La Corse, le terrain parfait pour se relancer chez Hyundai

partages
commentaires
La Corse, le terrain parfait pour se relancer chez Hyundai
Par :
24 mars 2019 à 13:55

Après un début de saison frustrant et une dernière manche au Mexique où elle a manqué de compétitivité, l'équipe coréenne espère bien repartir du bon pied à l'occasion de la manche française du calendrier.

Pour Hyundai et Thierry Neuville, c'est la déception qui prévaut en ce début de saison 2019. Après une dernière campagne où le pilote belge et la marque coréenne ont mené les débats jusque dans les dernières encablures, avant de trébucher dans la toute dernière ligne droite, l'idée était bien de repartir pied au plancher cette année.

Mais force est de constater que ni ces bonnes intentions, ni le remplacement du patron de l'équipe en fonction depuis le début du programme i20 WRC en 2014, Michel Nandan, par Andrea Adamo,  n'ont permis d'avoir l'électrochoc souhaité.

Lire aussi :

Branle-bas de combat chez Hyundai

Preuve en est, la dernière manche au Mexique où Hyundai n'a jamais été dans le coup pour la victoire, Neuville ne parvenant qu'à arracher la quatrième place. Pour le Tour de Corse qui aura lieu dans une semaine, c'est donc un branle-bas de combat qu'est en train d'effectuer le constructeur coréen.

D'abord en faisant appel à ses meilleurs éléments sur asphalte, avec trois équipages emmenés par les pilotes Dani Sordo, Sébastien Loeb, et donc Thierry Neuville. Mais aussi en espérant que les performances de la i20 WRC, qui ont laissé grandement à désirer au Mexique, une épreuve sur terre, seront tout autre sur l'asphalte de l'Île de Beauté.

Lire aussi :

C'est en tout cas ce qu'envisage Andrea Adamo : "Nous gardons un état d'esprit positif à l'approche de la Corse. Le début de la saison n'a peut-être pas donné les résultats que nous visons, mais il y a eu des points positifs qui nous rendent optimistes", insiste le responsable italien. "Notre Hyundai i20 Coupe WRC est à présent prête à aborder un défi complètement différent sur les routes de Corse. En tant qu'équipe, les performances sur asphalte sont un domaine où nous avons considérablement travaillé la saison dernière, avec des progrès tout au long de la saison. Nous avons trois équipages spécialistes au volant, donc nous espérons pouvoir mener un combat aux premières loges sur cet événement."

Un objectif réaliste en dépit du début de saison de l'équipe. Après tout, Neuville n'avait-il pas réussi à s'imposer sur le Tour de Corse en 2017 ? Pour le Belge, la chose est entendue : il évoluera dans quelques jours sur l'un de ses rallyes préférés. "La Corse est un très joli événement, et j'y ai de bons souvenirs des précédentes années", déclare ainsi celui qui occupe actuellement la troisième place du championnat. "J'ai remporté l'épreuve deux fois, une fois en IRC et ensuite avec Hyundai Motorsport en WRC il y a deux ans. C'est un événement éprouvant, avec beaucoup de virages, mais un rallye que j'apprécie où je prends du plaisir."

Podium : les vainqueurs Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 Coupe WRC, Hyundai Motorsport, les deuxièmes Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport, Ford Fiesta WRC, les troisièmes Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupe WRC

L'importance des reconnaissances 

Mais pour être sûr de bien y figurer, Neuville devra faire preuve de rigueur sur les reconnaissances en amont de la course, qui peuvent être déterminantes sur le parcours piégeur sillonnant les montagnes et le littoral corses. "La reconnaissance est très longue et exigeante, mais une fois que vous êtes dans la voiture et que vous pouvez trouver le bon rythme, c'est un rallye gratifiant", reprend-il. "L'un de ceux où vous pouvez trouver de bonnes sensations. En tant que premier événement de la saison sur asphalte, et après notre décevant week-end au Mexique, j'espère qu'on va pouvoir y rectifier le tir."

Si le ressenti global n'est pas optimal chez Hyundai en ce début de saison, il n'y a pas encore pour autant péril en la demeure. L'équipe occupe en effet la troisième place du classement des constructeurs, à une unité seulement de Citroën et neuf du leader Toyota. Un bon résultat en Corse pourrait ainsi marquer le point de départ de la saison du constructeur coréen, mais aussi une référence pour les manches ultérieures.

Article suivant
Plus de 4 millions de spectateurs pour le WRC en 2018

Article précédent

Plus de 4 millions de spectateurs pour le WRC en 2018

Article suivant

Loeb et Hyundai ont choisi leur quatrième rallye

Loeb et Hyundai ont choisi leur quatrième rallye
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Dani Sordo , Sébastien Loeb , Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir toute l'actu