L'absence de Rovanperä sur la Power Stage expliquée par Toyota

Le directeur de l'équipe Toyota, Jari-Matti Latvala, a révélé les raisons pour lesquelles Kalle Rovanperä a abandonné au Rallye de Finlande juste avant la Power Stage.

L'absence de Rovanperä sur la Power Stage expliquée par Toyota

Bien que favori du Rallye de Finlande avant le départ, Kalle Rovanperä a raté son rendez-vous à domicile. Obligé de composer dans un premier temps avec un mauvais set-up, le Finlandais a été ensuite victime d'une sortie de route le samedi matin, lors de laquelle il a subi un violent choc frontal sur un tas de sable.

Après avoir reçu le feu vert des médecins, le jeune pilote de 21 ans est revenu en course dimanche mais a été limité à une "reconnaissance à grande vitesse" en raison de douleurs dues à l'impact subi la veille. Au ralenti dans les trois premières spéciales parcourues lors de la dernière journée, il a simplement repris la course pour s'assurer que l'équipe obtienne autant de points constructeurs que possible en cas de problèmes tardifs rencontrés par Elfyn Evans et Sébastien Ogier.

"Hier, quand il a eu son accident, il a heurté le tas de sable et je pense que ses bras étaient un peu croisés, et dans le choc, son bras a été poussé en arrière et il a eu des douleurs dans le dos", a décrit Latvala. "Il est allé voir le médecin et tout allait bien, mais bien sûr les muscles se sont vraiment contractés et il ne se sentait pas très à l'aise pour piloter."

L'équipe étant finalement en position de force, Rovanperä a été retiré de l'épreuve avant la Power Stage pour lui permettre de récupérer à temps en vue d'une journée d'essais la semaine prochaine.

"Nous voulions simplement qu'il pilote ce matin au cas où quelque chose arriverait à nos deux voitures principales, afin qu'il puisse marquer des points au championnat", a poursuivi Latvala. "Mais comme les choses semblaient aller bien, nous lui avons dit qu'il n'avait pas besoin de faire la Power Stage. C'était l'objectif, il n'allait conduire que si c'était nécessaire et il n'y avait pas besoin de mettre un stress supplémentaire sur son corps deux semaines avant la Catalogne. Il doit faire des essais à la fin de la semaine prochaine, il est donc important qu'il puisse se reposer maintenant."

Logiquement déçu par le scénario du week-end sur lequel il nourrissait pourtant de gros espoirs après ses récentes victoires, Rovanperä s'est déjà tourné vers le prochain rallye programmé dans deux semaines sur l'asphalte catalan.

"L'équipe a fait un excellent travail en réparant la voiture hier, mais les dégâts étaient assez importants et elle n'était pas à 100%, donc nous devions faire attention de ne pas sauter ou trop stresser la voiture", a avoué le pilote Toyota. "J'avais aussi des douleurs dans le dos depuis hier. Donc nous avons juste piloté pour être là et marquer quelques points constructeurs si nécessaire. Pour moi, c'était un week-end difficile où nous attendions beaucoup, mais j'ai hâte d'être en Espagne."

Lire aussi :

partages
commentaires
Evans : Le championnat "a évolué dans la bonne direction"

Article précédent

Evans : Le championnat "a évolué dans la bonne direction"

Article suivant

Photos - Le Rallye de Finlande réussit son passage à l'heure d'automne

Photos - Le Rallye de Finlande réussit son passage à l'heure d'automne
Charger les commentaires