ES1 - Lappi remporte une spéciale tronquée

partages
commentaires
ES1 - Lappi remporte une spéciale tronquée
Par :
8 mars 2019 à 03:33

Le pilote Citroën s'est montré le plus rapide dans la super spéciale en ville de Guanajuato que les trois premiers du championnat, dont son coéquipier Sébastien Ogier, n'ont pas été en mesure de disputer en raison d'un problème sur le parcours.

Esapekka Lappi a bouclé en 1'00"6 cette spéciale longue d'à peine plus d'un kilomètre, avec ses pavés et ses célèbres tunnels mais surtout absolument pas représentative de ce qui attend les concurrents ces trois prochains jours.

De plus, ladite spéciale était dotée cette année, juste avant l'arrivée, d'un saut impressionnant à la réception duquel Lappi, notamment, a bien failli perdre le contrôle de sa C3 et partir en tonneau. Des dégâts ayant été occasionnés sur le tremplin artificiel – lequel "ne pouvait être réparé sans une inspection sûre dans le temps imparti", ont expliqué les organisateurs –, Ogier, Thierry Neuville et Ott Tänak n'ont pas pu prendre part à la spéciale qui a été interrompue.

Lire aussi :

Andreas Mikkelsen a réalisé le deuxième chrono sur sa Hyundai, à un dixième de seconde seulement du meilleur temps. Suivent Kris Meeke (Toyota), qui s'est élancé juste derrière Lappi et s'est montré très prudent lors du saut, et Elfyn Evans (Ford), tous deux à six dixièmes. Viennent ensuite Teemu Suninen (Ford) et Dani Sordo (Hyundai) à 1"5.

Furieux de voir que l'arrivée "n'était pas [située] là où elle était indiquée lors des recos, pas à la bonne place", Jari-Matti Latvala (Toyota) a réalisé le moins bon temps des pilotes du WRC qui ont parcouru la spéciale, à 1"7 de Lappi.

Lire aussi :

Les organisateurs ont décidé d'attribuer un temps forfaitaire à Ogier, Neuville et Tänak, basé sur celui de Kris Meeke, dernier à avoir parcouru la spéciale. Tous pointent donc à six dixièmes de Lappi. 

Alberto Heller a réalisé le meilleur temps des R5 et du WRC2 sur sa Ford Fiesta préparée par M-Sport, un dixième devant celle de Lukasz Pieniazek, seul représentant du WRC2 Pro ce week-end.

La journée de vendredi, qui comprendra neuf spéciales pour un peu moins de 115 kilomètres chronométrés, débutera à 17h18, heure française, et sera à suivre en direct commenté sur Motorsport.com.

Mexico Rallye du Mexique - ES1

  Pilote/Copilote Voiture Temps total Écart
1 Finland Esapekka Lappi 
Finland Janne Ferm 
Citroën C3 WRC 1'00.6  
2 Norway Andreas Mikkelsen 
Norway Anders Jæger 
Hyundai i20 Coupe WRC 1'00.7 0.1
3 Belgium Thierry Neuville 
Belgium Nicolas Gilsoul 
Hyundai i20 Coupe WRC 1'01.2 0.6
4 United Kingdom Elfyn Evans 
United Kingdom Scott Martin 
Ford Fiesta WRC 1'01.2 0.6
5 Estonia Ott Tänak 
Estonia Martin Järveoja 
Toyota Yaris WRC 1'01.2 0.6
6 United Kingdom Kris Meeke 
United Kingdom Sebastian Marshall 
Toyota Yaris WRC 1'01.2 0.6
7 France Sébastien Ogier 
France Julien Ingrassia 
Citroën C3 WRC 1'01.2 0.6
8 Spain Dani Sordo 
Spain Carlos del Barrio 
Hyundai i20 Coupe WRC 1'02.1 1.5
9 Finland Teemu Suninen 
Finland Marko Salminen 
Ford Fiesta WRC 1'02.1 1.5
10 Finland Jari-Matti Latvala 
Finland Miikka Anttila 
Toyota Yaris WRC 1'02.3 1.7

Article suivant
Shakedown - Meeke devant, problème pour Tänak

Article précédent

Shakedown - Meeke devant, problème pour Tänak

Article suivant

Sauts "dangereux'' et autres changements dans les spéciales irritent les pilotes

Sauts "dangereux'' et autres changements dans les spéciales irritent les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Auteur Jean-Philippe Vennin
Be first to get
breaking news