WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
17 jours
C
Rallye du Mexique
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
45 jours
C
Rallye du Chili
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
80 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
87 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
115 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
192 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
220 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
241 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
262 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
276 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
297 jours

Camilli - "Un vrai boost pour la confiance"

partages
commentaires
Camilli - "Un vrai boost pour la confiance"
Par :
23 mai 2016 à 17:30

Pour ce qui n'était que son dixième rallye sur terre, le pilote M-Sport a réalisé ce week-end sa meilleure performance à ce jour au volant d'une World Rally Car.

Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC

Les choses évoluent dans le bon sens pour Éric Camilli, qui avait connu trois premiers rallyes difficiles avec des sorties de route à répétition au Monte-Carlo, en Suède et au Mexique, lesquelles ne lui avaient pas permis d'engranger de résultats - ni, peut-être plus important encore, d'expérience.

Mais après avoir réussi à trouver la régularité et ne pas commettre d'erreur en Argentine, le pilote d'une des deux Ford Fiesta RS WRC "officielles" - un terme pas tout à fait exact puisque l'équipe M-Sport qui les engage, en plus d'en préparer pour des concurrents privés, n'a pas le soutien officiel du constructeur - a fait mieux encore au Portugal, pour le retour du WRC en Europe.

Pour Camilli et son copilote Benjamin Veillas, revenu à ses côtés à partir du Mexique, l'objectif était triple sur les spéciales tracées dans la région de Porto et sur lesquelles leurs adversaires plus expérimentés n'avaient pas de réel avantage puisqu'elles ne sont au calendrier que depuis 2015 : disputer toutes les spéciales (donc ne pas commettre de faute), augmenter le rythme par rapport à l'Argentine et se rapprocher de leurs équipiers, les réguliers Mads Østberg et Ola Fløene.

À l'heure du bilan, les trois cases ont été cochées avec une cinquième place au général. Le Niçois a même devancé Østberg, mais celui-ci a été de son côté ennuyé par des soucis techniques.

"Cela a été un week-end génial et un vrai coup de boost pour la confiance", explique Éric Camilli. "On a signé de bons chronos et on a eu un très bon feeling avec la voiture pendant tout le rallye."

"On a fait un grand pas dans de nombreux domaines. On a appris comment mieux régler la voiture, comment gérer les ornières lors des seconds passages et on a également fait beaucoup de progrès dans notre prise de notes sur les deux derniers rallyes."

"Pour être honnête, je ne m'attendais pas à des progrès si importants et si rapides. Cela a vraiment été une belle surprise mais on a travaillé très dur et c'est beau à voir. Bien sûr, on a encore beaucoup à apprendre, donc on va continuer de travailler et essayer de progresser à chaque rallye."

Un pépin technique, Camilli en a également rencontré un dimanche matin sous la forme d'un souci de frein à main qui l'a même poussé à la faute dans la Power Stage. Mais son avance sur Jari-Matti Latvala était telle qu'il en a été quitte pour une belle frayeur, ne sauvant sa cinquième place que de 5"3 alors qu'il comptait encore près d'une demi-minute de marge au départ de la spéciale.

"Voir Éric être si performant est génial - spécialement quand on tient compte du fait qu'avec le début de saison qu'il a eu, il y avait beaucoup de pression sur lui", conclut Malcolm Wilson, le patron de M-Sport. "Il a montré le potentiel que nous sentions qu'il avait lorsque nous l'avons engagé et sa performance ce week-end a suscité un réel enthousiasme au sein de toute l'équipe."

Article suivant
Une victoire "aussi importante que la première" pour Kris Meeke

Article précédent

Une victoire "aussi importante que la première" pour Kris Meeke

Article suivant

Lefebvre - "Beaucoup de positif à retirer de ce rallye"

Lefebvre - "Beaucoup de positif à retirer de ce rallye"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Éric Camilli
Équipes M-Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin