniel dans la voiture, on chauffe les plaquettes, les pneus, et on règle la répartition des freins. Un petit check rapide pour s'assurer que tout se passe bien. C'est à partir du deuxième run que nous commençons à travailler véritablement."

"En l'occurrence, le plan de cette journée de test est le suivant : amortisseurs, différentiel, hauteur de caisse, notamment. Eventuellement un peu de parallélisme, et on va travailler ensuite sur la répartition des masses. Le but est d'abaisser le centre de gravité en lestant au plus bas possible. Cela nous permet aussi de mettre les poids où l'on veut dans la voiture, en fonction du ressenti de Seb."

Après une bonne dizaine d'allers et retours et une journée bien remplie, et des plus constructives, le Sébastien Loeb Racing repart avec une foule d'enseignements, qui lui permettra de mener au mieux les derniers préparatifs lors des derniers jours avant de prendre la direction du Var.

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi

Photo de: Sébastien Loeb Racing 

"Cette journée test nous a permis de définir différentes possibilités de réglages, et de valider notamment l'aspect consommation d'essence car nous n'avions pas particulièrement de repères à ce niveau", conclut Richard Monin. "Elle nous a également permis d'évaluer la fiabilité de la voiture, et en fonction de cela de commencer à préparer un plan de travail pour se pencher sur divers points de détails. Il y aura un dernier Shakedown dans le Var, juste avant le rallye, afin de valider les éventuelles modifications que nous aurons apportées."

Je n'avais jamais piloté cette voiture en compétition avant cette année mais j'en ai des souvenirs extraordinaires.

Sébastien Loeb

Après cette grosse journée de travail, Sébastien Loeb revient pour sa part sur l’histoire de ce projet et sur le challenge qui l'attend dans le Var en cette fin de semaine. "Je n'avais jamais piloté cette voiture mais j'en ai des souvenirs extraordinaires", a expliqué le nonuple Champion du monde des rallyes à Motorsport.com.

"Ça me faisait toujours rêver, alors que je faisais mes débuts. Je me souviens les entendre arriver du haut de la montagne, ça faisait un bruit d'enfer. C'est plus excitant d'entendre ça que des WRC. Forcément, ça m'a donné envie de monter dedans. Pour ma part, j'ai quand même eu la chance de piloter une Xsara Kit-Car que j'ai toujours bien aimé, mais j'avais toujours voulu rouler dans une 306. Et quand je suis arrivé chez Peugeot j'ai fait l'acquisition d'une 306, dont les membres du SLR ont pris le plus grand soin !" 

Sébastien Loeb, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi
Sébastien Loeb, Sébastien Loeb Racing Peugeot 306 Maxi

Photo de: Sébastien Loeb Racing

Sous l'œil de Panizzi et Delecour

"J'ai été agréablement surpris la première fois que je suis monté dedans. Un moment donné, avec toutes les voitures que j'ai déjà pilotées dans ma carrière, je pensais que j'allais monter dans une voiture un peu vieillotte. Il est clair que ce n'est pas l'habitacle d'une voiture actuelle, en revanche, à rouler, je m'attendais à quelque chose de piégeux, mais ce n'était pas le cas. J'ai trouvé qu'elle était bien équilibrée, sympa à conduire, et après une journée de tests comme celle que nous venons de passer, j’ai hâte d’aller me faire plaisir sur les routes du Var !"

Alors que Sébastien Loeb et sa Peugeot 306 Maxi, symbole d'une génération, s'apprêtent à se mesurer à une bonne quinzaine de nouvelles R5 et une poignée de WRC, deux hommes parmi les engagés suivront sans nul doute avec une attention toute particulière l'évolution de la kit-car française remise au goût du jour. Gilles Panizzi et François Delecour, les deux pilotes phares de l'époque kit-car et de la Peugeot 306 Maxi dans les années 90, seront en effet eux aussi au départ du Rallye du Var. Panizzi fera même partie des candidats à la victoire au volant d'une Peugeot 208 T16 R5, alors que Delecour s'élancera sur une impressionnante Aston Martin Vantage de la catégorie GT.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC , Other rally
Pilotes Sébastien Loeb
Type d'article Contenu spécial