L'autre Toyota restée secrète qui aurait pu dominer le WRC

Sans la pandémie de Covid, Toyota aurait dû présenter une toute nouvelle GR Yaris en 2021. Un projet resté malheureusement dans les cartons, alors que le constructeur japonais assure que son prototype aurait sans doute été compétitif.

L'autre Toyota restée secrète qui aurait pu dominer le WRC

Vainqueur l'an dernier à la fois du championnat des pilotes, par l'intermédiaire de Sébastien Ogier, et du championnat des constructeurs, Toyota a décroché ces deux titres grâce à une version améliorée de sa précédente Yaris. Un second choix pour le constructeur japonais, qui envisageait initialement de faire rouler une toute nouvelle voiture répondant à la réglementation WRC de 2017, avant que la pandémie de Covid le force à revoir ses plans.

Le prototype en question, qui dispose d'un package aérodynamique radical, a été mis en exposition au sein de la nouvelle usine de l'équipe en Finlande, cette dernière qui a ouvert ses portes au public pour la première fois cette semaine.

Lire aussi :

Le projet de Toyota pour 2021 était d'homologuer une toute nouvelle voiture basée sur la GR Yaris, de sorte que celle-ci coïncide avec la dernière spécification de sa version de tourisme. La marque nippone a travaillé un an et demi sur ce projet, qui a débouché sur quatre journées d'essais au début de l'année 2020, avant que le WRC interdise les tests lorsque la pandémie de Covid a commencé à sévir.

Malgré un temps de roulage et de développement limité, la voiture s'était alors révélée plus rapide que sa devancière, qui reprenait la spécification 2017 de la Yaris, et qui a fini comme on l'a dit par permettre à Ogier de glaner une huitième couronne mondiale l'an dernier.

Le prototype de la Yaris que Toyota prévoyait initialement de faire courir en 2021.

Le prototype de la Yaris que Toyota prévoyait initialement de faire courir en 2021.

Révision des objectifs courant 2020

Compte tenu du peu de temps disponible avant le début de la saison 2021, l'équipe Toyota s'est donc concentrée à travailler sur des projets ultérieurs, et en particulier sur la voiture devant se conformer à la réglementation Rally1 hybride entrée en vigueur cette année.

"C'est [le prototype] une chose incroyable", a déclaré le directeur technique de Toyota, Tom Fowler, auprès de Motorsport.com. "C'est quelque chose qui aurait pris la route en 2021 s'il n'y avait pas eu le Coronavirus. Mener à bien l'homologation d'une toute nouvelle voiture au milieu de tout cela n'était pas vraiment quelque chose de faisable. Souvenez-vous, au milieu de l'année 2020 il y a eu une interdiction complète des essais en WRC, et à ce moment-là nous avions réalisé quatre jours de tests avec la voiture, et nous étions supposés la présenter quelques mois après cela. Tout est devenu très compliqué mais après ces quatre jours de tests elle était déjà plus rapide que la Yaris. Cela a été une situation très frustrante car cette voiture est incroyable."

Lire aussi :

Fowler a tout de même indiqué que tout le travail réalisé sur cette voiture n'a pas servi à rien, certains enseignements ayant été réutilisés sur la GR Yaris Rally1 hybride alignée cette année dans le championnat, et qui a remporté cinq des sept rallyes disputés jusqu'ici cette saison.

"Nous avons beaucoup appris grâce à cette voiture, à la fois pour la [nouvelle réglementation] Rally1 que pour apporter des améliorations sur notre ancienne WRC [celle de 2021]", reprend Fowler. "Mais la façon dont elle a été développée, conjointement avec la voiture de série, procurait tellement d'avantages qu'au final c'est une bonne chose pour le WRC qu'elle n'ait jamais couru."

Au bout de seulement quatre journées de tests, le prototype en question s'était déjà montré plus rapide que la précédente version de la Yaris.

Au bout de seulement quatre journées de tests, le prototype en question s'était déjà montré plus rapide que la précédente version de la Yaris.

partages
commentaires

Related video

Evans veut poursuivre sur sa lancée en Finlande
Article précédent

Evans veut poursuivre sur sa lancée en Finlande

Article suivant

La Finlande : enfin le déclic tant attendu pour Breen ?

La Finlande : enfin le déclic tant attendu pour Breen ?