Adamo ravi de la réaction de Hyundai après l'échec du Monte-Carlo

Andrea Adamo, patron de Hyundai en WRC, s'est dit ravi du regain de performance affiché par son équipe lors de l'Artic Rally Finland, où un succès a effacé la déception du Monte-Carlo.

Adamo ravi de la réaction de Hyundai après l'échec du Monte-Carlo

L'entame de la saison 2021 de WRC, au Rallye Monte-Carlo, s'était avérée difficile pour Hyundai. La faute à un épuisement des hommes et femmes du constructeur, comme l'a laissé entendre Andrea Adamo, directeur de l'équipe. Pour l'épreuve suivante, l'Artic Rally Finland, l'Italien exigeait mieux de ses troupes.

Un souhait exaucé, en témoigne le succès de l'équipe d'Alzenau dans ce qui est la seule épreuve sur neige du calendrier. Ott Tänak a en effet livré une partition sans faute pour s'adjuger la première place, quand Thierry Neuville prenait de nouveau la troisième position.

L'équipe a toutefois dû affronter et surmonter plusieurs difficultés, à l'instar d'un problème d'intercom entre Neuville et son copilote, Martijn Wydaeghe. Adamo a aussi dû expliquer les difficultés de Craig Breen à trouver ses marques avec la i20 Coupe WRC, pour son premier rallye mondial depuis l'Estonie, en septembre dernier. Une question éclaircie par l'analyse des données le dimanche, qui a permis de voir que le style de l'Irlandais allait à l'encontre des besoins de la voiture.

"Ce que je suis heureux de dire à l'issue du rallye, c'est que je vois que les gens ont eu la même approche que celle que nous avons eue l'an passé, et qui nous avait permis de revenir à partir de l'Estonie pour nous battre pour le championnat constructeurs", a déclaré Adamo, une fois le week-end conclu.

Lire aussi :

"Pour différentes raisons, nous n'avons pas été assez bons globalement pour permettre à nos pilotes de se battre pour le titre. Pour différentes raisons, au Monte-Carlo nous n'étions pas performants. Pas en termes de performance, mais nous aurions dû avoir une approche différente et je suis le premier à me remettre en question."

"Je pense vraiment que nous nous sommes préparés pour cette épreuve de la manière dont nous étions habitués à le faire, de la manière avec laquelle nous devons nous préparer, avec la détermination qui est nécessaire. Se reposer après le Monte-Carlo était aussi important, car certains de mes gars étaient très fatigués. Je dois dire que, depuis l'Estonie, mes équipes ont travaillé dur. Elles ne sont pas revenues chez elles pendant une longue période, sans voir leur famille, leurs enfants, et cela pendant des mois. Parfois, je dois voir les choses ainsi et les gérer en conséquence."

"Après le Monte-Carlo, j'ai dit que seule une victoire serait suffisante pour nous permettre de revenir au niveau auquel nous devons être. Nous devions être plus concentrés et mieux préparés. L'équipe a fait un excellent travail et ce résultat le reflète. Nous avons compris nos fautes, moi le premier, et avons répondu de la manière dont nous devions répondre."

partages
commentaires
Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours
Article précédent

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours

Article suivant

Sébastien Loeb et Daniel Elena se séparent

Sébastien Loeb et Daniel Elena se séparent
Charger les commentaires