WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

ES1 - Doublé Citroën dans la super spéciale d'ouverture

partages
commentaires
ES1 - Doublé Citroën dans la super spéciale d'ouverture
Par :
13 juin 2019 à 18:26

Déjà le plus rapide lors du shakedown à la mi-journée, Sébastien Ogier a réalisé le meilleur temps dans la première super spéciale de jeudi soir en Sardaigne devant son équipier chez Citroën Racing, Esapekka Lappi.

Vainqueur du dernier duel sur deux kilomètres et deux tracés parallèles (et sur l'ancienne piste de motocross d'Ittiri) face à Ott Tänak, son suivant au classement du championnat, Sébastien Ogier a battu d'un petit dixième de seconde le meilleur chrono établi précédemment par son coéquipier Esapekka Lappi. L'Estonien de Toyota a quant à lui terminé à deux dixièmes du pilote de la seconde C3 WRC, et Kris Meeke a complété un quatuor de tête légèrement détaché avec une autre Yaris, à un dixième de son compagnon de team.

"C'est mieux que rien, tout dixième que je peux prendre est important puisque ce sera une histoire différente demain en ouvrant la route", a déclaré Ogier au point stop de cette ES1. "Vous avez déjà entendu cette histoire de nombreuses fois mais en m'élançant dans cette position [toute la journée de vendredi], je vais attaquer le plus possible en espérant en avoir une meilleure pour le reste du week-end." 

Lire aussi:

Le troisième homme de la lutte pour le titre, Thierry Neuville, a réalisé le sixième chrono avec sa Hyundai, à 1"8 d'Ogier et deux dixièmes de Teemu Suninen – désormais accompagné de Jarmo Lehtinen, l'ancien copilote de Mikko Hirvonen – sur la plus rapide des Ford M-Sport. La seconde Fiesta d'Elfyn Evans, les autres Hyundai de Dani Sordo et Andreas Mikkelsen et enfin la Toyota de Jari-Matti Latvala, qui a perdu momentanément les freins au passage du gué, ont complété le top 10 de la spéciale.

Kalle Rovanperä s'est montré le plus rapide des concurrents du WRC2 Pro, remportant pour trois dixièmes de seconde le duel qui l'a opposé à Juho Hanninen – de retour au volant d'une Toyota Yaris WRC ce week-end. Le jeune Finlandais a devancé celui qui le suit également au classement provisoire du championnat, Mads Østberg (auteur du même chrono que Hanninen) sur sa Citroën C3 R5, et son coéquipier dans l'équipe officielle Škoda, Jan Kopecký. Mais il a été lui-même précédé par Nikolay Gryazin et Simone Tempestin, concurrents du WRC2 sur une Fabia et une Hyundai.

Le Rallye de Sardaigne débutera réellement vendredi avec deux boucles de quatre spéciales – pour un peu plus de 125 kilomètres chronométrés – qui seront à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 8h00.

 

Article suivant
Pourquoi la participation de Loeb en Alsace ne plaît pas à Citroën

Article précédent

Pourquoi la participation de Loeb en Alsace ne plaît pas à Citroën

Article suivant

LIVE WRC: Suivez le Rallye de Sardaigne en direct

LIVE WRC: Suivez le Rallye de Sardaigne en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Sardaigne
Auteur Jean-Philippe Vennin