Citroën n'exclut pas un retour de Loeb en 2018

partages
commentaires
Citroën n'exclut pas un retour de Loeb en 2018
Par :
2 août 2017 à 13:10

Sébastien Loeb pourrait revenir en Championnat du monde des Rallyes sur une Citroën C3 WRC, mais pas avant la saison 2018 au plus tôt.

Yves Matton, patron du Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb et Daniel Elena, Citroën DS3 WRC, Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team
Sébastien Loeb, Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team
Sébastien Loeb et Daniel Elena, Citroën DS3 WRC, Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team
Sébastien Loeb, Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team

Citroën a invité le nonuple Champion du monde WRC à tester sa voiture actuelle dans les jours à venir, et précisé dans la foulée qu'aucun rallye n'avait été prévu pour lui. Ce sera la première fois que les deux parties travaillent ensemble depuis que Citroën a écarté Loeb de son programme en WTCC, à la fin de 2015.

La nouvelle du test de Loeb a immédiatement déclenché d'importantes spéculations sur un retour de l'Alsacien en WRC. Le directeur de Citroën Racing, Yves Matton, a insisté sur le fait que cela ne serait pas possible cette saison, l'équipe comptant déjà Kris Meeke, Craig Breen, Stéphane Lefebvre, Andreas Mikkelsen et Khalid Al-Qassimi dans ses effectifs tout en ne prévoyant d'aligner que trois voitures sur chaque manche restante.

"Je n'ai aucune chance de le laisser piloter une voiture [en course] cette année parce que je n'ai pas de voiture [de disponible]", a déclaré Matton à Motorsport.com. "Et par-dessus tout, je ne pense pas que ce soit une bonne idée à court terme de lui faire disputer un rallye."

"On sait que le niveau du WRC est assez élevé actuellement et que, avec ce type de voiture, il faut engranger un certain nombre de kilomètres pour être à son meilleur niveau. Si quelque chose de ce genre peut arriver un jour, il faut que ce soit bien préparé."

Toujours passionné par le rallye

Matton a indiqué qu'il était encore "assez loin" de prendre une décision concernant ses pilotes 2018, et n'avait actuellement "aucune idée" de qui ils seraient mais qu'il laissait la porte ouverte à Loeb.

"Je ne vous dirai pas non, parce que ce n'est pas non, mais je ne vous dirai pas oui, parce que ce n'est pas oui", dit-il de ses chances de trouver un accord avec Loeb pour 2018. "Je peux saisir l'intérêt de le faire revenir, mais comme je l'ai dit, si ça doit être se faire, ça doit se faire correctement."

Sébastien Loeb a cessé de courir à plein temps en WRC à la fin de 2012 et fait actuellement partie de l'équipe Peugeot Sport dans le cadre de ses programmes en World RX et rallyes-raids.

"J’ai hâte de remonter dans une WRC et de mesurer l’évolution technologique de la discipline", a déclaré le pilote, aujourd'hui âgé de 43 ans. "Le rallye reste une passion. De toutes les disciplines auxquelles j’ai participé depuis mon arrêt il y a cinq ans, ce sont bien les sensations du rallye que j’aime le plus."

Article suivant
Neuville défend son pilotage "intelligent"

Article précédent

Neuville défend son pilotage "intelligent"

Article suivant

Meeke avait "la gueule de bois" en Finlande

Meeke avait "la gueule de bois" en Finlande
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Total WRT
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir toute l'actu