Al-Attiyah veut courir sur une Polo 2017

partages
commentaires
Al-Attiyah veut courir sur une Polo 2017
Par : Jean-Philippe Vennin
7 déc. 2016 à 16:30

Le Qatari a indiqué être en négociations pour piloter une nouvelle Volkswagen Polo R WRC, en tant que concurrent privé, pour toute la saison à venir en Championnat du monde.

Dieter Depping, Erwin Mombaerts, Volkswagen Motorsport, Volkswagen Polo R WRC 2017
Dieter Depping, Erwin Mombaerts, Volkswagen Motorsport, Volkswagen Polo R WRC 2017
Dieter Depping, Erwin Mombaerts, Volkswagen Motorsport, Volkswagen Polo R WRC 2017
Nasser Al-Attiyah, Toyota Gazoo Racing
Nasser Al-Attiyah, Overdrive Racing
Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel, Ford Fiesta RRC
Les Champions WRC2 Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel, Skoda Fabia R5

Double champion du WRC2 en 2014 et 2015, Nasser Al-Attiyah avait fait l'impasse sur la saison 2016 afin de se consacrer à la Coupe du monde des rallyes tout-terrain, qu'il a remportée, et aux épreuves de ball-trap auxquelles il a participé lors des Jeux olympiques de Rio durant l'été.

Le double vainqueur du Dakar avait toutefois tenté de monter un programme au volant d'une Volkswagen Polo R WRC, qui aurait été alignée en plus des trois voitures officielles, mais sans succès. Il revient aujourd'hui à la charge et espère piloter rien moins que la nouvelle Polo développée depuis plus d'un an et que Volkswagen a désormais indiqué vouloir fournir à des clients.

Nous essayons de piloter la nouvelle Polo R 2017”, a confirmé Al-Attiyah à Motorsport.com. “Comme vous le savez, le Qatar a quelques parts dans le Groupe VW.”

J'ai rencontré les officiels ici au Qatar et nous essayons de rendre cela possible. Si c'est possible, alors pourquoi pas ? Si nous avons confirmation, je ferai la saison WRC complète l'année prochaine.”

Al-Attiyah, qui prendra début janvier le départ du Dakar sur un pick-up Hilux du team Toyota Gazoo Racing South Africa au sein duquel il fera équipe avec un autre ancien vainqueur, Giniel de Villiers, a précisé que s'il ne parvenait pas à obtenir une Polo répondant au nouveau règlement technique 2017, il prendrait part à la coupe des privés - mise en place par la FIA et réservée aux pilotes d'anciennes World Rally Cars -, également sur une Polo.

Une priorité pour VW

La fourniture de cette nouvelle voiture, dont le développement a été mené à son terme afin qu'elle soit homologuée par la FIA, semble désormais devenue une priorité pour Volkswagen Motorsport.

J'y travaille et j'ai toujours soutenu l'idée d'avoir des voitures en compétition en dépit de notre retrait en tant qu'équipe d'usine”, a déclaré tout récemment Wolfgang Durheimer, directeur de la compétition du Groupe Volkswagen, au magazine Autocar. “Le facteur le plus important est qu'aucun projet ne nous coûte le moindre argent, mais si un bon accord peut être trouvé, alors nous apporterons notre aide de toutes les façons dont nous le pouvons en détachant du staff de VW Motorsport pour aligner et développer les voitures.”

Dans ces conditions, l'éventualité d'une association avec Al-Attiyah pourrait-elle laisser envisager la création d'une équipe de plusieurs voitures, comme cela avait été le cas en 2013 quand le nom du Qatar s'affichait sur les trois de l'équipe M-Sport, dont celle d'Al-Attiyah ? De quoi accréditer, peut-être, la thèse selon laquelle l'une des options étudiées par Sébastien Ogier pourrait être celle-ci dans la mesure où le Français a indiqué souhaiter tester les voitures qu'il pourrait piloter en compétition - et où Citroën ne paraît pas, selon certaines sources, en mesure de lui donner satisfaction.  

Avec David Gruz et Khodr Rawi

Prochain article WRC
M-Sport présente sa nouvelle Ford Fiesta WRC 2017

Previous article

M-Sport présente sa nouvelle Ford Fiesta WRC 2017

Next article

Neuville - Un titre sans Ogier pourrait être dévalorisé

Neuville - Un titre sans Ogier pourrait être dévalorisé

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Nasser Al-Attiyah
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités