ES6 à 8 - Deux scratchs pour Paddon, Evans creuse l'écart

partages
commentaires
ES6 à 8 - Deux scratchs pour Paddon, Evans creuse l'écart
Par : Jean-Philippe Vennin
28 avr. 2017 à 21:11

Le pilote M-Sport restera l'homme de la première étape en Argentine, ayant remporté les cinq premières des huit spéciales du vendredi avant de partager le meilleur temps de la sixième avec Hayden Paddon qui s'est ensuite adjugé la septième en solo.

Elfyn Evans, Daniel Barritt, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Elfyn Evans, M-Sport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Ott Tänak, M-Sport, Ford Fiesta WRC
Jari-Matti Latvala, Toyota Racing
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai Motorsport
Lorenzo Bertelli, Simone Scattolin, Ford Fiesta WRC
Juho Hänninen, Toyota Racing
Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Fabia R5

Après avoir été une nouvelle fois le plus rapide dans la première spéciale de la boucle de l'après-midi, alors que sa position sur la route représentait moins un avantage, Elfyn Evans a ainsi réalisé le meilleur temps de la suivante également, mais ex æquo avec Hayden Paddon.

"On n'a rien voulu faire de stupide", a expliqué le pilote de la Ford Dmack au point stop. "Dans la dernière spéciale [ES6], je me suis dit qu'on en avait peut-être trop fait. Les conditions étaient bien meilleures [dans cette ES7] que dans la précédente. Le grip était bon aussi, tout va bien."

Tel un vieux briscard, Evans, dont l'avance culminait alors à 47"6, avait tout simplement commencé à assurer. D'autant que l'homme fort de l'après-midi, ce même Paddon qui s'est ensuite adjugé l'ES8 en solo, ne représentait aucun danger au classement général.

Derrière Evans et un non moins inattendu Mads Østberg, deuxième à désormais 52"8 sur sa Fiesta privée et qui a juste été en délicatesse avec ses freins dans l'ES8, la lutte a fait rage puisqu'après avoir perdu deux places au profit de Sébastien Ogier et Thierry Neuville dans l'ES6, Ott Tänak les a tous deux repassés dans la suivante dont il a dit qu'elle lui avait bien mieux convenu. Les trois hommes et Jari-Matti Latvala, juste devant eux, se tenaient alors en 3"7 seulement.

Les choses se sont ensuite décantées dans l'ES8 où Ogier a heurté une pierre juste après une bosse et en a ressenti les effets dans la direction de sa Fiesta, tandis que Latvala a sorti un pneu de la jante en essayant d'en éviter une, perdant une trentaine de secondes, et Tänak a quant à lui subi une crevaison. Mais aucun des deux derniers cités ne s'est arrêté, l'Estonien parcourant 10 km avec un pneu à plat. "Les Michelin sont bons", a-t-il déclaré, "le pneu n'est même pas sorti de la jante."

Trois places de gagnées pour Neuville

Bien qu'ayant piloté de façon à préserver ses pneus arrière (il avait lui aussi abîmé une jante un peu plus tôt, et dû garder les quatre mêmes gommes), Neuville, troisième de cette ES8 derrière Paddon et Evans, a ainsi fait la bonne affaire en passant devant les trois au général pour monter sur le podium provisoire à 9"8 d'Østberg. Ogier est à 4"6, Tänak à 1"9 d'Ogier et Latvala désormais à 22"4 de Tänak.

Paddon vient ensuite au classement mais il compte un peu plus de deux minutes de retard suite à son tonneau de la matinée. Il a pris le dessus sur Lorenzo Bertelli, désormais huitième, alors que Juho Hänninen, pas du tout dans le rythme sur une Toyota dont il a assuré qu'elle fonctionnait mieux que le matin, et Pontus Tidemand, dominateur en WRC2 sur sa Skoda, complètent toujours le top 10.

Parmi les autres WRC officielles, rappelons que Dani Sordo a perdu plus de dix minutes ce matin suite à la casse d'une biellette de direction, que l'équipage a dû remplacer en spéciale, et que les deux Citroën C3 WRC ont abandonné après la dernière spéciale de la matinée suite à une sortie de route pour Kris Meeke et une boîte de vitesses cassée pour Craig Breen. Tous deux espèrent repartir samedi en Rally2 – avec de lourdes pénalités, mais repartir quand même.

La première étape se conclura pas un second passage dans la super spéciale de Parque Temático, à Villa Carlos Paz, à partir de 0h08. Motorsport.com publiera à l'issue de celle-ci le classement provisoire du rallye.  

Prochain article WRC
Belle avance pour Evans au terme de la première étape

Previous article

Belle avance pour Evans au terme de la première étape

Next article

Evans leader à mi-étape, les Citroën abandonnent

Evans leader à mi-étape, les Citroën abandonnent

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Hayden Paddon , Elfyn Evans
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale