Adamo : "Nous sommes ici pour remporter notre troisième titre"

Double Championne du monde en titre chez les constructeurs, l'équipe Hyundai Motorsport aborde la nouvelle saison du WRC avec l'envie de faire encore mieux.

Adamo : "Nous sommes ici pour remporter notre troisième titre"

La stratégie de la rotation du troisième pilote s'est avérée payante l'an passé pour la marque coréenne. Grâce à des choix judicieux lors de la seconde moitié de saison, les hommes d'Andrea Adamo ont su faire la différence face à l'équipe Toyota Gazoo Racing pour conserver leur couronne mondiale.

Directeur de Hyundai Motorsport depuis janvier 2019, l'Italien conserve le même discours d'année en année sans pour autant perdre de vue ses objectifs à l'approche du Rallye Monte-Carlo. "La recette pour 2021 reste la même : nous devons continuer à travailler aussi dur que lors des saisons précédentes, et nous devons être concentrés", martèle-t-il avant de poursuivre avec son franc-parler habituel. "Notre objectif pour cette saison est clair : nous sommes ici pour remporter notre troisième titre consécutif des constructeurs et pour soutenir nos équipages dans la réalisation de leurs propres ambitions."

Lire aussi :

De retour en Championnat du monde des Rallyes depuis 2014, Hyundai n'a travaillé jusque-là qu'avec les pneus Michelin. Le retour de Pirelli comme fournisseur unique en WRC pourrait bien modifier la donne dès les premières épreuves de la saison et contraindre les équipes à un certain temps d'adaptation. "Il faudra un certain temps pour apprendre les nuances de ces nouveaux pneus Pirelli, et la liste des défis à relever est longue, mais nous essaierons de tout gérer du mieux que nous pourrons", ajoute-t-il.

Avec neuf départs à son actif sur la classique monégasque, Thierry Neuville possède désormais une bonne connaissance de ses spécificités. "Le Monte-Carlo est toujours un événement délicat pour commencer la saison, principalement en raison des conditions auxquelles nous pouvons faire face", rappelle le pilote Hyundai. "C'est épreuve sur asphalte mais évidemment, pendant la période hivernale, nous pouvons rencontrer de la glace noire, de la neige, de la gadoue, de la pluie."

Podium : les vainqueurs Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC, avec leur équipe

Rarement à l'aise par le passé avec plusieurs erreurs éliminatoires, le quintuple vice-champion du monde a inversé la tendance en faisant du Rallye Monte-Carlo son terrain de jeu. Sa deuxième place en 2019 (à 2"2 du vainqueur Sébastien Ogier) et sa victoire acquise, sans contestation possible, l'an passé, résonnent encore dans toutes les têtes."Les deux dernières éditions ont été formidables pour l'équipe, qui a manqué la victoire de deux secondes en 2019, puis a remporté sa première victoire en 2020." Le Belge aura toutefois un challenge supplémentaire à surmonter puisqu'il découvrira véritablement son nouveau copilote Martijn Wydaeghe sur la ligne de départ la première spéciale. "Ce sera ma première épreuve avec Martijn comme copilote et nous travaillons dur pour nous préparer, même si l'épreuve s'annonce très difficile pour nous deux."

Lire aussi :

Partageant un avis similaire, Ott Tänak estime même que la manche d'ouverture du calendrier représente "le plus grand défi de la saison". Un rallye où les sentiments ont souvent tendance à se mélanger comme il tient à le souligner. "Vous êtes toujours un peu plus anxieux, nerveux et incertain de ce à quoi vous devez vous attendre." Le Champion du monde 2019 aura même sûrement encore dans un coin de son esprit sa violente sortie de route de l'an passé, où tout comme son copilote Martin Järveoja, il était sorti miraculeusement indemne de l'épave de la i20 Coupe WRC. "La météo est toujours changeante, donc c'est une épreuve où vous pouvez vous attendre à tout voir en même temps, comme ce fut le cas lors de notre premier rallye de 2020."

Nommé sur la troisième i20 Coupe WRC, Dani Sordo reste sur une excellente dynamique après sa victoire en Sardaigne et son podium décroché à Monza l'an passé. À l'image de Neuville, l'espagnol a changé de copilote cet hiver, mais pour éviter d'ajouter des contraintes à une épreuve qui n'en manque pas, il roulera une dernière fois avec Carlos del Barrio avant d'être rejoint par Borja Rozada dès sa prochaine apparition. "Il y a beaucoup de choses qui se passent autour de vous et dont vous avez besoin sur un Monte-Carlo. Ce sera mon dernier rallye avec Carlos et il faudra terminer sur une bonne note", précise l'Espagnol, dont la dernière participation, en 2018, s'était terminée hors de la route.

partages
commentaires
Les constructeurs chinois, l’hybride et le spectacle au cœur du futur du WRC
Article précédent

Les constructeurs chinois, l’hybride et le spectacle au cœur du futur du WRC

Article suivant

Toyota veut franchir la dernière marche au Monte-Carlo

Toyota veut franchir la dernière marche au Monte-Carlo
Charger les commentaires