À 190 km/h dans une zone à 90, Neuville suspendu avec sursis

Thierry Neuville a reçu une amende de 2500 euros et une suspension d'un rallye avec sursis en 2021 à la suite d'un excès de vitesse.

La FIA ne rigole pas cette année en infligeant régulièrement des pénalités (sous différentes formes) aux pilotes du Championnat du monde des Rallyes. Après Fourmaux (Kenya), Ogier (Croatie), Veiby (Portugal) ou encore Østberg (Sardaigne), c'est cette fois Thierry Neuville qui a été rattrapé par la patrouille.

Dans le feu de l'action ce dimanche, le Belge a reçu une pénalité à la suite d'un pointage en retard (une minute) au départ de l'ES23. Bien que "transparentes" pour son classement qui serait resté le même sans cet ajout des commissaires, il a fait preuve d'un certain agacement au micro de la journaliste de WRC+, l'interrogeant sur une éventuelle tactique. "Je ne sais pas quelle tactique cela pourrait être. Putain," a-t-il lâché avant de claquer la porte de sa i20 Coupe WRC et de repartir.

Sans s'étaler sur les raisons de ce retard, le pilote Hyundai Motorsport a toutefois évoqué "un dimanche difficile" gâché par "trop de problèmes techniques" en franchissant peu après la ligne d'arrivée de la Power Stage.

Quelques heures plus tard, le collège des commissaires a finalement fait savoir qu'il s'était rendu coupable d'une lourde infraction au code de la route, en étant contrôlé à 190 km/h dans une zone pourtant limitée à 90 sur la liaison avant justement le départ de l'ES23. Pour non-respect de plusieurs articles du Règlement Sportif 2021 de la FIA ainsi que de celui du WRC 2021, une amende de 2500 euros et une suspension d'un rallye avec sursis (valable en cas de récidive cette année pour un excès de vitesse de 30% par rapport à la limite), lui ont été infligées.

Ce dimanche à 16h30 (en France), l'équipage belge ainsi que le team manager Alain Penasse ont été entendus pour clarifier ce comportement devant les commissaires, qui ont résumé ces échanges dans un document officiel.

"L'équipage a déclaré que, en raison de certains problèmes techniques sur leur voiture, étaient en retard à l'approche du TC23 [time control]. Comme ils se battaient pour une place sur le podium dans le classement, ils n'ont pas pu éviter de rouler trop vite afin de ne pas être en retard au TC23. Ils ajoutent qu'à ce moment-là, la route était libre de tout trafic."

"L'excès de vitesse constitue une infraction grave aux articles du Code Sportif International de la FIA. Dans ce cas, la vitesse enregistrée était supérieure de plus de 100% à la vitesse limite, et l'absence de circulation ne peut être prise en considération pour invoquer des circonstances atténuantes," a précisé le communiqué. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Championnat - Ogier court après le titre, Toyota contrôle
Article précédent

Championnat - Ogier court après le titre, Toyota contrôle

Article suivant

Pour s'imposer, Rovanperä a eu "un long chemin à parcourir"

Pour s'imposer, Rovanperä a eu "un long chemin à parcourir"
Charger les commentaires