Championnat - À Ogier les honneurs, à Rovanperä le bon départ

Si Sébastien Ogier a pris les commandes du WRC après sa victoire au Monte-Carlo, c'est évidemment derrière lui que le combat pour le titre mondial a débuté. Et à ce petit jeu, Kalle Rovanperä a placé ses premiers pions.

Championnat - À Ogier les honneurs, à Rovanperä le bon départ

Comme l'an passé, le vainqueur du Rallye Monte-Carlo ne sera pas Champion du monde car il s'agit d'un pilote qui ne disputera pas l'intégralité de la saison. Et comme l'an passé, c'est le Finlandais Kalle Rovanperä qui est le mieux placé des titulaires à temps plein à l'issue de la manche inaugurale de la saison.

Lire aussi :

En empochant son neuvième Monte-Carlo, Sébastien Ogier s'est logiquement offert la tête du classement pilotes, avec 26 points au compteur (la victoire + la cinquième place sur la Power Stage). Un honneur qui en restera à ce stade puisque le Gapençais ne disputera qu'un programme partiel, et manquera d'ailleurs la prochaine manche en Suède. Rovanperä, second avec 23 points (la deuxième place + la victoire sur l'ultime spéciale), débute donc encore mieux la campagne que l'an passé puisqu'il n'avait à l'époque inscrit "que" 17 unités, la faute au doublé des Sébastien, emmené par Loeb.

Le Champion du monde en titre est suivi par un trio composé de Thierry Neuville, Elfyn Evans et Ott Tänak, formant ainsi ce qui est attendu comme le quatuor des principaux animateurs de la saison complète.

Chez les équipes, en revanche, M-Sport est bien plus proche de la dynamique de la fin de saison 2022 que des moments de joie du Monte-Carlo l'an passé. Là où la structure de Malcolm Wilson avait accumulé 42 unités grâce à la victoire de Loeb et à la troisième place de Craig Breen, elle ne peut compter cette année que sur les points de Tänak, qui a connu son lot de problèmes, alors que Pierre-Louis Loubet a vécu une épreuve catastrophe lors de laquelle il a abandonné deux fois.

Hyundai n'ayant pas vraiment brillé pour la première de Cyril Abiteboul (tout en évitant le désastre de 2022), c'est Toyota qui a presque fait carton plein en occupant trois des quatre premières places et en récoltant 51 points contre 27 pour la marque coréenne.

Championnat pilotes

Pos. Pilote Points Monaco Sweden Mexico Croatia (Hrvatska) Portugal Italy Kenya Estonia Finland Greece Chile Europe Japan
1 France Sébastien Ogier 26 26/1 - - - - - - - - - - - -
2 Finland Kalle Rovanperä 23 23/2 - - - - - - - - - - - -
3 Belgium Thierry Neuville 17 17/3 - - - - - - - - - - - -
4 United Kingdom Elfyn Evans 15 15/4 - - - - - - - - - - - -
5 Estonia Ott Tänak 14 14/5 - - - - - - - - - - - -
6 Japan Takamoto Katsuta 8 8/6 - - - - - - - - - - - -
7 Spain Dani Sordo 6 6/7 - - - - - - - - - - - -
8 Finland Esapekka Lappi 4 4/8 - - - - - - - - - - - -
9 France Yohan Rossel 2 2/9 - - - - - - - - - - - -
10 Russian Federation Nikolay Gryazin 1 1/10 - - - - - - - - - - - -

Championnat constructeurs / équipes

Pos. Équipes Points Monaco Sweden Mexico Croatia (Hrvatska) Portugal Italy Kenya Estonia Finland Greece Chile Europe Japan
1 Japan Toyota Racing 51 51 - - - - - - - - - - - -
2 Korea, Republic of Hyundai Motorsport 27 27 - - - - - - - - - - - -
3 United Kingdom M-Sport 16 16 - - - - - - - - - - - -

 

partages
commentaires

Related video

Ogier peine à réaliser son record au Monte-Carlo

L'épouvantail Toyota n'effraie pas encore Tänak et Neuville