L'ambiance "familiale" créée par Latvala séduit déjà Toyota

Akio Toyoda, président de Toyota, se félicite de l'atmosphère mise en place par Jari-Matti Latvala, nouveau responsable du programme du constructeur en WRC. Sébastien Ogier est lui aussi convaincu que son ancien équipier fera du bon travail dans ce nouveau rôle.

L'ambiance "familiale" créée par Latvala séduit déjà Toyota

Toyota a un nouveau directeur pour son équipe en WRC cette année, Jari-Matti Latvala succédant à Tommi Mäkinen. Les débuts de l'ancien pilote du constructeur dans ce rôle au Rallye Monte-Carlo ont vu la marque japonaise décrocher un doublé, avec Sébastien Ogier devant Elfyn Evans, et un triplé était même possible avant la crevaison de Kalle Rovanperä, finalement quatrième. Takamoto Katsuta s'est quant à lui classé au sixième rang avec la dernière Yaris.

Latvala, premier vainqueur avec la Yaris WRC en 2017, a hérité d'une équipe très performante puisqu'elle a décroché un titre tous les ans depuis 2018, chez les constructeurs ou chez les pilotes, mais son influence se ressent déjà selon Akio Toyoda, PDG de la marque Toyota, séduit par le climat de confiance que veut instaurer le Finlandais, qu'il a lui-même placé à ce poste.

"J'ai entendu qu'il y avait eu un briefing dans l'équipe, une semaine avant le Monte-Carlo", a déclaré Toyoda. "Jari-Matti, le nouveau patron de l'équipe, a partagé sa passion à tous les membres de l'équipe en Finlande, en Estonie, en Allemagne et au Japon, en disant que la Yaris WRC ne serait bonne que si tout le monde était uni."

Lire aussi :

"J'ai également entendu qu'il discutait avec tout le monde durant le rallye, et qu'il essayait de créer une atmosphère familiale, pour que tout le monde puisse parler de tout. Dans les interviews, je l'ai vu dire qu'il n'était pas du tout inquiet quant au fonctionnement de l'équipe, grâce au travail de tout le monde. Je suis très heureux de voir qu'il essaie de créer le genre d'équipe que je souhaite."

"Même si j'étais un peu nerveux au début de la saison, avec cette nouvelle structure, cette impression a totalement disparu maintenant, après avoir vu le fonctionnement de l'équipe ce week-end. Je suis certain que Jari-Matti va continuer à faire progresser cette équipe et que les pilotes, les copilotes et les membres de l'équipe rendront la Yaris WRC encore meilleure."

Sébastien Ogier connaît bien Latvala puisqu'ils ont été équipiers durant quatre saisons au sein de l'équipe Volkswagen. Le septuple Champion du monde, plus âgé de deux ans et demi, pense lui aussi que son nouveau patron a le profil idéal pour Toyota.

"Les résultats parlent d'eux-mêmes", a souligné le septuple Champion du monde en conférence de presse après sa victoire. "Je connais Jari depuis de nombreuses années et une chose a toujours été évidente : il est très gentil avec les gens et il est facile à vivre. C'est le début de notre relation [avec Latvala en patron d'équipe] et il faudra voir ce qu'il fera dans ce rôle, mais je suis certain que ça fonctionnera bien."

Jari-Matti Latvala confirme que créer un climat de confiance est l'un de ses premiers objectifs, en mettant à profit sa riche expérience de pilote. "La principale chose que je sais, c'est que quand l'atmosphère est bonne dans l'équipe, quand on ne sent pas la moindre tension, c'est ce qu'il y a de mieux", a précisé le Finlandais. "Les pilotes sont détendus et ils abordent les spéciales avec le sourire. Je n'ai pas besoin de leur dire 'Ne fais pas ça', mais je dois m'assurer qu'ils se sentent bien et qu'ils sont détendus quand ils se rendent sur les spéciales."

Latvala se dit "fier" du doublé de Toyota au Monte-Carlo, mais il doit s'habituer à ne pas avoir le contrôle total sur les événements : "Quand on est pilote, on sait qu'on peut influencer le résultat soi-même. Quand on est patron de l'équipe, quand on regarde [les images en direct], on ne peut pas les influencer et on se repose beaucoup sur les pilotes."

partages
commentaires

Related video

Malgré les crevaisons, Pirelli satisfait de son retour au Monte-Carlo

Article précédent

Malgré les crevaisons, Pirelli satisfait de son retour au Monte-Carlo

Article suivant

Il y a 30 ans : Delecour du rêve au cauchemar sur le Monte-Carlo

Il y a 30 ans : Delecour du rêve au cauchemar sur le Monte-Carlo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Pilotes Sébastien Ogier , Jari-Matti Latvala
Équipes Toyota Gazoo Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud