Diapo - Le film du 84e Rallye Monte-Carlo

Retour en images sur la manche d'ouverture de la saison 2016, dominée par Sébastien Ogier et Kris Meeke, qui ont signé huit et quatre meilleurs temps en 16 spéciales, en laissant deux tant à Andreas Mikkelsen qu'à Thierry Neuville.

Diapo - Le film du 84e Rallye Monte-Carlo
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
1/30

Photo de: Volkswagen Motorsport

Un Sébastien Ogier prudent signe le meilleur temps dans la première spéciale de jeudi soir devant Meeke, Mikkelsen, Latvala et Neuville. Julien Maurin est le premier leader du WRC2.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
2/30

Photo de: Citroën Communication

Kris Meeke a commis un tête-à-queue et estime avoir perdu sept à huit secondes alors qu'il n'est qu'à 4”5. Son équipier Stéphane Lefebvre pense avoir heurté une pierre et crevé.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
3/30

Photo de: Citroën Communication

Meeke signe le meilleur temps de l'ES2 avec 11 secondes d'avance sur Ogier et confirme sa bonne forme en ce début de rallye, s'emparant de la tête avec 6”9 d'avance sur le pilote Volkswagen.
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
4/30

Photo de: Volkswagen Motorsport

N'ayant signé que le 10e chrono de l'ES2 après avoir heurté quelque chose dans la descente verglacée, Latvala entame la journée de vendredi seulement 7e derrière Mikkelsen, Neuville, Paddon et Østberg.
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
5/30

Photo de: Red Bull Content Pool

Sébastien Ogier entame cette journée de vendredi par un scratch avec 0”9 d'avance sur Meeke et revient à six secondes au général. Mais le Français assure ne pas être encore au maximum.
Robert Kubica, Maciek Szczepaniak, Ford Fiesta WRC
Robert Kubica, Maciek Szczepaniak, Ford Fiesta WRC
6/30

Photo de: XPB Images

Hayden Paddon et Robert Kubica (photo), respectivement 5e et 8e jeudi soir, sortent de la route dans l'ES3 et abandonnent. Le Néo-Zélandais repartira samedi en Rally 2, mais pas l'ex-pilote de F1.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
7/30

Photo de: Citroën Communication

Au tour de Meeke de coller sept dixièmes, dans la deuxième spéciale de la matinée (ES4), au triple Champion du monde qui confesse une légère erreur suivie d'une crevaison lente.
Éric Camilli, Nicolas Klinger, M-Sport Ford Fiesta WRC
Éric Camilli, Nicolas Klinger, M-Sport Ford Fiesta WRC
8/30

Photo de: M-Sport

De son propre aveu trop sur la défensive lors des deux premières spéciales, Éric Camilli a signé un 8e chrono dans l'ES3 et enchaîne avec le 5e dans l'ES4, devançant son équipier Østberg.
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
9/30

Photo de: XPB Images

Ogier devance Meeke de 8”2 dans l'ES5 et reprend la tête pour 1”5. Deuxième temps, Latvala est le premier à s'immiscer entre ces deux-là en spéciale et remonte 4e mais à près d'une minute.
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
10/30

Photo de: XPB Images

Pour la première fois, Meeke ne revient pas au score en nombre de scratches et Ogier fait le break (4-2) dans l'ES6. Latvala et Mikkelsen réalisent le même chrono, mais le premier a légèrement tapé.
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
11/30

Photo de: XPB Images

Ott Tänak sort de la route et perd deux minutes sur sa Ford DMACK. Il est mieux loti qu’Éric Camilli (parti à la faute presque au même endroit que Kubica le matin) et Lorenzo Bertelli qui abandonnent.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
12/30

Photo de: Citroën Communication

Le mano a mano continue. Alors que les températures passent légèrement en dessous de zéro, Kris Meeke devance Ogier de 5”8 dans l'ES7 et lui reprend le commandement pour huit dixièmes.
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
13/30

Photo de: XPB Images

Latvala devance aussi Ogier, s'intercalant une nouvelle fois entre les deux leaders, et reprend la 3e place à Mikkelsen qui a fait un tête-à-queue. Bryan Bouffier est aussi parti à la faute.
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
14/30

Photo de: XPB Images

Malgré une nouvelle crevaison lente à l'arrière gauche et sans prendre de raccourci (référence à une boutade de Meeke), Ogier bat son rival de 17”3 dans l'ES8 et conclut l'étape en tête avec 9”5 d'avance.
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
15/30

Photo de: Volkswagen Motorsport

Ogier bat Meeke de 10”6 dans la première spéciale de la deuxième étape, samedi matin, et fait un un peu plus que doubler son avance sur le pilote de la Citroën.
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
16/30

Photo de: Hyundai Motorsport

Pas très à l'aise la veille où il n'avait devancé qu'une fois son équipier Neuville, Dani Sordo se laisse surprendre sur un freinage, part en tête-à-queue et tape par l'arrière, perdant quatre minutes.
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
17/30

Photo de: M-Sport

Relégué à 1’20” dès l'ES1 (crevaison), Elfyn Evans a aligné les meilleurs temps en WRC2 pour mener dès l'ES4. Il tape et se fait repasser par Armin Kremer. Julien Maurin, premier leader, abandonne (moteur).
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
18/30

Photo de: Red Bull Content Pool

Un choix de gommes osé mixant pneus cloutés et neige a coûté cher à Mikkelsen dans l'ES9 mais sur la spéciale suivante qui passe par la station de ski d'Ancelle, il "colle" 43”9 à Ogier et 48” à Latvala.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
19/30

Photo de: XPB Images

Meeke a légèrement touché à l'arrière et signe le 4e chrono à 54”. À noter le 6e temps de Juan Antonio Suarez, sur sa 208 du WRC2, devant Evans qui a retrouvé le fauteuil de leader et ne le quittera plus.
Stéphane Lefebvre, Gabin Moreau, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
Stéphane Lefebvre, Gabin Moreau, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
20/30

Photo de: Citroën Communication

Meeke réduit l'écart avec Ogier à 26”8 après l'ES11 en signant son quatrième scratch du rallye. Son équipier Lefebvre signe quand à lui son meilleur classement en spéciale avec le 4e chrono.
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
21/30

Photo de: Red Bull Content Pool

Double faute de Jari-Matti Latvala qui casse un arbre de suspension avant dans un fossé et ne s'arrête pas après avoir heurté un spectateur à vitesse réduite. Il abandonnera sur la liaison avant l'ES12.
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
22/30

Photo de: Red Bull Content Pool

Hyundai refait le coup de Mikkelsen le matin et s'offre un triplé dans l'ES12 avec Neuville meilleur temps devant Paddon (photo, sur la version 2015 de l'i20 WRC) et Sordo. Suarez est encore une fois 6e.
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total WRT
23/30

Photo de: XPB Images

C'est le tournant du rallye : bien que n'ayant rendu que 2”3 à Ogier dans la spéciale 12, Meeke doit abandonner. Une pierre est venue arracher le protège-carter de la DS3 et abîmer la transmission.
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
24/30

Photo de: Hyundai Motorsport

Nouveau meilleur temps pour Neuville dans l'ES13, cette fois devant Sordo alors que Paddon est 5e derrière Mikkelsen et Lefebvre. Ogier se laisse glisser vers la fin de l'étape avec le 7e chrono.
Mads Ostberg, Ola Floene, M-Sport Ford Fiesta WRC
Mads Ostberg, Ola Floene, M-Sport Ford Fiesta WRC
25/30

Photo de: M-Sport

Deux minutes (moins trois dixièmes) derrière Ogier, Mikkelsen n'a en revanche que 12”5 d'avance sur Neuville pour la 2e place. Régulier, Mads Østberg (photo) est 4e sur sa Fiesta M-Sport.
Bryan Bouffier, Victor Bellotto, M-Sport Ford Fiesta WRC
Bryan Bouffier, Victor Bellotto, M-Sport Ford Fiesta WRC
26/30

Photo de: XPB Images

Bryan Bouffier, qui occupait une belle 6e place au général en s'élançant dans la spéciale, suite à l'abandon de Meeke, est parti à la faute et abandonne après avoir tenté de réparer sur le routier.
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
27/30

Photo de: Red Bull Content Pool

Sébastien Ogier est lui-même surpris de signer le premier scratch du dimanche, faisant passer son avance sur Mikkelsen au-delà de deux minutes. Neuville ne reprend que 0”9 au Norvégien.
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
28/30

Photo de: Volkswagen Motorsport

Mikkelsen signe son second scratch du rallye devant Sordo – déjà 2e de l'ES14 – et creuse l'écart avec Neuville. Le Belge a détecté dès la première liaison du matin quelque chose frottant sous sa voiture.
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
29/30

Photo de: Hyundai Motorsport

Ogier remporte la Power Stage devant Sordo (photo, 2e des trois spéciales de ce dimanche) et Mikkelsen, en même temps que son quatrième Monte-Carlo (le troisième comptant pour le WRC).
Podium : les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Motorsport, les deuxièmes, Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Motorsport, les troisièmes, Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport
Podium : les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Motorsport, les deuxièmes, Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Motorsport, les troisièmes, Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport
30/30

Photo de: XPB Images

Victimes d'un problème de transmission, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont parcouru cette dernière spéciale en deux roues motrices mais rejoignent Ogier/Ingrassia et Mikkelsen/ Jæger sur le podium.
partages
commentaires
Pourquoi Kris Meeke a sauvé le Monte-Carlo 2016

Article précédent

Pourquoi Kris Meeke a sauvé le Monte-Carlo 2016

Article suivant

Mikko Hirvonen sera le pilote de développement de Toyota

Mikko Hirvonen sera le pilote de développement de Toyota
Charger les commentaires