ES1 - Premier leader, Rovanperä prend ses marques en Estonie

Vainqueur de la courte super spéciale disputée en ouverture ce jeudi soir en plein cœur de Tartu, Kalle Rovanperä a pris les commandes du classement général du Rallye d'Estonie.

ES1 - Premier leader, Rovanperä prend ses marques en Estonie

Avant de rentrer dans le vif du sujet ce vendredi avec huit spéciales et plus de 129 km chronométrés, les 49 équipages inscrits ont pris la direction de la super spéciale "Visit Estonia Tartu", après une cérémonie de départ organisée en grande pompe aux abords du parc d'assistance. Sur un parcours de 1,64 km tracé dans la ville hôte à proximité du parc Raadi et de son manoir du XVIIIe siècle, cette spéciale d'ouverture a clairement mis de côté l'intérêt sportif pour promouvoir l'aspect spectaculaire de la discipline au près d'un public beaucoup plus large.

Dans cet exercice souvent délicat où le moindre écart s'avère généralement fatal grâce aux rochers et autres rails présents sur les bas-côtés, Kalle Rovanperä ne s'est pas fait piéger pour signer le meilleur temps en 1'42"8. Déjà vainqueur du Shakedown disputé ce jeudi matin, le Finlandais a pris ses marques à la veille d'une journée où il aura l'avantage de s'élancer en sixième position. À un dixième du pilote Toyota Gazoo RacingCraig Breen a déjà retrouvé son rythme, lui qui n'avait pas pris le volant de la i20 Coupe WRC depuis avril dernier et le Rallye de Croatie.

Devant un public totalement acquis à sa cause, Ott Tänak s'est contenté du huitième temps à 0"9 derrière les deux Ford Fiesta WRC du team M-Sport. De son côté, Sébastien Ogier a eu, en lâchant 1"2, un avant-goût des conditions glissantes qu'il devra affronter ce vendredi en ouvrant la route.

Lire aussi:

Dans cette spéciale atypique où la moyenne a eu du mal à dépasser les 57 km/h, la puissance n'a pas forcément été un atout comme en a attesté le quatrième temps ex æquo de Mads ØstbergJari Huttunen et Alexey Lukyanuk pourtant engagés en RC2.

Après cette courte première étape, les choses sérieuses débuteront réellement ce vendredi à partir de 8h40 (en France) avec le premier passage dans la spéciale d'Arula. Le Rallye d'Estonie sera à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la journée

ES1 : Finland K. Rovanperä

Estonia Rallye d'Estonie - Classement après l'ES1

partages
commentaires
Neuville ne ménagera pas sa Hyundai
Article précédent

Neuville ne ménagera pas sa Hyundai

Article suivant

ES2 & 3 - Breen et Rovanperä à la lutte, Tänak dégringole

ES2 & 3 - Breen et Rovanperä à la lutte, Tänak dégringole
Charger les commentaires