De nouveaux constructeurs frappent la porte en WRC

Les grands constructeurs apprécient le format actuel du WRC, comme le prouve la campagne lancée par le géant Volkswagen l'an dernier ou encore l’arrivée ambitieuse de Hyundai cette saison

Les grands constructeurs apprécient le format actuel du WRC, comme le prouve la campagne lancée par le géant Volkswagen l'an dernier ou encore l’arrivée ambitieuse de Hyundai cette saison. Parmi les autres manufacturiers de premier plan voyant leur avenir sportif en WRC, se trouve Toyota, qui dispose bien entendu déjà d’une histoire riche en Championnat du Monde des Rallyes.

Alors que la marque japonaise souhaite revenir et commence à tester sa Yaris WRC en Italie, il demeure important pour celle-ci de savoir dans quelle direction se rend le sport, et quelles seront les nouvelles réglementations techniques et sportives FIA à compter de la saison 2017. Toyota a indiqué en plusieurs occasions déjà que l’annonce officielle de son retour en WRC dépendrait directement de ses sentiments à l’égard des futures règles.

« Toyota attend », confirme Carlos Barbosa, Président de la Commission WRC de la FIA. « Ils frappent à la porte et viendront en Finlande pour en voir un peu plus. Ils attendent de savoir ce que sera l’auto ».

La FIA est consciente du fait que le format WRC futur aura des conséquences importantes sur le championnat, plusieurs grands groupes automobiles observant de près la situation. Le WRC reste un investissement important, mais de nombreuses marques voient encore la discipline comme une étape marketing intéressante pour faire la promotion d’automobiles de série compactes et de citadines d’entrée de gamme.

« De nouveaux manufacturiers veulent entrer », confirme Barbosa. « Mais ils ont besoin de savoir ce qui se prépare en 2017, et ils veulent le savoir maintenant. Il leur faut savoir pour construire la voiture. Nous devons décider, et nous le ferons, très rapidement de ce que sera la [réglementation] voiture pour 2017 ».

La FIA sait que les constructeurs doivent lancer leur programme de recherche et développement ainsi que des tests avant la fin de la saison actuelle pour se préparer de façon satisfaisante à une entrée imminente en WRC. Avant d’arriver en 2013, VW avait notamment passé une saison 2012 complète en reconnaissance par le biais de la marque cousine Skoda, et mené un programme de développement agressif.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Carlos Barbosa
Type d'article Actualités