La Finlande : enfin le déclic tant attendu pour Breen ?

Après son zéro pointé au Rallye d'Estonie, Craig Breen espère enfin voir la lumière au bout du tunnel ce week-end lors du Rallye de Finlande.

La Finlande : enfin le déclic tant attendu pour Breen ?

Craig Breen a rejoint M-Sport cet hiver avec l'ambition de performer et de devenir le leader de la structure anglaise, après avoir subi la loi d'Ott Tänak et de Thierry Neuville lors de ses trois saisons passées chez Hyundai. Mais le début d'exercice de l'Irlandais n'a pas été à la hauteur des attentes, avec deux podiums comme seul pain blanc, lors de la manche inaugurale au Rallye Monte-Carlo (une troisième place) puis en Sardaigne (deuxième).

Déjà mis sous pression lors de la dernière manche par son employeur, impatient de voir son pilote obtenir enfin les résultats pour lesquels il l'a recruté, Breen a dans un premier temps semblé répondre à l'appel avec le meilleur chrono lors de la première spéciale du Rallye d'Estonie, avant de partir à la faute dès l'ES4 et d'abandonner.

Au final, l'épreuve qui devait faire office de déclic s'est transformé en Bérézina pour le pilote M-Sport qui, après avoir repris la compétition lors de la deuxième étape de l'épreuve balte, n'a pas été en mesure de signer le moindre autre scratch et d'empocher des points dans la Power Stage. Conséquence : l'intéressé pointe désormais seulement à la sixième place du championnat.

Néanmoins, ce dernier conserve la confiance de l'équipe, qui place encore une fois une grande partie de ses espoirs en lui ce week-end, alors que cinq Puma Rally1 vont être alignées en Finlande. "Craig détient une bonne expérience ici, donc je pense qu'il est en bonne position pour mener l'équipe vers un bon résultat d'ensemble", assure ainsi le manager de M-Sport, Richard Millener.

Breen n'a inscrit aucun point lors de la dernière manche en Estonie.

Breen n'a inscrit aucun point lors de la dernière manche en Estonie.

Un bon passif en Finlande

Il est vrai que Breen a plutôt fait bonne figure par le passé en Finlande avec deux podiums, le premier obtenu en 2016 alors qu'il évoluait encore sur une Citroën DS3 WRC, et le deuxième l'an dernier, où il avait terminé troisième de l'épreuve derrière le vainqueur Elfyn Evans et son coéquipier d'alors, Ott Tänak.

"La Finlande m'a plutôt bien réussi par le passé, étant donné que j'y ai obtenu deux podiums", admet Breen. "J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir l'an dernier. Nous avions réalisé une bonne performance et j'ai pu mener brièvement le rallye au début. J'ai toujours de bonnes sensations sur cette manche et sur ce type de routes. C'est probablement la manche à laquelle j'ai le plus participé en WRC, donc c'est sympa d'y revenir chaque année."

Breen espère donc pouvoir jouer le podium ce week-end en Finlande, et ainsi rassurer M-Sport quant à ses capacités à tirer l'équipe vers le haut lors de la seconde partie de saison.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

L'autre Toyota restée secrète qui aurait pu dominer le WRC
Article précédent

L'autre Toyota restée secrète qui aurait pu dominer le WRC

Article suivant

Evans : "Pas toujours facile" de reproduire le pilotage de Rovanperä

Evans : "Pas toujours facile" de reproduire le pilotage de Rovanperä