Les dix plus jeunes vainqueurs en Championnat du monde des Rallyes

En s'imposant ce week-end en Estonie, Kalle Rovanperä a dépoussiéré un record datant de 2008, en devenant le plus jeune vainqueur de l'Histoire du WRC.

Kalle Rovanperä

Kalle Rovanperä
1/10

Photo de: Toyota Racing

Jari-Matti Latvala

Jari-Matti Latvala
2/10

Photo de: Ford Motor Company

Henri Toivonen

Henri Toivonen
3/10

Photo de: LAT Images

Markku Alen

Markku Alen
4/10

Photo de: McKlein Publishing

Mads Ostberg

Mads Ostberg
5/10

Photo de: Sutton Motorsport Images

Francois Duval

Francois Duval
6/10

Photo de: Sutton Motorsport Images

Colin McRae

Colin McRae
7/10

Photo de: McKlein Publishing

Timo Salonen

Timo Salonen
8/10

Photo de: LAT Images

Juha Kankkunen

Juha Kankkunen
9/10

Photo de: LAT Photographic

Thierry Neuville

Thierry Neuville
10/10

Photo de: Hyundai Motorsport

Désigné comme le digne héritier des "Flying Finn" depuis son arrivée dans la catégorie reine en 2020, Kalle Rovanperä n'a pas tardé pour inscrire son nom au palmarès du Championnat du monde des Rallyes, avec seulement 14 départs au plus haut niveau. En février dernier, le Finlandais était passé près de l'exploit à domicile sur l'Arctic Rally Finland au terme duquel il avait été battu par Tänak pour 17"5. Cinq mois plus tard, le scénario s'est finalement inversé pour Rovanperä, vainqueur sur les terres de l'Estonien. Une victoire synonyme de record qui lui a permis de devenir ce dimanche, le plus jeune vainqueur en WRC du haut de ses 20 ans, 9 mois et 17 jours.

Bercé par le sport automobile depuis sa naissance, il n'avait d'ailleurs que quatre mois en février 2001 quand son père Harri avait décroché son unique succès en mondial en Suède au volant de la Peugeot 206 WRC. Perpétuant ainsi la tradition finlandaise, Rovanperä a d'ailleurs effacé des tablettes le record établi en 2008 par Jari-Matti Latvala, son actuel patron au sein du team Toyota depuis cette année. Le recordman du nombre de départs en WRC (209) avait quant à lui déjà détrôné un autre de ses brillants compatriotes, le regretté Henri Toivonen.

Généralement marquante dans la vie d'un pilote, une première victoire, aussi précoce soit-elle, ne coïncide pas obligatoirement avec une carrière couronnée de succès et de titres mondiaux, comme en attestent notamment les palmarès bloqués à une unité de Mads Østberg ou encore François Duval. Présent à la neuvième de ce classement, Juha Kankkunen dénote avec ses quatre couronnes planétaires et ses 23 victoires. Aux côtés du Finlandais, seuls Timo Salonen  et Colin McRae ont atteint l'objectif ultime de devenir Champion du monde. Sébastien Loeb et Sébastien Ogier en sont d'ailleurs de parfaits contre-exemples. Si le Gapençais (14e de ce classement) a patienté jusqu'à 26 ans, 5 mois et 13 jours pour ouvrir son compteur, l'Alsacien (27e) a fait encore mieux (ou pire selon le point de vue) en s'imposant pour la première de ses 79 fois, à l'âge de 28 ans, 5 mois et 30 jours.

Lire aussi :

Le top 10 des plus jeunes vainqueurs en WRC

 

partages
commentaires

Related video

Pour s'imposer, Rovanperä a eu "un long chemin à parcourir"

Article précédent

Pour s'imposer, Rovanperä a eu "un long chemin à parcourir"

Article suivant

La victoire de Rovanperä a "une grande signification" pour Toyota

La victoire de Rovanperä a "une grande signification" pour Toyota
Charger les commentaires