WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Citroën a dévoilé une évolution aéro radicale sur la C3 WRC

partages
commentaires
Diapo
Liste

1/2

Photo de: Hugo Blancher

2/2

Photo de: Hugo Blancher

Par :
15 oct. 2019 à 14:57

Citroën a révélé une évolution aérodynamique radicale dans le but de trouver le maximum de performance avant le Rallye de Catalogne.

Le constructeur français a effectué des tests en Espagne avant la manche qui se tiendra la semaine prochaine en Catalogne. L'épreuve sera cruciale dans le maintien des chances de titre de Sébastien Ogier, qui accuse un retard de 28 points sur Ott Tänak avec 60 points au maximum encore en jeu. Or, les deux journées sur asphalte du rallye espagnol suscitaient la crainte pour la marque aux chevrons puisque le sextuple Champion du monde a qualifié la voiture d'"inconduisible" en Allemagne sur cette surface.

Lire aussi :

Pendant le test, la C3 WRC a été équipée d'évolutions aérodynamiques, comprenant notamment un nouveau splitter et des ailettes supplémentaires au-dessus des roues avant. Le directeur technique de Citroën, Olivier Maroselli, ne s'est pas étendu sur ces améliorations et sur celles qui pourraient être utilisées la semaine prochaine : "Tout ce que je peux dire sur ce sujet, c'est que nous travaillons d'arrache-pied."

Lors de sa première saison, la Citroën C3 était à son meilleur niveau sur asphalte. Depuis, l'évolution du châssis a entraîné plus de sous-virage et c'est ce sur quoi le travail s'est concentré pendant les essais. Ceux-ci ont duré quatre jours, dont trois sur asphalte. Ogier a roulé deux journées sur cette surface, Esapekka Lappi un seul, alors qu'Éric Camilli a effectué du travail de développement sur terre. 

Mise à jour aéro de la Citroën C3 WRC

Photo de: Camille De Bastiani

Maroselli a déclaré pour Motorsport.com : "Jusqu'ici, tout va bien. Nous avons travaillé et progressé sur le plan [du différentiel]. Nous avions déjà trouvé des idées intéressantes de ce côté sur la piste [d'essais de l'équipe] à Satory et nous avons pu aller plus loin ici sur des routes représentatives. C'est aussi la première fois que nous utilisions sur asphalte la nouvelle géométrie à l'avant introduite en Finlande. Nous avons aussi travaillé sur les amortisseurs."

"En combinant tout cela, nous avons résolu le problème de sous-virage, qui était notre principal souci lors des dernières manches sur asphalte. Nous avons clairement amélioré l'équilibre de la voiture et le ressenti des pilotes le confirme. Mais rien ne remplace la compétition elle-même. Ce que nous ne savons pas encore, c'est si ce sera suffisant en termes de performance. Mais nous allons continuer de travailler d'arrache-pied jusqu'au rallye pour être aussi compétitifs que possible."

Avec David Evans 

Article suivant
Hyundai va devoir trancher pour l'avenir de Breen

Article précédent

Hyundai va devoir trancher pour l'avenir de Breen

Article suivant

Citroën aura trois voitures en Australie si Ogier joue le titre

Citroën aura trois voitures en Australie si Ogier joue le titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Fabien Gaillard