Citroën veut faire rouler Loeb également sur la terre

partages
commentaires
Citroën veut faire rouler Loeb également sur la terre
Par :
9 août 2017 à 13:51

Le directeur de Citroën Racing, Yves Matton, estime que l'étape suivante de l'histoire commune entre l'équipe française et le nonuple Champion du monde des Rallyes est désormais une séance d'essais sur la terre.

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Yves Matton, directeur de Citroën Racing
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën

Sébastien Loeb et son complice Daniel Elena ont pris part mardi à une séance de tests au volant de la Citroën C3 WRC en Alsace. Après cette première expérience d'une nouvelle World Rally Car sur l'asphalte, la suite logique serait sans doute que l'équipage participe à une séance d'essais sur la terre, surface de la majorité des épreuves du championnat et sur laquelle se dérouleront encore cette année une partie du Rallye de Catalogne puis ceux de Grande-Bretagne et d'Australie. Et l'on ne semble pas voir les choses différemment du côté de l'équipe française.

"Rien n'est décidé pour le moment mais je pense que ce sera intéressant de l'avoir lors d'une séance d'essais sur la terre", a en effet déclaré Yves Matton, le directeur de Citroën Racing présent sur les essais de mardi, au site officiel du WRC. "Nous verrons si c'est possible. Il est assez occupé avec son programme en rallycross et ses épreuves tout-terrain."

Loeb doit en effet disputer deux manches du World RX le mois prochain avec l'équipe Peugeot-Hansen, à Lohéac et en Lettonie, puis deux autres en octobre et novembre – le tout probablement entrecoupé de séances d'essais – tandis que se poursuit chez Peugeot Sport la préparation pour le prochain Dakar, voire une possible participation au Rallye du Maroc, en octobre.

Matton a réitéré également ses propos de la semaine dernière, selon lesquels un éventuel retour de Loeb à la compétition en WRC n'était pas envisageable avant l'année prochaine. Et encore cela ne serait-il pas simple non plus, le Monte-Carlo, par exemple, étant disputé dans la foulée du Dakar auquel on imagine désormais assez mal le duo Loeb-Elena ne pas participer.

"Il n'y a aucune chance pour lui de faire le moindre rallye à ce stade en 2017", a-t-il insisté. "Je pense que nous devons d'abord voir quels sont ses plans. Je pense que la seule étape suivante que nous pouvons voir pour le moment est un test sur terre."

Utile pour l'Allemagne ?

Celui de mardi sur le goudron, de test, outre de permettre à Loeb de découvrir la nouvelle génération des voitures de WRC, a peut-être également été très utile à l'équipe Citroën avant le Rallye d'Allemagne, en fin de semaine prochaine.

"Ce qu'il [Loeb] a fait ce matin [sur toute humide] a été assez intéressant et nous aura aussi pas mal aidés si nous avons des conditions pluvieuses en Allemagne, du fait du manque de données que nous avons récoltées lors de nos tests là-bas. Maintenant, il nous faut voir les prévisions météo pour la semaine prochaine et si nous pouvons utiliser ce qu'il a fait ce matin. Mais son 'feedback' est très intéressant et son expertise technique nous aide beaucoup."

Les dites prévisions météo font plutôt la part belle au soleil, le week-end prochain sur la région de Trèves, pour l'instant.

 
Article suivant
Loeb : "La vitesse est impressionnante dans les virages rapides"

Article précédent

Loeb : "La vitesse est impressionnante dans les virages rapides"

Article suivant

La sensation Rovanperä se rapproche de M-Sport

La sensation Rovanperä se rapproche de M-Sport
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Test Citroën avec Sébastien Loeb
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Jean-Philippe Vennin